Errances

11 décembre 2018

Aujourd’hui j’ai vu le sphinx en legging léopard.

Filed under: - Evan,méandres — Evan @ 20:28

10 décembre 2018

Nouveaux jouets

Filed under: - Evan — Evan @ 21:58

9 décembre 2018

¡ Viva la samba!

Filed under: - Evan — Evan @ 23:51

8 décembre 2018

Je crois que…

Filed under: - Evan — Evan @ 22:17

Jean Jean a grandi et se définit maintenant comme un punk libre et réactionnaire.

Jean Jean ne croit pas au Père Noël, au père fouettard, à la petite souris, à la fée clochette. Il ne croit pas en Dieu, en bouddha, en Zeus, il ne croit en aucun être divin. Il ne croit donc pas la Bible ou le Coran, il ne croit pas aux contes de fées, aux rumeurs, aux fake news et aux autres informations. Jean Jean ne croit ni au bien ni au mal. Il ne croit pas au futur, au passé, ou à ce qu’il voit en ce moment. Il ne croit pas au pardon, au changement, aux excuses. Il ne croit pas en la chance, en l’aléatoire, en l’arbitraire, aux coïncidences, aux quiproquos, au hasard. Il ne croit pas non plus en la réalité, aux mensonges, aux duperies, aux vérités même universelles, aux conspirations, aux complots, aux lois, aux normes, aux règles. Jean Jean ne croit pas en l’Homme ni en aucun animal, il ne croit même pas en lui. Il ne croit en aucun salut, espoir, en aucune solution, il ne croit en aucune réponse quelle qu’elle soit. Il ne croit pas à la fin du monde, à l’apocalypse, à la mort. Il ne croit pas à l’amour, à la haine non plus, il ne croit en aucun sentiment ni aucun état d’esprit. Il ne croit pas que tout va passer, que tout s’arrangera, que tout restera comme ça. Il ne croit pas en ce qu’il veut ni en ce qu’il a ni en ce qu’il est. Il ne croit pas en rien mais ne croit pas qu’il croit en quelque chose.

Il ne croit pas que ce que j’écris est juste. Il me regarde, il veut crier.

7 décembre 2018

Depuis tout petit Louis rêvait d’avionner.

Filed under: - Evan — Evan @ 22:56

6 décembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 23:48

5 décembre 2018

Octogénèse, octogone, octave, octobre, octopus, octahémioctaèdres…

Filed under: - Evan — Evan @ 22:36

4 décembre 2018

Inventaire sensoriel

Filed under: - Evan — Evan @ 20:56

Je préfère quand c’est pas trop chaud. Je n’aime pas quand c’est tout mélangé. J’aime bien quand ça croque, mais pas toujours. Je ne commence jamais avant, que tout soit prêt. Jaime quand ça fond et quand c’est sucré. Je n’aime pas si c’est trop fort, mais je n’aime pas les choses fades. J’aime quand c’est édulcoré et quand ça croustille. Parfois j’aime bien quand c’est mou mais pas tout le temps. J’aime beaucoup quand ça pétille ou quand ça mousse. Des fois je n’aime pas, des fois j’aime bien. Ça arrive que je n’aimais pas et que maintenant j’aime, mais j’ai toujours aimé beaucoup de choses. Par contre je déteste quand ça colle ou quand c’est trop dure. Je préfère quand c’est simple, quand il n’y a pas trop de choses, quand on va à l’essentiel. J’aime la discrétion mais pas trop quand même.

3 décembre 2018

Sort Tir rang boit te

Filed under: - Evan — Evan @ 23:55

Flemme, spots, danse, ferme, laisse, touche, fesses, bouches, boum boum, bruit, sourire, piste et stars, chaud, transe, beau, lasse, part, race, gerbe et veste, kiss, move, nuit, dehors, pas, rire, claquettes, casquette, mojito et sale, bar, soif, noir et néon, néant.

