Errances

13 mars 2021

CHIFOUMI + ÉTERNUEMENT

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 09:31

Le 6 janvier 1982 vers minuit trente, Trevor et Pénélope Décodeur partent à la maternité pour accoucher du bébé qu’ils attendent. Ils ont laissé leurs deux autres enfants à la maison sous la surveillance de Monstertruck, le cochon d’Inde Péruvien de la famille. Une fois à l’hôpital, personne ne veut faire accoucher madame car tout le service est en grève pour protester contre la suppression des paquets de chips dans le distributeur de la cafétéria. Alors Trevor et Pénélope prennent une chambre et commence le travail seul. Malheureusement, ils n’y arrivent pas du tout, car ils sont plutôt concentrés à faire des chifoumis.
Heureusement, voilà Monstertruck et les enfants qui passaient pas là durant une balade. C’est une aubaine car Monstertruck était sage-femme avant d’être le cochon d’Inde Péruvien de la famille Décodeur. Il prend les choses en main et tout se passe bien jusqu’à ce qu’il oublie complètement comment faire. En effet, il vient de se souvenir qu’il perd la mémoire à chaque nuit de pleine Lune. Manque de bol, c’est justement la pleine Lune. Alors Trevor et Pénélope se remettent à faire des chifoumis, et cette fois, toute la famille participe avec eux. Ils se payent de bonnes tranches de rigolade, mais il faudrait tout de même penser à le sortir ce bébé.
Finalement, Pénélope éternue et le bébé apparaît directement dans ses bras. En fait, un des enfants Décodeur est un mutant et son pouvoir est de faire accoucher les bébés s’il est dans la même pièce qu’une femme enceinte qui éternue. Tout est réglé.

7 mars 2021

COUSCOUS + DRAME

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 14:06

En juin 2008, une festivalière du Hellfest tomba éperdument amoureuse d’Otto Turbo, un couscous d’un stand de nourriture du festival. Ils entamèrent une relation et eurent rapidement l’envie d’avoir un enfant. Selon les règles de la fécondation, dans une relation couscous-humain, c’est le mâle qui porte l’enfant qui ne sera pas un hybride couscous-humain mais un simple humain. Le couple était très heureux et attendait avec impatiente l’arrivée du bébé.
Il y eu malheureusement quelques complications durant l’accouchement. D’abord, Otto Turbo dut se faire amputer d’une cuisse de poulet car le bébé n’arrivait pas à sortir. Et surtout, une fois le bébé né, sa mère festivalière du Hellfest le prit dans ses bras et trébucha très fort. Elle en mourra sur le coup. Le nourrisson lui n’était pas blessé mais ressemblait désormais à un chausse-pied. Quel dommage, lui qui était si beau.
Le décès de son grand amour plongea Otto dans une profonde dépression qu’il arriva finalement à surmonter grâce à l’amour qu’il porte à son enfant.

6 mars 2021

RÊVE + CORNICHON

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 15:04

Le plus grand rêve de Tania Tipex serait de pouvoir tomber enceinte rien qu’en mangeant des cornichons. Tout le monde lui dit que c’est bizarre mais elle s’en fiche. Pour elle, ce n’est pas si étrange et en effet, quand on sait que son grand-père était cultivateur de cornichons, cela semble plus logique.
Afin d’atteindre son but, Tania fera de grandes études en fécondation à la fac de Las Vegas et plus tard, entourer des meilleurs scientifiques du monde ainsi que de Zorro le justicier masqué, elle créera une cellule de recherche dans un laboratoire secret au Cap d’Agde.
Durant plus de quinze ans, ils cherchèrent la solution, mais sans grand résultat. Tania et son équipe étaient sur le point d’abandonner jusqu’à quelle se rendit compte qu’il suffisait d’y penser et de le vouloir très fort. À la première bouchée d’un délicieux cornichon croquant, Tania se retrouva enceinte de sept mois. Zorro aurait aimé que ce soit directement huit mois mais bon, on a pas toujours ce qu’on veut dans la vie. La suite de la grossesse ainsi que l’accouchement de Tania se déroulèrent dans les conditions standard d’une mise au monde. Il n’y eut même pas besoin de césarienne, c’est pour dire !
Tania était heureuse et appela le bébé Scie-Circulaire, sans raison particulière.

ORGANISATION + ALLER-RETOUR

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 13:52

Constantine Moustiquaire tomba enceinte le 9 mars 2015. La date est précise pour la simple et bonne raison que Constantine est une personne bien organisée. Elle avait tout prévu pour que l’enfant naisse exactement neuf mois plus tard, soit le 9 septembre de la même année. Elle souhaitait cette date car la bar-mitzvah de son cousin Grégory était programmée le 12 septembre et elle souhaitait absolument présenter le bambin à toute sa famille durant la festivité. Évidemment, Constantine n’était pas folle, elle avait prévu deux jours de repos après l’accouchement pour pouvoir être assez en forme pour faire la nouba toute la soirée.
Le plan se déroulait comme prévu, le bébé venu au monde le 9 et Constantine se reposa le 10 et le 11. Le 12, alors qu’elle se préparait pour partir, le nourrisson re-rentra dans Constantine ! C’était un problème, car la fête débutait dans moins d’une heure, il fallait trouver une solution. La panique s’empara d’elle.

— Zut, je ne vais pouvoir présenter mon bébé à toute la famille comme prévu ! se dit-elle.

