Errances

18 février 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 17:42

Robin ne se rase pas les jambes, enfin pas tout le temps

C’est une manière de s’empêcher de faire des bêtises

Quand on sent qu’on va faire une bêtise, on ne se rase pas les jambes, c’est la solution, on ne fera pas la bêtise si nos jambes sont poilues. Enfin c’est ce que pense Robin. L’envie de bêtise est parfois si prenante que Robin tente par tout les moyens de se les raser. Les jambes.

 

 

 

bon anniversaire

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 02:11

Evan disait que le coeur c’était comme la mousse qui pousse entre les parpaings

Il disait aussi que les gens étaient comme les crampons sous les chaussures de foot, qu’ils lui transperçaient la mousse du parpaing, alias son petit coeur.

Chaque parpaings doit être évité, surtout si il y pousse de la mousse, et surtout si vous portez des crampons.

N’écrasez pas le coeur d’Evan

14 février 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 19:55

j’aime bien les gens qui ont l’air tristes en portant des fleurs

j’ai l’impression que leur tristesse les arrose

13 février 2020

(quand) j’ai besoin d’être rassurée (je dessine:)

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 18:29

quel enfer

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 10:16

 

quel enfer

brasser de l’air

faire du surplace

le temps qui passe

quel enfer

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 10:15

une grosse tarte

(iflette?)

(atin?)

(Atteinte!)

une grosse tarte ATTEINTE

sondage

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 10:14

Le U sur le carré

C’est moche et beau

Beau de face, moche de dos

Mais ça se regarde sous tout les angles un carré

Mettons nous d’accord, c’est moche ou beau?

 

(j’aimerai que ce soit beau mais je crois bien que c’est moche)

Tondu

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 10:12

Le tondu tond des pelouses et tend des perches

Enfin il tond des pelouses et me tend des perches

Je ne suis pas perchiste

J’attrape le vide qu’il ne tend pas, et je tombe dans la pelouse qu’il a tondu

Inlassablement

Je tend vers le tondu

Mais il ne tend plus

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 10:10

12 février 2020

je crois que le chat n’aime pas que toi Julie

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 16:22

je regarde le chat

le chat me regarde

avec passion

avec passion et émois même

 

C’est moi qui lui fait cet effet?

être malin ça sert

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 16:08

à rien

10 février 2020

bus lov

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:06

L’amour de ma vie avait un bonnet et un beau nez

Malheureusement quand je l’ai retrouvé

Il n’avait plus que le beau nez

Son crâne sans bonnet

Démunis de mystère

J’avais l’impression qu’il m’avait déjà tout donné

Il ne restait plus que son beau nez

Grand

Trop grand sans son bonnet

La seule chose qui n’a pas changé

C’est qu’il continue de m’ignorer

pas de sortie!

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:00

c’était rouge et c’était bleu, et maintenant c’est rouge, c’est bleu, c’est rose, violet, vert, noir, orange, marron même, mais pas blanc.

C’est pas blanc parce que on veut remplir, on veut étouffer de matière la terre entière, la couvrir de bouts, de morceaux, qu’on puisse plus trouver répit que dans le plein, et le trop .

4 février 2020

toujours pas le rythme?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 01:56

coupure brutale

3 février 2020

pfiou

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:21

hier j’ai vu

un cochon faire l’amour

à un sceau

qu’il avait renversé

à cet effet

puis il m’a regardé

mal

je le dérangeais

j’ai honte de l’avoir dérangé

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:18

je veux que la parole n’existe plus que pour dire des choses pas importantes

je veux que la parole n’existe plus que pour laisser place au silence

je veux que la parole disparaisse sous la sensibilité

je veux quelle s’éteigne sous les regards des autres

je veux qu’on ai plus rien à se dire, que l’on soit des muets sensibles capables d’entendre les non-dits

je veux que les auras se comprennent

je veux qu’on ai plus de bouche, plus de forme, plus de corps, qu’il ne reste que des sons, des matières, des couleurs

je veux me deviner à travers les autres

je veux qu’on se découvre dans cette essence

qui n’existe pas vraiment

mais quand même

elle est là

 

2 février 2020

c’est marrant en ce moment sur errance il y a presque plus que des textes
bienfaits de cette maison dans ce grand jardin, et de ce chat qui ronronne?

29 janvier 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:33

tarte à taton mais tarte sans contrefaçon je suis et je reste une grosse tarte.

LE RYTHME ALICE n°2

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:21

dj délice

dj pesto

dj gourmet

 

28 janvier 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 17:42

manger un truc très chaud et sentir que c’est chaud

mais dans la cuisse

pourtant je l’ai mangé par la bouche, mais dans ma bouche il fait froid

et dans ma cuisse il fait si chaud, mais juste dans ma cuisse

il fait si chaud dans ma cuisse que ça remonte à la bouche ou il fait froid.

mais si il fait chaud là ou il fait froid est ce que ma bouche est ma cuisse et ma cuisse ma bouche

Est ce que le monde mange avec sa cuisse sans le savoir?

LE RYTHME ALICE

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 17:34

j’ai trop mangé

de chocolat

j’ai plus faim

tant pis pour moi

24 janvier 2020

aie

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 11:36

Il a piétiné ses pieds

et est tombé

Ouille!