2 décembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 20:43

Prix encore en plus forte baisse. Cette construction artisanale inédite est spécialement étudiée pour résister aux attaques des chiens qui ont pris l’habitude de ronger et de détériorer leur niche. Le fond est en bois épais et isolant et ne peut faire l’objet de dégradations par l’animal. La carcasse de l’habitat est en métal résistant et imperméable, une minuscule aération latérale permet la climatisation idéale. Tous les chiens, y compris ceux de grande taille l’adorent en toutes saisons. La façade est en matière plastique épaisse dont la dureté et la résilience décourage les assauts des mâchoires les plus affûtées. La niche sera avantageusement disposée sur de gros madriers si elle est destinée à un chien de grande ou de moyenne taille. De simples liteaux l’isoleront du sol et la rendront accessible avec davantage de facilité pour les plus petits. Dimensions : Largeur 104 cm ; Hauteur 48 cm ; Profondeur 54 cm ; Ouverture 30 cm x 21 cm.
Prix indicatif sacrifié: 49 € net. Les caractéristiques du bien vendu correspondent à celles indiquées dans l’annonce. Le lot sera pris à la ferme, ou bien l’acheteur organise et paye le transport, département 38. Règlement en chèque ou en espèces. Contact par téléphone S.V.P. , SMS exclus.

1 décembre 2018

Fable de l’Ogre et la poule

Filed under: - Evan — Evan @ 18:13

C’est lors de sa promenade journalière que la poule croisa au détour d’un chemin boisé l’Ogre.

– Bonjour ! dit l’Ogre avec enthousiasme.

– Bonjour, répondit la poule avec méfiance.

– Quel beau temps pour se promener. Je ne connaissais pas ce coin-ci de la forêt mais il vaut vraiment le détour !

– En effet il est charmant sous le soleil et mène directement au village.

– Ho ! Au village ? C’est précisément là où je me rendais. Et vous ?

– Et bien de même. J’y vais chaque jour pour faire le marché et y prendre les dernières nouvelles.

(l’Ogre fait un pas en avant, la poule en fait deux en derrière)

– Vous ne devez pas souvent voir d’ogre au marché je parie, moi-même je n’y suis jamais allé. Mes compères souffrent de si nombreux préjugés… Saviez-vous par exemple que je suis végétarien ! C’est pour cela que je vais au village, annoncer la nouvelle que les ogres ne sont plus à craindre et qu’ils sont désormais une espèce civilisée tout comme l’homme et la poule.

– Ha bon !? fit la poule réellement interloquée. Mais c’est incroyable, moi qui avais pensé fuir au moment où je vous ai vu arrivé. Je m’excuse de mon comportement, je ne savais pas.

– Hé, cela ne fait rien. Bientôt poules et ogres se croiseront dans la plus simple amicalité. Maintenant que nous nous entendons, voudriez-vous faire le reste du chemin avec moi et être le premier témoin de ma grande nouvelle !

– Mais avec plaisir cher ami !

Et ils partirent pour le village bras dessus aile dessous, avec le sourire tout en dégustant quelques graines.

Mais quand ils arrivèrent chez les hommes, il y eut maints cris et maintes bousculades. L’Ogre plaidait au nom de tous les ogres, la poule elle-même discourait avec force et conviction. Malheureusement aucune parole n’arrêta les hommes qui tuèrent l’Ogre et mangèrent la poule au dîné.

 

La morale de cette histoire est qu’être polyglotte peut souvent aider dans les conflits interespèces.

30 novembre 2018

Deux guimauves pratiquent la danse

Filed under: - Evan — Evan @ 21:26

Deux guimauves se tiennent au milieu de la pièce, l’une est la Mauve l’autre est la Verte.

La verte piétine sur place et son corps s’affale parterre, lentement. (elle continue à piétiner dans l’air)

La mauve glousse et se fait attraper par la verte qui l’attire vers elle.

La mauve tente de résister mais elle est projetée de l’autre côté de la verte qui la lâche et la regarde faire des courbettes jusqu’à un coin de la pièce où elle s’assoie.