Finalement, elle réfléchit quelques minutes et décida de le laisser à l’intérieur d’elle. Au fond, elle peut quand même présenter le bébé depuis son ventre. C’était même plus pratique car elle n’avait pas prévu de chambre pour son bébé, il vivra donc ici.

— C’est bien mieux comme ça au final ! s’écria Constantine.

La famille adora le nouveau-né, l’idée de le garder dans le ventre séduisit même tante Ilda qui est pourtant assez vieux jeu.

9 décembre 2020

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 09:57
Je me souviendrais de cet appel d’hier et de la voix douce d’E* au bout du téléphone « on vient d’apprendre son décès ». A*, tu avais la vie devant toi.
Je m’en souviendrais comme je me souviens du 13 avril 2011, précisément, quand m* m’a appelé disant « il* en train de partir », alors que j’étais seule à la maison.
Comme je me souviendrais d’octobre 2012, quand à la sortie du collège, elle m’attendait pour me dire « elle* est partie ce matin ».
Comme de ce jour d’été, à l’hôpital, où elle a reçu ce texto et m’a dit sanglotante « c’est e*, c’est fini… ». J’étais alitée, sans force pur réagir à la nouvelle.
Je n’avais pas de forces, non plus, quand j’ai compris, en 2019, que S*, 100ème féminicide, était cette camarade de lycée.
Quand quelques semaines après j’ai reçu ce texto J* « on vient d’apprendre que m* est décédée ».
Pourquoi se souvient-on en détail de ces moments, de ces quelques secondes qui brisent tant de choses?
C’est fini.
Persiste la faiblesse, la douleur de ces nouvelles.
Dans ma mémoire, les images des cérémonies sont encore claires, jusqu’au chants entonnés. Parfois, les images des gens s’effacent.
Je voudrais tout oublier, et ne garder que vos regards encore vifs.
Avant-hier, je faisais ces dessins les larmes aux yeux, comme en présage de cette nouvelle, et de mon impossibilité de détourner le regard de nos souvenirs et des photographies qu’il me reste.

21 novembre 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:19

19 novembre 2020

REPAS + SABOTAGE

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 10:20

Le 11 août 2014, Héléna Pépite, âgé de quinze ans se retrouve seule à son domicile pour une semaine car ses parents sont partis en vacances sans elle. Ils ne l’ont pas emmené avec eux car elle avait mangé tous les cornichons et sa mère l’avait très mal pris. Elle est donc contrainte de devoir se faire à manger seule. Mais le réfrigérateur est vide et il est presque midi alors il faut vite qu’elle aille faire des courses.
Elle se rend au Carrefour le plus proche et choisi des carottes. Soudain, elle se rend compte qu’elle a faim maintenant et qu’elle ne peut pas attendre plus de trente minutes, soit le temps du trajet retour. Ni une, ni deux, elle met ses carottes à cuire dans l’eau en plein milieu du Carrefour. Cela n’a pas l’air de déranger grand monde alors elle ne s’en prive pas. Elle les laisse ses carottes pour aller chercher des assaisonnements dans les rayons.
À son retour à la casserole, l’eau est toute noire et les carottes pourries. L’intuition d’Héléna lui fait penser que c’est la faute d’un ouvrier qui est venu réparer les congélateurs du Carrefour. Elle part immédiatement s’en plaindre auprès du responsable du magasin. La police est contactée et l’ouvrier arrêté.
En effet, cet ouvrier mettait de mignonnes tortues venimeuses qui font pourrir les repas dans les casseroles. Il avait pour but de faire cela à tous les déjeuners des êtres vivants du monde car il déteste les tortues et les déjeuners. Heureusement, grâce à l’intervention d’Héléna, toutes les tortues et les déjeuners de l’univers sont sains et saufs. Quelle intuition hors du commun!

18 novembre 2020

CHAMPIONNE + UNO

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 20:02

Qui est la meilleure joueuse de Uno au monde? C’est évidemment Jade Séquoia, tous les analystes sont d’accord sur ce sujet. Alors oui, certains détracteurs lui préfèrent Cassandra Coupelle, mais toutes les statistiques avancées prouvent que Jade est bien la quintessence de cette discipline. Et puis Cassandra a un style de jeu très classique, bien que maîtrisé à la perfection, tandis que Jade a su, tout au long de sa carrière se réinventer en changeant le jeu. Aucune autre joueuse de Uno au monde n’a jamais produit un jeu si panaché, si gracieux, si créatif. Jamais personne n’a fait frissonner les spectateurs comme Jade le fait. Que ce soit son jeté de carte, son utilisation du changement de couleur, ses saltos lorsqu’elle pose un 6, sans parler de sa fameuse technique secrète dite « de la libellule ». On ne fait pas mieux que cette fille là, c’est sûr.

