Errances

3 octobre 2018

CONSEIL DE SURVIE ERRANCE

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 22:45

Ne JAMAIS au grand JAMAIS donner une clope a Thierry, c’est un peu comme les gremlins, si tu commence t’es foutu. Comme ça il est trop mignon, mais si il clope après minuit COURS, vite et loin.

(Bisou Thierry <3)

De un à jeden

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 22:42

 Le plus dur avec la distance c’est que je peux te casser les couilles impunément, je suis obliger d’écrire mes vannes et je peux même plus sucer ton majeur quand tu me fais un doigt… triste vie

c’est compliqué de plus avoir personne a qui tendre son doigt quand je veux péter, morne vie snif snif ouin ouin

dobranoc

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 22:32

 J’fais jamais dodo fils de pute

1 octobre 2018

Entre deux

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 11:51

 Je sais pas si c’est avoir la tête dans le cul ou la tête dans les étoiles…

C’est long comment c’est loin

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 11:49

Froutch coucou

Filed under: - Thibault,méandres — Thibault @ 11:47
 petite flemme parfois

17 juillet 2018

Il aura fallu

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 13:08

Sur la couleur de la nuit dans le lac,

s’étend l’ombre de mon sac.

Il n’est de plus lancinant moment

que celui de plonger dans le rejet du temps.

 

Il m’aura fallu la sueur et les larmes,

l’envie de sel, sentir mes armes.

Les cris, la douleur.

Des explosions et leurs chaleurs.

 

Il aura fallu le temps et le silence,

l’oublie et l’inconscience,

les dents qui hurlent, rouge.

Sentir tout exploser alors que rien ne bouge

 

Il aura fallu te perdre toi,

et avec les cristaux de moi.

Donner la vibration de mes jaunes organes,

à des victimes aux yeux parme.

 

La violence ne fait pas de bruit.

Le mal n’a pas de couleur.

La mort a planté des fruits

qui s’imposent dans mon intérieur.

 

Écarter les lignes courbes de mon torse.

Plonger arracher la bestiole qui siffle

lui arracher la tête avec force.

Comprendre quelle ne peux mourrir quand je la renifle.

 

C’est un paysage qui se dessine,

Des montagnes aigües, des lac noirs.

Des arbres tordus et mauve en leurs cimes.

Un rictus biologique en moi le soir.

 

C’est une fracture dans le temps

que la mort d’un parent.

 

18 mars 2018

Loin trèèèèès loin

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 14:52

13 mars 2018

Victoire Hill (à la base)

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 00:51

12 mars 2018

Ventre mou Hill

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 00:13

8 mars 2018

Il est de ces lieux, te souviens tu enfant lune?

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 23:23

Maison

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 23:21

7 mars 2018

je sais plus trop où je suis

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 09:58

5 mars 2018

BED W1

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 11:43

 

Je rêve de l’oasis, du calme dans le sable chaud.

28 février 2018

OUps

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 01:03

J’aurais du mettre dans mon dossier pour l’ENSCI que j’adore le bondage, sa aurait pu être drôle.

27 février 2018

Léger léger; beauté légère

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 03:19

Je te désire quand je ne te vois pas ;

le rappel de l’été sous mes doigts.

Sur le murmure de ton souffle,

un jour, tu verras mes poèmes en esbroufe.

Dans mes yeux, tu es aussi femme que la nuit,

celle de l’été, celle des vapeurs.

Rappel de ta main, et moi qui te suis

pour m’oublier quelques heures.

De grains de sables perditions,

je ne garderais que ton nom.

De l’été abîmée,

nos lèvres liées.

Et tes taches qui ondulent

et la fraîcheur qui brûle.

Ma bouche qui mord ta peau ;

envie de t’emmener au bord de l’eau.

La légèreté de me glisser chez toi comme un voleur,

et ce mot qui me suit, la promesse de te revoir,

et le lézard guette, attend son heure

comme moi, qu’avec toi, tombe le soir.

26 février 2018

Je m’ennuie un peu ce soir… et si j’embêtais quelqu’un..

Filed under: - Thibault — errant @ 22:15

π raté

24 février 2018

ALLÉ DONNE!

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 22:01

NON SÉRIEUSEMENT FINI DE JOUER LÀ JE VEUX VRAIMENT RÉCUPÉRER MES 17 ANS!!!

