Errances

4 mai 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:50
Doucement, le feu me monte aux joues.
Qu'est ce que je fais là ?

-Ça va ?
-Oui, c'est beau ici.
-On sort plus haut sur la brèche à droite.
 De l'autre côté c'est moins raide, on se décordera après la rimaye.

Karl souri, la crème solaire s’accumule au creux de ses fossettes.

D'ici, on entend régulièrement le roulement des pilonnes du téléphérique.
Parfois, le bruit me surprend. J'ai l'impression que le glacier gronde
et je vérifie alors consciencieusement notre corde et mon positionnement.

2 mai 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 20:15

1 mai 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:15

19 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:24

Le sol gronde. Une soif accablante coule d’une sueur brûlante.

Crâne mugissants de basses rugissantes.

Le mur des murmures monte

et s’élance de nos gorges graves et tonitruantes.

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:15
Je suis fébrile. J'entends mon cœur qui vibre. 
Vibration sauvage d'un corps en nage. 
Claquent et cliquètent les craquements secs d'une gorge qui crève. 
Muette, j'ai les lèvres sèches.

18 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:49
- Tu veux de l'aide pour la vaisselle ?

- C'est gentil merci, il y a un torchon juste là sur ta gauche.


- Vous faites comment pour l'eau ?

- On a un captage. Plus haut au pied du vallon il y a une source.

" [...] Vitamine I Dragon 38 II on arrive dans 4 minutes "

- Attends.

15 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:47
- Tu en veux ?
Il lui tend un gourde glacé à bout de bras.
- Non merci, j'en ai encore.
Karl soupèse la bouteille, regarde la pente qu'il reste à descendre, et vide la moitié du contenu à ses pieds.
Il ne faudrait pas porter 250 grammes d'inutile.

12 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:08
Se levez tôt, s’habiller, avoir trop chaud dedans puis trop froid dehors.
Les doigts de pieds vite gelés. Les crevasses sillonnent mes lèvres et se fissurent à mon sourire.
Il fait beau, froid, ça m’écorche le nez et m’explose aux yeux.
Bibendum sous la polaire, la vitesse me rend un petit peu de ma souplesse.

5 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:11

Les gestes déconstruits laisse sa peaux et ses pores à vifs.
On se laisse ressentir. On dégluti. Les tempes explosent.
Le goût de sa nuque s’engouffre dans ses poumons.
Hasardeuses, la commissure des lèvres accuse un rictus.
La bouche s’élance, et la forêt en extase se gorge de leur sueur.

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:08

HAHAHA j’ai le vertige au bout des orteils !

Sa main coure, se glisse.
Les doigts verrouillés, il monte lentement sur la gauche.
Le lichen s’effrite et tombe en pluie fine.

4 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:56

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:43

1 avril 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:12

30 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 20:00
- A chaque fois je suis trop fatiguée, j'ai pas le niveau, je ne me sens pas de continuer...
  et on fait demi-tour. J'aimerais bien aller au sommet pour une fois.

- Oui mais tu comprends l'objectif c'est que justement le sommet ça ne soit jamais le but.

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 14:03

29 mars 2020

Gaston

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 11:52

28 mars 2020

crawdy crawdy version 2

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:50

27 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:04

26 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 20:25

25 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:11

24 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:59

21 mars 2020

Gilles Modica, Vertiges/chroniques, La crevasse, Editions Guérin Chamonix

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:38

Neige sur neige : du blanc sur du blanc ou du blanc sur du vide.

20 mars 2020

Oberman, Etienne Pivert de Senancourt, 1789

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:34

« Comment, parmi les hommes, vivre autrement qu’eux,

ou comment vivre loin d’eux sur cette terre dont ils fatiguent les derniers recoins ? « 

19 mars 2020

Gilles Modica, Vertiges/Chroniques, Editions Guérin Chamonix version corrigée

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:30

L’alpinisme c’est l’allégresse d’un homme/d’une femme qui à oublié.e sa peur et son vertige dans l’aisance de ses gestes.

15 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:44
Les yeux me sortent de la tête.

11 mars 2020

j’ai froid aux pieds

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:56

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 00:24

Karl trébuche

et s’égratine le front.

Il chancelle,

puis se reprend.

 

Les pierres roulent sur la moraine.

Des impactes secs résonnent.

La glaces à fondu,

des larges trainées noir s’étirent au sommet des éboulis.

 

Assis sur un bloc, il ferme les yeux

et passe la langue sur ses lèvres.

 

6 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:50
Il fait froid, elle ramène ses pieds sur la peaux de moutons. 

Il fait plus chaud.

ce matin

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:45
J'ai le bout des doigts qui piquent.

4 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:50

Quand tu monte sur un pieds, une main, tu sens ton poids.

Tu monte à la verticale de toi. Le long d’un axe, ta masse se transfert doucement.

Elle est comme une tige entre la dernière phalange et l’épaule.

3 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:57

La fumée acre, rentre et encrasse.

Un bois poreux déjà pourris du cœur.

2 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 00:15

Ça fourmille

ça s’indigne

des blancs

des soupirs

des gros yeux.

Une déception, je ne comprend pas

on a mal.

des reportages, des articles,

J’écoute, je lis, je réfléchis, c’est dur.

C’est dur depuis longtemps.

Aujourd’hui j’ai flottée toute la journée,

la bouche pâteuse.

J’ai pensée au viol toute la journée.

1 mars 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 00:15

Et les petits espaces de sécurités,

se sont entachés.

26 février 2020

aujourd’hui

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:29

Ce qui me frustre le plus c’est de ne pas connaitre le poid

C’est important le poids. C’est même le plus important dans l’épreuve d’une forme.

La toucher, la sentir, d’accord, mais quand quelqu’un la soulève quel poids ça a ?

Quelle posture ça donne ? Quelle hauteur de bras ? Quelle courbure de dos ?

Parfois je rêve d’un mémoire qui aurait pour titre  » Le poids et la posture  »

ou alors  » l’épreuve du poids dans la manipulation d’un objet « .

Je le dévorerais

 

21 février 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:13

La chaleur frappe.

Sous la moraine, on entend l’eau qui roule.

J’ai les doigts gonflés et les épaules rougissantes.

Les narines asséchée sous le Buff,

ma bouche macère dans sa propre haleine.

14 février 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 11:11

12 février 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 16:23

2 février 2020

c’est marrant en ce moment sur errance il y a presque plus que des textes
bienfaits de cette maison dans ce grand jardin, et de ce chat qui ronronne?

1 février 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:53

des morceau de roches

des morceaux de falaises

 

et soudain, un grondement et des impactes secs.

Je regarde à droite, un nuages de poussière s’élève,

un pan de montagne s’éclaircie.

 

J’ai froid.

J’ai presque envie de pleurer.

 

 

29 janvier 2020

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:09
ses mains poissent
doucement, un doigt contre la terre 
s'y enfonce doucement 
un deuxième doigt le rejoint
tout se coincent sous les ongles, 
contre la peau 
et s'incruste tendrement
la nuque raide, il fixe le sol
et y dépose deux graines
agenouillé, il fixe le sol
ses paumes, sur ses cuisses, s'ouvrent au soleil
« Older Posts

Powered by WordPress