ça va

Filed under: venelles,- jujustfn — jujustfn @ 18:37

Filed under: venelles,- jujustfn — jujustfn @ 16:54

Je me rends compte que mon corps prend beaucoup de place mais j’ai réussi à trouver la mienne

mettre des idées en place

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:31

MAÏS + VOYAGE TEMPOREL

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 10:25

Durant la nuit du 5 avril 1995, Émile Lacrosse fait une promenade en trottinette sur le parking d’un centre commercial. Il fait de superbes figures lorsqu’il remarque un homme âgé entrain de manger du maïs en boîte de conserve. Émile adore le maïs et va aller tenter de lui en piquer quelques grains. L’homme âgé lui explique cependant que ce n’est pas une boîte de maïs ordinaire mais une machine à voyager dans le temps et que de toute façon, elle est périmée depuis trente ans. Émile n’écoute pas du tout les paroles de l’homme âgé et lui subtilise son repas voyageur dans le temps. Il s’empiffre de tout son contenu en une bouchée et, comme l’avait prévenu le vieillard, Émile se retrouve transporté trente ans dans le passé.
Et voilà, Émile est désormais bloqué en 1965 car le bougre n’en a fait qu’à sa tête. Il n’a pas pensé à prendre sa trottinette et ça l’enquiquine bien. Il a également perdu toute sa vie d’avant: son travail de calligraphe, sa collection de pansements Spiderman et son meilleur ami Olivier Mine qui ne naitra qu’en 1967. Le pire de tout dans cette histoire, c’est qu’il a très mal au ventre à cause du maïs périmé. Tu l’a bien cherché Émile Lacrosse!

17 novembre 2020

MONTAGNE + POCHE

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 18:20

Jean Paquebot est évidemment connu pour avoir fondé le musée de la fermeture éclair situé à Dodoma en Tanzanie mais peu de personnes connaissent l’histoire de cet homme d’exception.
Durant l’automne 1987, Jean, âgé de dix-neuf ans mais possédant toujours ses dents de lait, débute une formation pour devenir fabricant de calculatrices. C’est son père qui l’avait obligé à choisir cette voie car c’est la tradition familiale. Mais cela enchantait pas vraiment Jean Paquebot qui préfère les boutons de manchette et l’escalade. Dès qu’il avait du temps libre, il passait son temps à faire de l’escalade avec des boutons de manchettes.
Le 8 novembre de la même année, tandis qu’il exerçait activité favorite au Kilimandjaro, Jean se posa la question suivante « pourquoi les montagnes n’ont-elles pas de boutons de manchette? » Il se dit que s’il en était une, il voudrait avoir des boutons de manchette. C’est alors que le Kilimandjaro lui expliqua que c’était parce que les montagnes n’ont pas de poches pour ranger les boutons de manchette quand elles enlèvent leurs chemises. Jean Paquebot fut bien embêté pour elles et décida d’installer des poches sur le Kilimandjaro, désormais devenu son plus fidèle ami. Mais un nouveau problème se posa: l’ouverture des poches est bien trop grande et les boutons de manchette risquent de tomber lorsque le Kilimandjaro fait sa Zumba. Alors, Jean ajouta des fermetures éclairs sur les poches de son ami.
Le Kilimandjaro fut éternellement reconnaissant envers Jean qui, ému par cette situation, créa « l’Association des amis des montagnes qui aiment les boutons de manchette mais ne peuvent pas les ranger car elles n’ont pas de poches et même si elles en avaient, elle tomberait quand elles dansent la Zumba », souvent surnommé l’escadron fermeture éclair.
En seulement quelques semaines, l’association comptait plus de cinq mille bénévoles et cinq ans plus tard, l’entièreté montagnes du monde pouvait avoir des boutons de manchette sans risquer de les faire tomber. Merci Jean Paquebot.

14 novembre 2020

CASSOULET + MANQUE

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 17:36

Tout le monde se souvient du Jour de la Tartine, cette date clef dans l’histoire de l’humanité, le moment où tout à basculé.
Le 26 avril 2006, Kenny Cadenas prend un petit déjeuner composé de jus de mandarine, de Chocapics et d’un cassoulet délicieux. Il faut savoir qu’à cette époque, il est très désagréable de prendre son petit déjeuner. C’est comme ça, c’est la règle et personne de la contredisait.
Alors qu’il prend une bouchée de cassoulet délicieux, Kenny se dit qu’il manque quelque chose. Il se creuse la tête, commence à faire des schémas, ça le traquasse vraiment. Durant dix ans pile, il sut sang et eau à réfléchir comment compléter son cassoulet délicieux.
Le 26 avril 2016 donc, il trouve l’idée de génie qui changera tout. Il prend du pain, en coupe une tranche et met le cassoulet délicieux dessus. Il avait créé la tartine et pour l’éternité, plus aucun petit déjeuner ne fut désagréable.
En revanche, pour des histoires de droits d’auteur, il est désormais interdit de mettre du cassoulet délicieux sur une tartine, avec ou sans croûte.

CRIMINEL + DESTIN

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 11:03

Gaël Picassiette est un tueur en série très connu. Il adore commettre des meurtres à l’extincteur. Pour comprendre pourquoi, il faut revenir à un évènement en particulier qui s’est produit durant son enfance.
Quand il avait sept ans, Gaël adorait les cendriers en terre. Il en avait des posters dans sa chambre, des t-shirts et casquettes officiels, même sa trousse était à l’effigie de cendrier en terre, en bref, il était complètement fan. C’était tellement obsession pour lui que la plus grande punition qu’il pouvait subir lorsqu’il faisait une bêtise était que sa mère lui confisquait tout ses goodies de cendriers en terre. Cela le mettait dans une colère noire à chaque fois. Pour ne plus jamais subir ce manque, il choisit de changer de passion. Il était désormais fan d’extincteur car il se disait qu’on n’oserait jamais lui confisquer ses extincteurs car c’est toujours pratique en cas d’incendie.
Un jour, il se rendit avec ses parents au restaurant chinois et eut en dessert un biscuit de bonne fortune qui lui prédit qu’il deviendrait un grand meurtrier armé de sa passion numéro une.

