Errances

12 octobre 2017

Plic Ploc Boum

Filed under: - gl — GL @ 22:12

Plic
Ploc
Boum

Les murs se mirent à ronfler. Comme un moteur de voiture presque. Si fort que tout semblait prêt à s’effondrer tout autour. La pièce dans laquelle il se trouvait allait disparaitre, pour toujours. Et il restait là, certain des évènements à venir. Comme on sent une pluie discrète nous effleurer le visage avant l’averse, la vraie. Et pourtant, il n’y avait rien dans cela qui lui apparaisse comme tragique. Tout jusqu’alors n’avait été qu’une suite d’évènements parfaitement cohérents et ordonnés. À ses yeux rien n’importait plus que l’ordre et la cohérence et c’est pourquoi il se rangeait à cette fatalité. Oh oui il avait entendu parler de ces gens pour qui l’existence n’avait fait que les guider vers des chemins tranquilles. Et tout en se référant aux lois des probabilités éternelles il avait simplement compris que pour lui les murs tomberaient tandis que d’autres voguaient vers des fondations solides.

26 septembre 2017

J’avais besoin de revenir

Filed under: - gl — GL @ 22:49

Presque dernier soir

Par ici on savoure les derniers instants de calme.
On contemple les choses qui se finissent doucement.
On repli soigneusement ses affaires.
Par ici on mettra bientôt la clé sous la porte.
Alors on se complait dans la nostalgie du temps qui coule,
dans le souvenir des instants qu’on se sait être seul à connaître.

19 avril 2017

Depuis que j’ai les mains sales je me les lave beaucoup plus.

Filed under: - gl — GL @ 22:53

Lave vaisselle

Filed under: - gl — GL @ 22:50

-Attends, là j’entends quelque chose!
Écoutes bien parce que la il y un son anormal.
Il y a un son de vent et d’eau.
Si, si. Du vent et de l’eau.
Tu sais quoi?
Je vais aller voir.
Je vais risquer ma vie pour toi.

14 avril 2017

Le Pierrot

Filed under: - gl — GL @ 00:00

BAPTISTE – Quand j’étais malheureux… je dormais… je rêvais… Mais les gens n’aiment pas qu’on rêve… (souriant) alors ils vous cognent dessus « histoire de vous réveiller un peu »…

(Les yeux soudain brillants, les dents serrées.) Heureusement, j’avais le sommeil « dur », plus dur que les coups, et je leur échappais en dormant, en rêvant… Oui je rêvais… j’espérais, j’attendais…

(Brusquement.) C’est peut-être vous que j’attendais !

GARANCE (ironique.) – Déjà !

BAPTISTE (très grave.) – Pourquoi pas… Je vous voyais peut-être déjà dans mes rêves, ne souriez pas… nous ne savons rien de ces choses-là et peut-être qu’aujourd’hui en me jetant cette fleur… peut-être m’avez-vous réveillé pour toujours !

Les enfants du Paradis – Marcel Carné (1945)

3 avril 2017

lundi plan-plan

Filed under: - gl — GL @ 23:46

31 mars 2017

J’aimerais que ce soit tout les jours le premier jour des beaux jours

Filed under: - gl — GL @ 00:14

Aujourd’hui on est allé prendre le soleil au parc.
On a apprécié le début des beaux jours.
On a pris nos marques,
on a retrouvé les saveurs du printemps.
Bientôt on s’habituera aux beaux jours,
on ira tout les jours au parc.
On se perdra dans la masse des gens qui rient,
on emmènera des chips et des petites tomates.
On emmènera des lunettes de soleil et des napperons.
J’aimerais que ce soit tout les jours le premier jour des beaux jours.

29 mars 2017

RESTE

Filed under: - gl — GL @ 00:52

26 mars 2017

Chef d’œuvre conceptuel (VO turque)

Filed under: - gl — GL @ 01:33

 

22 mars 2017

Les oiseaux sifflent, les fleurs poussent, le printemps m’appelle

Filed under: - gl — GL @ 23:11

« Older Posts

Powered by WordPress