J’EN AI BESOIN

JE VEUX MES DIX-SEPT ANS PUTAIN

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 21:29

 

OK c’est pas compliqué, je veux retourner sur mes 17 ans. Je refuse d’avoir la pression des concours, je veux dénigrer le goût du risque, arrêter de cogiter, la revoir et qu’on s’engueule, prendre ma planche de skate et rouler comme un barge, draguer des nanas juste pour le kiff que ca soit léger et sans prise de tête. Bref je veux redevenir un branleur, fumer des joints, boire du Rhum en cours et dire merde aux profs, être content d’avoir 4 en math et vomir en soirée. Regarder Skins et gagner encore une fois la liste de Effy. Écrire des lettres d’amour et y croire, prendre mes parents pour des vieux cons et penser avoir raison, me trouver styler avec des trucs de merde, fumer des joints (encore) draguer des meufs (toujours) et me sentir petit garçon quand elles me disent je t’aime. Trouver des arguments pour rassuré mes potes et me sentir à nouveaux concerné par les problémes des autres. 

NIK

NIK

DOUBLE NIK

19 février 2018

FLUIDE

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 17:36

17 février 2018

I want to be a girl

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 19:12

16 février 2018

Comme un vol

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 20:53

15 février 2018

Toutes belles

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 01:08

12 février 2018

Le lac

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 12:53

Les mensonges deviennent si beaux quand Julien m’aide.

5 février 2018

Ou est le calme?

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 12:06

Comment a t-on fait pour en arriver là?

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 12:04

En y repensant, je me souviens de cette histoire, la pilule pour homme existe, mais n’est pas en vente car elle ne marcherait pas, les hommes ne la prendrait pas. « trop d’effet secondaire » les pauvres choux.

C’est vraiment une vaste blague, blasant.

Echec

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 00:57

Je me suis trop raté, si le modèle savait je me ferais tuer hehehe

La hautaine

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 00:55

4 février 2018

Tu es là

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 00:37

Il ne me lâche pas, depuis que je suis rentré il est la, mou et vif, pesant et incarnant le flegme.

3 février 2018

Etude de la protection

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 23:02

Étude d’un diktat

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 20:14

Tu es sure que tu vas reprendre une crêpe ma chérie? Tu en as deja mangée 2.

Une cuisine, 3 personnes.

Mais mamie, il en a pris 4 lui.

Pas de réponse.

 

Une rue, un après-midi.

Des soldes. Partout des affiches, des femmes, belle, blonde, lumineuses, mince.

 

Une blague.

« Ta mère est tellement grosse que lorsqu’elle écarte les jambes on entend ton père crier à l’aide. » Cherchez des blagues sur les hommes gros, ne rien trouver. Chercher des blagues sur des femmes grosses, ne pas avoir assez de force de tout lire.

Famille

La fille de Patrick Poivre d’Arvor.

 

Moi j’aimerais bien qu’on puisse manger des crêpes même si on est une petite fille.

 

Dame O

Filed under: - Thibault — Thibault @ 19:48

Dieter Rams a fait que désormais aller niquer sa race est quelque chose de positif

J’ai raconté une histoire comme quand j’étais petit

Une grosse flemme s’est posé sur moi et je suis resté enfermé.

On a eu froid, faim, sommeil, soif

Clara ronfle

Mais au final je crois que j’ai retrouvé une Errance à Ouessant. Merci

31 janvier 2018

Etre fluide c’est s’adapter

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 21:56

30 janvier 2018

Comme quand j’ai les yeux fermés

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 19:31

29 janvier 2018

Elle était si douce

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 22:44

Comment continuer? C’est ignoble, tout ce que les femmes subissent encore, et le pire c’est que je pensais avoir assez de recul pour encaisser. Mais la avec le flot de ce que je découvre encore, c’est ca le pire, ca ne se stop jamais. Que ce soit dans le passé, présentement, ou bien même ce qui s’annonce à l’horizon. Donc bon, on verra

28 janvier 2018

Pervers des bois

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 22:39

27 janvier 2018

Like a bird

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 21:31

trait

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 21:09

digne

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 21:08

26 janvier 2018

Malsain

Filed under: - Thibault,traverses — Thibault @ 07:52

« Older Posts

Powered by WordPress