-On n’échappe pas à son destin, lui dit son père.

Alors, Gaël devint un criminel commentant des meurtres à l’extincteur et il n’eut même pas le choix. Son papa, pourtant conscient que c’était de sa faute, ne tenta jamais de l’en dissuader de suivre cette voie pour plutôt tenter de devenir vétérinaire ou pilote de ligne mais M. Picasiette était un homme qui ne revenait jamais sur ses paroles, alors ce qui a été dit est dit et puis c’est tout!

13 novembre 2020

GÉNIE + PROCÈS

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 10:33

Le matin du 8 juin 1983, Érine Catapulte se brosse les dents après un petit déjeuner où elle s’est empiffré de cake en papier mâché. Elle ouvre un nouveau dentifrice et en met sur sa brosse à dents quand soudain, un génie en sort. Il explique à Érine qu’elle peut émettre trois vœux qu’il réalisera. Mais attention, les vœux en question sont forcément liés aux dents, à la limite aux gencives car c’est un génie du dentifrice. Ça ne plaît pas du tout à Érine car elle n’a aucun vœu à faire en lien avec les dents. Elle insulte de tous les noms le génie et lui reproche d’être « un génie à la noix » selon ses mots. Elle le menace de lui faire un procès et appelle son avocat pour lancer les procédures.
Deux mois plus tard, le procès a lieu au tribunal de Grande Instance de Kaboul. Érine a préparé une argumentation béton mais le juge n’en a pas grand-chose à cirer car il a juste hâte d’aller à la cantine, apparemment, il y a des frites ce midi. Il ne veut rien entendre et transfère l’affaire à son collègue qui habite Pékin.
Érine s’envole donc vers Pékin avec son avocat et le génie pour régler cette histoire une bonne fois pour toutes. Elle recommence son plaidoyer et cette fois le juge est complètement d’accord avec elle. Problème, il trouve le génie super craquant et ne veut pas qu’il lui arrive des bricoles. Finalement, Érine le soudoie avec des tickets de tombolas pour la kermesse de son petit-cousin dont le premier prix est une cartouche de Malboro. Ça tombe bien car le juge rêve depuis tout petit d’une cartouche de Malboro. Il accepte logiquement et prononce son verdict: le génie se voit destitué de ses fonctions qui sont octroyées à Érine. Elle a également le droit de lui donner un coup de poing mais pas au visage car il a des lunettes.
Elle devient donc génie du dentifrice et créera un syndicat pour cette profession, permettant notamment l’accès aux congés maternités et aux RTT, du jamais vu!

POT DE FLEUR + AMOUR

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 09:21

Aziz Katana est un peu particulier. Il est persuadé d’être mi-humain, mi-pot de fleurs. En vérité, il est 100% humain mais cela semble faire plaisir de le penser alors tout le monde le laisse faire. Il passe la moitié de ses journées à faire des activités humaines comme manger, dormir ou jouer aux Hippos Gloutons avec sa nièce. L’autre moitié, il la passe à faire des choses de pot de fleurs tel que attendre, contenir une plante ou encore être renversé par quelqu’un de maladroit. Un jour, il accueille une magnifique pâquerette alors qu’il est en « mode pot de fleur ». C’est le coup de foudre entre eux et leur relation évolue très vite. Ils se pacsent au bout de seulement deux mois, s’installent ensemble au bout de trois, adoptent un canard et ont même un enfant après seulement un an. Le bébé est donc un quart humain, un quart pot de fleur et deux quarts pâquerette. Aziz achètera même un monospace avec crédit pour emmener son fiston au foot le dimanche.

12 novembre 2020

SENSATION + CLEF

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 20:25

Le 14 décembre 2003, Tina Kérosène obtient sa licence officielle d’aventurière. Dès le lendemain, elle part faire l’aventure à San José au Costa Rica. Elle ne cherche rien en particulier si ce n’est des sensations. Alors elle cherche, d’abord à la poissonnerie puis au Lavomatic mais rien. La pauvre, ça la rend triste, elle va noyer son chagrin dans les bars quand un lorsqu’un mystérieux individu lui raconte l’histoire d’un temple caché emplie de mille et un trésors. Tina lui demande si ce temple contient aussi des sensations et le mystérieux individu lui dit « oui ». Il la prévient qu’il lui faudra une clef spéciale afin de pouvoir pénétrer dans le temple.

-Où puis-je la trouver? demande alors Tina.
-Je l’ai, tenez jeune fille, allez vous gaver de sensations! lui répond le mystérieux individu.

Une bonne chose de faite! Tina part immédiatement à la recherche du temple. Elle trouve le temple juste en face de la pharmacie. Il est caché par une illusion d’optique que provoquent les rayons du soleil sur sa façade. Normalement, personne ne peut le voir, mais grâce à sa licence, elle voit ce que les autres ne voient pas. Il y a une porte avec de magnifiques entonnoirs sculptés dans le bois. Elle voit une serrure et tente d’y intéresser la clef. Cela ne fonctionne absolument pas.

-Tu m’as trahi clef! s’écrit-elle.

Tina est une une personne qui baisse vite les bras. Elle abandonne donc sa quête et même son métier. À la place, elle est maintenant devenu la personne qui met des prospectus publicitaires sous l’essuie-glace des voitures.