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 11:35

20 janvier 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 01:35

beaucoup de voyages dans beaucoup de paysages qui sont en réalité des espaces temps, espace et temp à la fois

et dans tout ça on se perd, on bafouille un peu, beaucoup même, et puis on fait plus que ça de bafouiller, parce que l’espace est temps et inversement, et on se sent incapables inversés, pas possible d’aligner deux mots, comme si la parole s’échappait entre deux carreaux de salle de bain, et qu’elle en revenait poisseuse et collante, et qu’elle collait à notre envie de dire des choses, sans pouvoir dire ces choses parce qu’elles s’accrochent, et qu’elles sèchent et cogitent jusqu’à ce que ça soit un truc énorme et dégueulasse, qu’on crache, à la gueule des gens

pardon!

 

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 01:25

j’aime pas les gens qui marchent pas à mon rythme. j’aime pas car ils me gênent, et ça me gêne d’être gênée. ce qui me gêne surtout, c’est d’être énervée à cause de gens qui n’ont rien demandé, je les tiens responsable de ce double énervement, énervée d’être gênée, énervée d’être énervée.

c’est leur droit de marcher à leur rythme pourtant

mais j’men fiche!!!

18 janvier 2020

Merci

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:38

– je tenais à te dire que tu m’as fais beaucoup évoluer à une période où j’étais mal…

Tu m’as fais découvrir l’amour PLATONIQUE

 

– merci ???

 

 

16 janvier 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:17

Tout se recoupe et ça m’ennui

14 janvier 2020

jardin?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 18:17

13 janvier 2020

j’ai la rage

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 21:52

Je déteste détester

Mais pour détester en ce moment je déteste

Je déteste au moins autant que les endives au jambon

Et c’est pas peu dire.

Hanta dit

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 16:22

« Tout les jours, dix fois par jour, je suis ébahi d’avoir pu m’en aller si loin de moi même »

12 janvier 2020

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:23

je ne sais pas pourquoi je ne sais pas

quoi faire

quoi penser

je ne sais pas savoir sans penser sans ne pas savoir

 

 

11 janvier 2020

et ça qu’est ce que c’est?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:10

Prépiscinoasis

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:08

 

c’est une piscine, mais aussi un pré ou les couleurs sont inversées, renversées et changeantes, floues et indécises.

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:01

je suis sensible au fait d’être insensible

9 janvier 2020

Celui que mon coeur aime

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:24

 

« Sur ma couche, la nuit, j’ai cherché celui que mon coeur aime. Je l’ai cherché mais je ne l’ai point trouvé. Je me lèverai donc et parcourrai la ville. Dans les rues, sur les places je chercherai celui que mon coeur aime. Je l’ai cherché mais je ne l’ai point trouvé! Les gardes m’ont rencontrés, ceux qui font la ronde dans la ville :  » Avez vous vu celui que mon coeur aime?  » Mais à peine les avais-je dépassés, que j’ai trouvé celui que mon coeur aime »

Drôle d’incantations magiques et mystiques, apparition paranormale des signes de l’amour dans la ville, comme une tâche de transpiration.

voyeurisme

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:17

soyons très honnête

cette photo à été prise de manière a faire croire qu’on prenais des amis en photo (du moins d’un pdv extérieur) . Mais le cadrage prouve que l’unique but était d’immortaliser ce qu’il se passait derrière la fenêtre, surtout avec ce qu’il s’y trouvait.

rêve

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:58

Thomas faisais la teuf à coté de chez moi. J’attendais et il est entré par la porte fenêtre, mais depuis l’extérieur. Bizarre.

Encore plus bizarre, mon appartement était rangé, voir même élégant. Thomas se retrouve avec moi. On se fait des bisous. Fait paranormal de nouveau: Thomas est en réalité une star de téléréalité. Mais c’est aussi Thomas. Les deux à la fois.

A ces deux visages qui se mêlent, s’ajoute un corps en distorsion. Un coup c’est creux un coup c’est pas creux. Je suis tellement perdue que j’ai l’impression que c’est en réalité une attaque.

On atteins à ma vie!!!!

Puis il retourne faire la teuf. Et j’attend à nouveau.

 

PHONOCROUTOPHOBE

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:53

La phonocroutophobie est la phobie de l’énonciation du mot « croute ».

Les phonocroutophobique, ne tolère pas de prononcer le mot croute ou de l’entendre.

On ignore encore les raisons

Mort pour vivre?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:52

Evan git sous son boléro

Et derrière le vert bouteille brodé de fleur

Se déguise

Lui même

C’est un déguisement de pirate

Qu’il porte selon lui

Moi je dirai que c’est une cacophonie

De ce qu’il aimerait être

Poète romantique, mais aussi un type aventureux. Quelqu’un qu’on a envie de peindre, et qui a envie de peindre, quelqu’un qui inspire et n’est jamais le même.

3 janvier 2020

Encore

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 02:07

Une inondation

Toilettes cassées de toute évidence. Encore. Le karma ou un message? Si on se lève, on marche dans l’eau. Et si on marche dans l’eau, on arrive inévitablement aux toilettes cassées. Encore. Tout les ruisseaux mènent à elles. Une fois devant, on se rend bien vite compte que le socle est délogé de son espace initial, et que le tuyaux est cassé. Il va falloir aller chez Casto. Encore. L’eau coule de plus belle, et les veilleurs nagent désormais, car quelqu’un tire la chasse sans arrêt. MAIS C’EST CASSÉ. Il ne semble pas comprendre et appuie. Encore. On nage encore plus et on a même plus pieds, sauf Mimi, qui fait au moins 1m87. Puis, un à un, on nous tire les pieds, comme si on voulait nous noyer, tout ça pour des toilettes cassées, c’est bon désolé. L’eau descend petit à petit, tant mieux, on était quasi tous gorgée d’eau (sauf Mimi puisqu’elle avait pied), on se sèche et on retourne se coucher. Encore.

« Older Posts

Powered by WordPress