Errances

18 octobre 2018

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 20:39

<3

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 00:13

16 octobre 2018

célia

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 20:25

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 20:22

le havre été 2017 et une chanson de moi

15 octobre 2018

5 « ils construisent la ville et ils construisent les êtres »

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 18:25

fragment indécidé du jardin planétaire

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 18:16

 

14 octobre 2018

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 17:27

le tourbillon des âmes sur le rocher

11 octobre 2018

ultra rêve

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 00:57

10 octobre 2018

4

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 19:32

il y a un endroit qui rappel les photos dans les grottes sur la plage. il fait un trou dans le mur, pour la lumière, et le rayon devient une image. le mur c’est la vue de dehors. je n’y ai jamais été mais le lieu orangé m’y emmène chaque fois. ils ont enfermé la ville sous une bâche blanche. je n’ai pas osé la tirer comme un rideau, on m’aurait vu. depuis l’intérieur il n’y a personne. ce sont les restes de quand quelqu’un y venait l’après midi faire une sieste comme sous un arbre. un some romantique. désespéré. les yeux ébahis sous la paupière. 

« viewers slip into reveries of subject and object, of self and substance in intimate confrontation ».

ils ont fermé la ville. fermé le dehors dans le dedans. un néant concentré. l’image s’est brusquement envolée parce que la porte grince et le vent emporte certaines choses. précautionneusement il oublie les choses lourdes comme les immeubles, dérange celles qui hésitent comme les livres (les pages tentent de fuir mais ne font que défiler dans un bruit de bord de mer), et les cheveux fins. le reste s’en va.

le vent c’est pour nous dire de courir après ce qui s’efface, mais depuis le silence ici il se fait rare. alors chaque bourrasque est un spectacle. 

ça sent l’arc-en-ciel!

Filed under: - ideesvagues,méandres — ideesvagues @ 19:13

les pousses de la part céleste

« Older Posts

Powered by WordPress