ÉCHEC + IMPOSSIBLE

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 18:52

Djibril Quinoa ne connaît pas l’échec. Il n’a jamais trébuché. Sa langue n’a jamais fourché. La première fois qu’il a tenté de faire ses lacets, ce fut un succès ainsi que toutes les fois suivantes. Jamais il n’a perdu à quoi que ce soit, même à pierre-feuille-ciseaux. Il ne s’est jamais cogné le petit doigt de pied dans le coin d’un meuble. À aucun moment de sa vie, il a un jour fait une faute d’orthographe. Jamais il n’a calé en voiture. Une fois, il a tenté de boire du pétrole pour s’hydrater, ça a complètement fonctionné. Jamais il n’a eu à dire « zut » car il n’en a jamais eu besoin.
En bref, tout ce qu’il entreprend, il le réussit, il est beaucoup trop fort.

11 novembre 2020

ODEUR + REQUIN

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 22:06

Louisa Robinet est une femme d’exception. Elle a créé les piles LR6 en 1996, sait porter des objets très lourds, connaît tous les parfums de chewing-gums Malabar, possède un bolide orange super rapide même si l’on est un peu à l’étroit dedans et surtout, elle sent bon.
Quand en 2015, certains requins de l’océan Pacifique sont devenus méchants à cause d’un plat trop épicé à El Rancho, Louisa s’est proposé de les éliminer. C’est ainsi qu’elle est devenu chasseuse de requins méchants, elle a même eu un badge pour le prouver. Sans rentrer dans les détails, elle a réussi à les calmer avec son agréable odeur.
Depuis, les requins ont fondé un boys band dont la musique groovy est plus qu’entrainante. Pour la remercier de les avoir ramenés dans le droit chemin, ils lui envoient régulièrement des places VIP pour leurs concerts.
Suite à ces évènements, le président de la galaxie Robin Gazoile proposa à Louisa de prendre part à l’assemblée générale de son club de pétanque à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne. Certains membres de l’équipe ne voulaient pas car une rumeur raconte que quand Louisa est triste, elle a des problèmes gastriques et c’est la honte. Finalement, ils acceptèrent car ce n’est pas si grave que cela.
Par modestie, Louisa refusa cette offre alléchante et créa sa propre marque de déodorants inspirés de sa splendide odeur corporelle. L’entreprise fit un carton et Louisa fut intronisée au Glorieux Panthéon des Senteurs ce qui est la plus haute récompense qu’un être vivant puisse un jour recevoir.

DRAGUE + SAUT À SKIS

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 18:36

Georges Chakchouka est un jeune pyro-tennisman prometteur qui possède un talent caché de pâtissier dont personne ne doit jamais connaitre l’existence. Le 17 février 1984, il se rend à Louxor pour les vingt ans d’une amie.
Une fois sur place, Il doit malheureusement révéler son talent caché car il n’y a pas de gâteau et Georges est allergique au fait qu’il n’y en ait pas. Il en profite pour faire quelques prises de judo en même temps afin d’impressionner les filles, le gros vantard. En fait, il cherche surtout à éblouir Karen, son amie dont c’est l’anniversaire. Karen est très jolie et super gentille et Georges adore les personnes très gentille et super jolie. Alors qu’il confectionne un délicieux paris-brest, Karen lui montre qu’elle aussi sait faire des prises de judo. Il craque complètement pour elle et lui propose d’aller faire un peu de saut à skis.

– Du saut à skis? Comment est-ce possible ici? demande Karen
– JOYEUX ANNIVERSAIRE! crie Georges.

Georges avait prévu d’offrir un tremplin de saut à skis, des skis et de la neige à Karen et le livreur Amazon vient à l’instant de lui livrer. Karen est sous le charme, jamais personne n’avait rien fait de tel pour elle. Ils sont tant amoureux qu’ils veulent se marier tout de suite. Cela semble largement faisable alors pour rajouter de la difficulté, la cérémonie a lieu en plein saut à skis. Vive les mariés!

10 novembre 2020

RÉUNION + PONT

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 16:59

En octobre 1985, Fatima Impression et Régis Terrible sont deux trentenaires éperdument amoureux. Ils vivent dans un kayak en duplex à Perros-Guirec et ont un labrador au pelage soyeux car il se nourrit de la fameuse brioche à l’ingrédient secret de la famille Impression. En somme, la vie parfaite pour les deux tourtereaux.
C’était sans compter la sélection de Régis pour être le représentant de la Terre lors d’une réunion portant sur l’utilisation de l’arbitrage vidéo durant la prochaine Galactik Football Cup.La réunion se déroule à Baltimore, Mariland et se déroulera en continu durant neuf virgule huit mille cinq cents ans. Il est obligé d’y aller aller car c’est la loi. C’est même la loi numéro une du Grand Livre des Lois, alors vaut mieux ne pas faire le caïd.
Il a le droit de recevoir de la visite mais Fatima n’a pas des revenus assez élevés pour se payer l’avion. C’est alors que lui vient l’idée de fabriquer un pont entre Peros-Guirec et Baltimore. Elle prend ses outils et le construit.
Maintenant, elle peut aller voir Régis quand elle le souhaite avec leur labrador. Le pont est très fréquenté car c’est très agréable de s’y promener le dimanche. Petit bonus, pour une raison logique mais longue à raconter, tous les usagers du pont ayant un « m » et un « i » à la fois dans leur prénom et dans leur nom de famille sont désormais capable de communiquer par télépathie. Beau boulot Fatima!