La verte fait des petits bons aléatoires et parfois se ramasse sur elle-même sans bougé.

La mauve ondule en diagonale et vient heurter mollement la verte.

Les deux guimauves s’enlacent, elles roulent au sol et rebondissent légèrement contre les murs.

La verte se détache par un haut saut périlleux qui l’amène au milieu de la pièce. Elle reste immobile et droite.

La mauve quant à elle réalise plusieurs arcs de cercle jusqu’à se coller contre un mur et entame une danse du ventre.

La mauve s’immobilise. Rideau.

29 novembre 2018

titre de la photo

Filed under: - Evan — Evan @ 23:42

28 novembre 2018

Pourquoi pas vous?

Filed under: - Evan — Evan @ 22:44

Le microtrip est une doctrine peu connue sur une pratique discrète que ses adeptes peuvent pratiquer partout et tout le temps.

Le microtrip ne coûte rien à part une microseconde et un peu d’énergie.

Pour pratiquer le microtrip il n’est ni nécessaire d’être majeur, ni d’avoir été formé au préalable, ni même de savoir lire.

La base du microtrip est une volonté d’apaisement de l’esprit par une technique très simple et qui marche à tous les coups.

Le microtrip peut se réaliser dans les transports en commun, durant votre sommeil, pendant que vous mangiez ou encore quand vous êtes aux toilettes.

Les effets bénéfiques du microtrip ne sont plus à prouver et l’ensemble de la communauté scientifique salut cette découverte avec un engouement unanime.

Saviez-vous que Barack Obama, Woody Allen, Iron-man et même Einstein pratiquaient le microtrip !

Certains en ont fait leur mode de vie, d’autres s’en servent dans les moments les plus dures. Quoi qu’il en soit on a tous une bonne raison de microtriper.

Apaisé, libéré de toute entrave, complètement présent et rassasié, c’est en ces termes que parlent nombre de consommateurs du microtrip.

Des spéculations ont avancé l’idée que le microtrip pourrait bien être étudié dès l’école primaire. Malgré quelques protestations dues à la peur d’une nouvelle forme de bonheur, le concept pourrait bien voir le jour dans les années qui viennent.

Personne ne connaît véritablement l’origine du microtrip. On ne sait s’il a été inventé dans un lointain passé ou s’il est inné pour chacun d’entre nous.

Marre du cafard et des pensées négatives qui vous pourrissent la vie ? Vite, n’attendez plus, microtripez et oubliez toutes vos peurs et angoisses.

Microtrip, le bonheur en une microseconde !

27 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 22:48

26 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 23:48

Champ de fleurs après une chute de neige

25 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 19:17

24 novembre 2018

sou so sou sour s so s s souri sour sourie souriez

Filed under: - Evan — Evan @ 18:49

23 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 19:36

J’ai regardé dans la guitare, vide

 

J’ai regardé dans des yeux           vides

 

J’ai trouvé une enveloppe vide

 

Dans la maison vide.

 

J’ai vidé mon estomac dans l’évier

 

Après le vide de l’espace,

 

Tout paraît si plein…

22 novembre 2018

Il confondait toujours les lumières de la ville avec le côté doux de l’éponge

Filed under: - Evan — Evan @ 18:07

21 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 15:07

20 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 20:22

Un gros rat gras c’était installé chez moi. Au fond d’un trou, dans un des murs, il a fait son nid. Je l’entendais la nuit, trotter autour de mon lit. Ce gros rat gras, sous mon toit. Alors il a commencé à faire des trous. Il a grignoté la cloison de la cuisine, le lino de la chambre, le bout du canapé. Bien sûr il a fait des petits qui l’aidaient à rendre ma maison perméable. Ni une ni deux j’ai acheté un chat, de la taille d’un chien, qui s’est fait bouffer dès le premier soir. Alors j’ai pris un vrai chien de chasse, pour déloger la bête, mais le corniaud s’est enfui. Le rongeur grossissait de manière exponentielle, en un mois il faisait ma taille. Les soirs de solitude, il poussait des hurlements de petites filles pour me faire peur. Mais moi, moi j’étais chez moi. Alors ce gros rat gras je suis allé dans son nid et j’ai mangé tous ses enfants, un carnage. La sale bête est partie juste après. Maintenant je veille, par ce que les gros rats gras, ça ne part jamais très loin.