ACCOUCHEMENT + ÉVÈNEMENT

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 16:07

Anissa Teknik s’en fiche d’avoir un bébé, elle souhaite juste faire de son accouchement un grand évènement. Elle commence à faire les préparatifs dès le cinquième mois de grossesse.
Le jour J, tout est prêt, l’évènement est sur Facebook, les invitations sont envoyés aux plus grandes stars de l’univers. Un traiteur a prévu moults mets d’exception, il y a aussi des feuilles et des crayons pour que les invités puissent jouer au petit bac, sans oublier les machines à sous installés dans le couloir de la chambre de travail. Anissa a même préparé une petite pièce de théâtre sur le thème des stylos à plumes qu’elle compte présenter à un moment où elle n’aura pas trop de contractions. Zorro le justicier masqué qui est présent à l’évènement a amené son caméscope pour en faire un documentaire qui gagnera la palme d’or l’année suivante.
C’est une grande réussite! En plus le bébé est super doué aux mots croisés.

9 novembre 2020

ZÈBRE + OPÉRATION

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 15:10

Certains naissent avec des anomalies physiques. C’est le cas de Pamela Frontale qui est venue au monde avec un pelage de zèbre. Cela l’a toujours un peu dérangée. Elle se dit que si elle était un zèbre ce ne serait pas problématique mais c’est une humaine alors bof. C’est décidé, elle veut être un zèbre maintenant! Elle prend immédiatement rendez-vous avec le chirurgien le plus coté d’Amérique: Steven Cardigan.
Lors de leur première rencontre, elle tombe instantanément folle amoureuse de lui. Ils discutent et il lui explique que c’est une opération des plus simples pour lui. À la fin de la consultation, Pamela prend son courage à deux mains et invite Steven au restaurant. Il accepte même si Pamela n’est pas du tout son style. Durant le repas, Steven ne semble pas du tout attiré par Pamela. Elle se dit que c’est le stress et elle se met à lui masser l’avant-bras pour le détendre. Non Pamela pas ça! Steven est atteint d’une rare maladie qui fait que s’il se fait masser l’avant-bras, il devient ivre à vie. Cela ne l’arrange pas du tout, il a son emploi du temps remplis de rendez-vous et d’opérations dont celle de Pamela jeudi. Il ne va quand même pas tout annuler alors il les maintient.
Le jeudi suivant, l’opération de Pamela a donc lieu. Steven toujours ivre fait complètement n’importe quoi et plutôt que de transformer Pamela en zèbre, il en fait une girafe, toujours avec son pelage de zèbre. Steven trouve ça super séduisant et se fait à son tour la même opération. Ils sont maintenant très amoureux et auront surement pleins d’enfants.

Quatrième de couverture

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 11:37

Ceci n’est pas réellement un livre, il s’agit plutôt d’un quantum du champ de Higgs, conférant une masse non nulle aux bosons de jauge de l’interaction faible (bosons W et boson Z), leur conférant des propriétés différentes de celles du boson de l’interaction électromagnétique, le photon. Cette particule élémentaire constitue l’une des clefs de voûte du modèle standard de la physique des particules. La connaissance de ses propriétés peut par ailleurs orienter la recherche au-delà du modèle standard et ouvrir la voie à la découverte d’une nouvelle physique, telle que la supersymétrie, la matière noire ou encore la physique qui fait que lorsqu’on tombe, on tombe par terre (la gravité en terme scientifique). La frontière avec le livre est mince, d’où la confusion sur la nature de cet objet.

PRÉSIDENCE + VOL

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 10:36

Enrico Papouasie est une péniche qui rêve d’être président. Peu lui importe de quoi, il veut juste être président de quelque chose. En classe de 5ème, il loupe de peu la présidence du bureau des élèves de son collège. Enrico n’est pas du genre à baisser les bras et cet échec le motive d’autant plus à réaliser son rêve. Il crée ensuite un club de tourte au goût de faire du parachute et s’autoproclame président. C’est bon il a réussi! Mais sa maman lui dit que ça ne compte pas car il s’est lui même fait président. Retour à la case départ donc.
Finalement, par un concours de circonstances, il sort victorieux des élections présidentielles des États-Unis de Quimper en 2019. Au bout de quelques mois, il trouve cette fonction ennuyeuse. En fait, Enrico s’était trompé de vocation. Au fond, il a toujours voulu voler des bracelets de naissances à la maternité.
-On ne vit qu’une fois! se dit-il.
Direction la maternité pour Enrico. Il veut dérober les bracelets mais il y a des nourrissons qui y sont accrochés. La belle affaire! Pas de temps à perdre il prend les bébés avec. Ça y est, il a accompli sa destinée. Qui plus est, les parents des bambins avaient déjà tous suffisamment d’enfants et Enrico leur a rendu service. Il devient alors père de quatre filles et 3 garçons.
Désormais, il se vante auprès de ses amis qu’il a des bébés et qu’il les a accouché tout seul. De plus, il a le droit de se rendre tous les mardis à l’hôpital pour taper dans la main des patients en guise de récompense pour service rendu.

8 novembre 2020

MOUTARDE + FÉCONDATION

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 21:52

Tout le monde adore le groupe de rock Kaboum Judokas! Ils sont mondialement connus. Le 31 novembre 2011 alors qu’ils sont dans leurs loges avant un concert au Zénith de Bogota, Boris Kentucky le batteur du groupe s’absente pour aller s’empiffrer de moutarde à la cafétéria. Au bout de dix minutes, Duke Cainri le bassiste en a marre d’attendre le retour de Boris et décide de partir.
Il devient éleveur de cloportes en Autriche au sein d’une communauté de skippers pyromanes. C’est une vie pleine d’aventures que Duke vit désormais. Durant deux ans il apprend à ses cloportes à sauter dans des cerceaux de feu sur des quads afin d’ouvrir un cirque ambulant qui aurait du succès. Et en effet, c’est un succès: le cirque de Duke Cainri est formidable.
Le soir de la grande première, Duke est tellement heureux que ça lui donne faim. Il se prend un hot-dog dans les tribunes. Un hot-dog avec des oignons même. Il est complètement fou, Duke Cainri digère très mal les oignons. En plus, il y a de la moutarde dedans et cela lui rappelle son vieil ami Boris Kentucky. Puis il se souvient qu’il est parti à cause de Boris. Cette pensée agace particulièrement Duke et le mélange rage plus maux d’estomac font tomber Duke enceinte.
Duke se verra remettre la légion d’honneur dès le lendemain pour le féliciter d’être le premier humain à la fois enceinte et éleveur de cloportes à sauter dans des cerceaux de feu sur des quads. Neuf mois plus tard, devenu papa, Duke Cainri nage dans le bonheur avec son fiston qu’il entraine à devenir gladiateur.

DOUCHE + VIRUS

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 18:31

Sandro Tombola a un problème: il veut toujours être le premier à prendre sa douche. C’est plus fort que lui, que ce soit avec sa famille, à la piscine, après l’entrainement d’ultimate… il dit toujours prems pour se savonner. Ce n’était pas si dérangeant que ça jusqu’à ce qu’il rajoute des piles LR6 dans son tajine d’agneau. Ça créa une réaction chimique qui transforma son problème en maladie extrêmement contagieuse. Il ne comprend pas trop comment c’est possible alors il commande le mode d’emploi sur le site web des maladies contagieuses. Trois jours plus tard, il le reçoit dans sa boîte aux lettres décorée d’autocollants Peppa Ping qu’il adore. Il lit attentivement et tout est clair, maintenant il a compris comment ça fonctionnait. Il apprend également comment fonctionne la contagion de sa maladie: lorsqu’il pense à un radiateur et que quelqu’un dans le monde fait de la carabine en slip avec une température comprise entre 5 et 9°C, la personne en question devient alors positive au virus. Sandro se dit que ça a peut de chances de coïncider. Il décide donc de tout le temps penser à des radiateurs, juste pour voir. Malheureusement, les statisticiens du gouvernement prouvèrent qu’environ 76.4% de la population fait régulièrement de la carabine en slip avec une température comprise entre 5 et 9°C. Résultat, deux mois plus tard, plus de trois quarts de la population mondiale était atteinte de la maladie de Sandro. Depuis, c’est un sacré bazar à chaque fois qu’il faut aller se doucher et tout ça par la faute de Sandro Tombola qui se croit plus malin que tout le monde.

7 novembre 2020

Les plats en sauces

Filed under: - grenaloce — grenaloce @ 22:38

Lynna et ses plats en sauce huilent ma tête
Splourch Splourch
Fait le bruit des dits plats 
Tellement gluants, tellement imbibés
Qu’une seule poussée de votre fourchette transforme votre assiette en lac
J’adore
 aller manger chez Lynna
J’ai
 l’impression d’y manger le monde entier.

PROFESSEUR + SOFA

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 13:12

Tout le monde possède une part de noirceur en lui, personne n’y échappe, pas même Diego Plomberie. Pour être exacte, c’est même Professeur Diego Plomberie depuis qu’il donne des cours de couscous à Oxford. C’est l’enseignant favori des étudiants pour son côté «je suis décontracté et cool, je fais de l’accrobranche avec mes élèves etc». En somme, la classe absolue.
Malheureusement, cette jolie façade cache une plus sombre personnalité: celle d’un fan de sofa rouge, ces espèces de fétichistes répugnants qui ne jurent que par leur canapé. Il dégoute ce type franchement.

6 novembre 2020

FLUNCH + OPERCULES

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 10:14

Le 16 juin 1996, Angela Rocket est en pole position à Mumbai pour rafler son troisième titre en trois ans de kayak sur gazon catégorie 16-19 ans. Elle domine largement la course quand, lors d’un virage, elle est interpellée par une spectatrice qui lui crie qu’elle adore ses coudes. Flattée, Angela, stoppe sa course pour aller remercier cette admiratrice. Les deux femmes s’entendent à merveille et la discussion dérive logiquement sur les opercules de pots de yaourt. Cela tombe bien car l’admiratrice est enfaite PDG d’une start-up d’opercules de pots de yaourt et cherche de nouveaux employés forts d’une expérience d’au moins deux ans dans les sports extrêmes. Angela Rocket est emballée mais elle a perdu la course à cause de cette discussion, elle est vexée et refuse alors. L’admiratrice-PDG est embarrassée, se creuse la tête et propose à Angela un bon de réduction de dix euros chez Flunch valable pendant six mois.

-Mazette dix euros? Je suis 100% ok finalement, lui répond Angela.