19 novembre 2018

Fini!

Filed under: - Evan — Evan @ 23:39

18 novembre 2018

Histoires d’enfants

Filed under: - Evan — Evan @ 23:21

Elle est une poupée poudrée. Dans sa robe de papier froissé, avec ses yeux délavés qui coulent sur ses joues en porcelaine, elle regarde passer lui.

Lui est un nounours en tissu. Il lui manque un œil et une oreille, son pantalon gris est troué et il regarde ses pieds en coton.

Elle le traite de chiffon, lui de pantin moche

17 novembre 2018

Fond’poche

Filed under: - Evan — Evan @ 23:44

16 novembre 2018

Les trigottes

Filed under: - Evan — Evan @ 21:28

A: ô mon dieu quel horreur!

B: il ne doit pas encore être fini voilà tout.

C: ha! Et bien n’y touchons plus. On n’en tirera jamais rien de bon, croyez moi.

A: oui laissons le là.

C: où jetons le! Ça rendra sûrement service.

B: ho, non quand même…

A: et puis ce bruit! C’est un supplice. Moi je m’en vais.

C: je te suis. Y’en a qui ne s’applique vraiment pas quand même!

B: peut-être que le deuxième sera plus réussi…

15 novembre 2018

3+1

Filed under: - Evan — Evan @ 23:40

14 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 23:07

13 novembre 2018

Lequel c’est ton bureau?

Filed under: - Evan — Evan @ 21:22

Tout d’abord il y’a une porte. Derrière cette porte il y a un couloir puis un escalier et une autre porte qui mène dehors.

Ensuite il y’a le goudron et le reste, la bande cyclable à trois voies qui s’arrête au trottoir, le passage piéton et le trottoir d’en face. L’arrêt de bus vient assez vite, le bus en lui-même un peu moins. Quelques stations puis de nouveau le trottoir.

Après un virage à droite il y’a les pavés, puis la grille, encore des pavés, du goudron puis la cours elle aussi en pavés.

Trois marches, une porte, un escalier qui monte, un autre qui descend. Un couloir en L, parfois une porte puis un grand escalier en bois. Il ne reste plus qu’une demie classe à parcourir et vous êtes arrivé.

12 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 21:38

De vilaines mouches raillées veulent voler le flan au miel de petit ours. Alors petit ours cours vite vite vite chez lui.

Elles ont commencé à grignoter ses pieds et un bout de son oreille mais peu un porte, petit ours est bientôt chez lui.

11 novembre 2018

Gaz ∅ 63

Filed under: - Evan — Evan @ 17:56

10 novembre 2018

Enfant à l’orange

Filed under: - Evan — Evan @ 23:52

Pour cuisiner les enfants il vous faut les sécher la tête en bas pendant au minimum 24 heures (le temps que la peau dégraisse un peu). Une fois cela fait, préchauffez votre four à 200°C. Prenez la viande et coupée là dans le sens de la longueur. Garnissez de thym frais, d’aneth et de gros sel puis mettez au four.

Dans une casserole faire cuire à feu doux les légumes préalablement decoupés en gros dés avec l’eau et le bouillon.

La viande doit être dorée sans être craquelée. Débarrassez-vous des cheveux si il en reste et garnissez le tour d’oranges pelées.

Mettez la viande dans un grand plat et disposez les légumes autour (le bouillon peut être servi avec la salade). Ajoutez quelques patates et  remettre au four pour 10 minutes thermostat 7.

Servez tout de suite après

Astuce du chef: Vous pouvez aussi réaliser la cuisson à petits frémissements sur un coin de votre fourneau, en laissant cuire 30 minutes.