Après s’être gavée des frites à volonté du Flunch, Angela Rocket rejoint la star-up. Rapidement, elle gravit les échelons dans l’entreprise et se voit confier un projet de nouveaux opercules qui peuvent aussi être utilisés comme ascenseur. Mais c’est une grosse charge de travail et Angela est vite au bord du burn-out. La fatigue l’emporte et elle s’emmêle complètement les pinceaux dans la conception technique des opercules . Résultats, les opercules ne peuvent plus être utilisés comme des ascenseurs mais comme des pompes à ballon. Le problème est que les citoyens du monde ont déjà une voir plusieurs pompes à ballon chez eux. Angela Rocket est donc licenciée sans solde pour cette grave erreur, on lui retire aussi son bon de réduction Flunch, la belle affaire. Et oui Angela, il ne faut à aucun moment se relâcher dans ce domaine!

3 novembre 2020

Filed under: - jujustfn — jujustfn @ 07:00

J’ai acheté trois carnets en ce début d’année mais je viens ici pour me dérouiller ♥

Filed under: venelles,- jujustfn — jujustfn @ 02:10
C'est pas toi c'est moi 
Tralalalala
Jamais deux sans trois 
Tralalalala 
Ça fait quelque mois que j'ai froid.

 

2 novembre 2020

j’ai peur que demain n’existe plus

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 22:19

Tato

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 15:20

7 octobre 2020

Mode d’emploi

Filed under: venelles — Franck @ 00:50

30 septembre 2020

un peu d’amour et de poésie

Filed under: venelles,- chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 22:32

pour se lancer dans cette nouvelle année
je ne promets pas que je n’errerais plus jamais ici
mais je promets que j’essaye de me retrouver

 

16 juillet 2020

danser et pleurer

Filed under: - grenaloce — grenaloce @ 15:56

je profite de l’absence d’Errances pour massacrer mon idole, David guetta

Bonne vacs <3

 

16 juin 2020

ALEX, ou la quête éternelle de l’amour.

Filed under: venelles — grenaloce @ 23:23

Alex ne vie pas sur terre. Pas vraiment du moins.

Plutôt dans sa tête, ou tout est chouette.

Dans sa tête, un million de comédies romantiques passent en boucle.

Jamais les mêmes, mais toute plus passionnées les unes que les autres.

Alex en rêve.

De la passion.

Dans sa tête se déroule dix milles scénarios ou il rencontre l’amour, et ou son coeur vibre si fort que ça le réveille.

Dans sa tête, l’amour il le trouve tout les jours, à chaque nouvelles comédies romantiques, à chaque nouvelles idylles.

Dans la réalité tout est moins charmant.

Dans la réalité, Alex est un glaçon.

Incapable de sonder ses propres émotions.

Pas faute d’avoir essayer, mais son coeur n’a jamais vibrer si fort que dans ses rêves.

Il n’a jamais vraiment vibrer d’ailleurs.

Ça rend Alex très triste.

Il recherche sans cesse l’individu qui lui fera se sentir aussi vivant que dans sa tête.

Il essaye sans cesse de faire en sorte que sa réalité devienne le rêve de son imaginaire.

En fait

Peut être que Alex à déjà été amoureux.

Il ne le sait juste pas.

Il continue de chercher ce qu’il a déjà trouvé sans même sans apercevoir.

Peut être que ce qu’aime Alex, finalement

C’est de se sonder

De chercher

Toujours mieux

Une façon différente de réveiller son coeur

Endormi

Dans ses rêves.

ISAAC, ou la quête éternelle de l’auto suffisance.

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:21

Isaac est indépendant.

Vraiment indépendant.

C’est important d’insister sur ce point, il y tient.

Isaac est indépendant au point qu’il rigole à ses propres blagues.

A plus petite échelle, on pourrait dire qu’il fait à manger pour lui et seulement pour lui.

A plus grande, Isaac est son propre ami, amant, frère, père, mère, professeur.

Seul Isaac peut comprendre Isaac et l’élever à une version supérieure de lui même.

Bien-sur, c’est volontaire, Isaac n’est pas inconscient.

Isaac estime qu’il n’a besoin de personne, ni pour l’éduquer, ni pour l’aimer, ni pour lui procurer du plaisir.

Isaac s’auto suffit.

C’est très important à ses yeux.

A tel point qu’il fuit les autres.

Peut être qu’au fond, une fois les avoir côtoyé -les autre- il aurait trop peur de se rendre compte qu’il en a besoin.

Alors il ne fréquente pas les autres. Il se fréquente lui même. Il en est heureux.

Il ne demande jamais un renseignement, quitte à se tromper.

« Il faut faire ses propres erreurs pour avancer » à dit un jour quelqu’un, il ne sait plus qui. Mais cette phrase il l’aime bien.

Isaac ne fait que ça. Ses propres erreurs. Il ne prend jamais celle des autres pour modèles, non, ce ne sont pas les siennes.

Déjà par principe, il n’utiliserait jamais les expériences d’autrui à ses propres fins, et puis surtout, ce n’est pas comme si il en avait besoin puisqu’il est auto-suffisant.

Ne vous méprenez pas, ce n’est pas facile. C’est un travail constant sur sois même.

C’est comme si vous faisiez un tout nouveau monde, ou tout est à inventer, tout est à définir.

A l’avenir, Isaac espère même vivre grâce à ses propres moyens, avec ses propres inventions, sa propre monnaie, ses propres ressources.

Il aimerait même tout déconstruire, inventer son propre langage, la signification de ses propres mots.

Parfois il se demande même si le fait de vivre sur la terre ne limite pas le pouvoir de son auto-suffisance.

« Older Posts

Powered by WordPress