9 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 20:22

J’ai des cheveux de feu,

Une mère déchaînée

À vous enlever vos capuches.

Un cœur brûlant

Étalé sur le carrelage

Et des pieds en crépidules…

 

8 novembre 2018

Qu’elle est la vraie raison qui pousse Jean-jean à crier dans les supermarchés quand il est avec sa mère ?

Filed under: - Evan — Evan @ 18:46

1. Il est triste et recherche de l’attention

2. C’est juste un vilain garçon

3. Aucune raison

4. Autre

7 novembre 2018

Filed under: - Evan — Evan @ 23:53

Le Prophète ouvrit les bras

Il embrassa du regard les fidèles

Et les fidèles le regardaient aussi

Sa voix s’éleva dans un murmure

Elle remplit la place et dans un puissant écho

La foule lui répondit

Les fidèles tapèrent le sol de leur pieds

Ils entamèrent le chant sacré

Et le sol trembla

Et le prophète chanta

Et ils avancèrent lentement lentement

Guidé par la voix du prophète

Tournant autour de l’axe de la foi

Et ils martèlèrent la terre

Et le sol tremblait

Et ils avançaient lentement lentement

6 novembre 2018

Poupée de célophane cheveux chinois

Filed under: - Evan — Evan @ 20:54

5 novembre 2018

Bzz bzzz fait la radio

Filed under: - Evan — Evan @ 19:03

« les humains sont minoritaires à la bourse »

« Périphérie, c’est la banlieue un peu moins crade… »

« Vous ne transformez pas un truc pas comme ça en un truc comme ça ! »

« Un bon médiateur c’est quelqu’un qui regarde avec toi, il n’est pas entre. »

« L’art c’est quelque chose qui sépare. »

« Le commun ça me saoul »

« On lutte comme des algorithmes. On t’appelle sur des claviers pour lutter »

« Le gars a le QI d’un cendrier! »

« En venant y habiter ils perdent un million de globules rouges »

« Machista!! »

« Les musées sont des cimetières. »

« J’en ai jusque sous les bras! »

« Le rouge c’est la couleur du sang, c’est la couleur des indiens, c’est la couleur de la violence. »

« Il a dit salade tomate oignon »

« Je peux le faire très rapidement, très rapidement et très vite »

« Tu connais Cathia? C’est une Drag Queen. »

« Comment je fais pour le mettre en plein? »

« Ah ça ira! »

4 novembre 2018

À l’heure du thé

Filed under: - Evan — Evan @ 20:24

Il versa le thé dans la tasse

Il posa la tasse sur la table

Il posa la cuillère sur la table

Il prit la cuillère

Il versa le sucre dans la cuillère

Il versa la cuillère dans le thé

Il posa le sucre sur la table

Il versa le thé dans le sucre

Il posa la tasse sur la table

Il prit le sucre et le versa dans la tasse

Il posa la cuillère dans le sucre

Il prit la tasse et la posa sur la cuillère

Il prit le sucre

Il le reposa dans la tasse

Il prit la table et la posa sur le sucre

Il versa la tasse dans la cuillère

Il posa le thé sur la cuillère

Il prit le thé sur la table

 

Filed under: - Evan — Evan @ 00:07

Corentin a un enfant qui crie dans la tête en permanence. Il a des difficultés à l’école à cause de ça.

Corentin a plein de doigts tout petits, il n’est pas bon au tir à l’arc.

Corentin est méchant avec ses camarades et ses camarades ne l’aiment pas.

Corentin fait de son mieux pour marcher mais quand on a des jambes en coton on ne va pas loin dans la vie.

Corentin y met du sien mais Corentin n’est pas bon. Et on lui dit souvent « mais Corentin, fais ce que tu aimes » alors il se met à danser bizarrement et ça fait rire sa mère qui l’aime beaucoup.

Enfin bon, Corentin n’existe pas et il est plus heureux ainsi.

3 novembre 2018

Blanc, rien, stop, pause…

Filed under: - Evan — Evan @ 00:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Older Posts

Powered by WordPress