Errances

9 décembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 14:27

7 décembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:03

Le corps nu sous l’éclat de ta voix, l’esprit nu contre la sècheresse de tes doigts

6 décembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:07

Elle s’assoit,

elle est fatiguée vous savez,

les lèvres pincées, les pieds nus

La mâchoire si serrée.

Elle ne comprend pas, tout cela flotte,

vertige

Les injonctions apparaissent, signées datées,

on ne les connait pas. Ils décident, signent. Suivant. Mais non, c’est étrange vous ne trouvez pas ? Je ne vous en donne pas le droit vous comprenez ? Vous ne pouvez pas tout jeter comme ça. si vide et définitif. vous voulez vivre non ? nous aussi. ça n’a aucun sens ce que vous faites. votre travail.

oui peut être, mais vous le faite, vous contribuez.

Vous me faites peur, et je sais que vous leur faites peur , pleurer surement, mais crier aussi

je vous écoute vous savez, je vous lis. économie, droit, sociale, finance, identité, les même papiers, le même langage.

bhon

Vaguement mal au ventre, méfiante.

ils habitent ici, moi aussi. vous êtes tellement loin.

j’aimerais vous voir retrouvez une sensibilité profonde, une douceur, une certaine douleur peut être. j’aimerais vous voir éprouver.

4 décembre 2019

matin

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:00
- Monte bien ton genoux, super
  et là tu vas voir un petit peu à droite de la fissure 
  t'as un petit gratton. Tu peux y aller c'est béton.

3 décembre 2019

cher-ère

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:28
- Oui, enfin tu n'as rien compris

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:24
Avancer avancer, courir et BAM
Se prendre la vitre, s’y exploser la gueule et chacune des dents
Sa main tremble, il le lève le bras, pose quelques doigts délicats sur son front
Les genoux fléchis, les épaules ballantes, le cœur gras
Il retrouve un équilibre, un œil digne, puis deux
Ha peut être que, zut s’est évanoui

2 décembre 2019

hier

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:25
- Oui?

- Il faut que tu m'attende, 

si j'ai peur et que tu es pas la je me bloque.

- Oui

1 décembre 2019

7h10

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 12:58

30 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 17:58

28 novembre 2019

Victor Hugo, Les Pyrénés

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:05

 

 » Les pierres non cimentées donnent issue à l’eau qui s’enfuit dans les cailloux.  »

 

 

Par la suite bientôt un scan, un dessin, assez gris et très bleu

27 novembre 2019

aujourd’hui

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:55

Aujourd’hui j’ai reçu un nouveau livre

Il est beau, blanc cassé avec une couche d’encre rouge rugueuse sur le dessus

Il sent bon

A l’intérieur, j’ai envie de tout lire,

je le feuillette, vite, en diagonale

Des croquis

Super

Ça me démange les mains, ça pétille dans ma tête

J’ai envie de le gober tout rond, qu’il me surprenne !

Hâte de la première page, hâte de la dernière

26 novembre 2019

tip tap tip tap

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:33

Deux enfant entre les blocs de granit, ils bondissent!

Des morceaux de falaise,

des cailloux tout effondrés, pleins de défis

Il faut sauter, parfois grimper, éviter les toiles d’araignées

Marcher alors très doucement et surtout ne pas casser un fil

Le mouvement fini, hop on repart

L’ainé est plus rapide, son frère court dans ses pas

Si la marche est trop haute, il lui tend la main

Ils ne parlent pas, un peu de concentration

Un peu de silence

Au fond, le torrent, des nuages, l’herbe rêche

Il fait beau

25 novembre 2019

Il fait froid, la haut tout se déchire

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 17:59

24 novembre 2019

petit dialogue

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 17:59
- "ok, là j'ai peur"
- " ... prends ton temps, respire un peu. Reste bien sur la gauche"

23 novembre 2019

aujourd’hui

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:30

Aujourd’hui nous avons peint

et chanté

« la liberté c’est de pouvoir choisir »

blanc comme le ciel

sur un tissu plus bleu que la mer

22 novembre 2019

de retour, après avoir vue les arbres, cherché une pierre, déplacer des troncs

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:37

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 19:30

20 novembre 2019

autour, c’est gris, blanc, au loin, un petit peu de vert

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:08

19 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:27

Karl – un peu de brouillard – il a froid aux oreilles – au loin on entend John

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 15:20

17 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 00:28

Sa main contre son visage, il soupire

Caresse sa joue, son cou

Le soleil fait ressortir le duvet délicat de sa nuque

et sa veste se froisse doucement.

15 novembre 2019

demain

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:40

- Demain on se lève tôt ?

- Apparemment il fera assez jaune 
  on risque de confondre le sol et le ciel
  Partir vers 4h ça serait bien.

14 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:51

13 novembre 2019

bloc deux

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:35

12 novembre 2019

ce soir

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:24

Il tend le cou, vers le soleil

ouvre la bouche

un peu de silence

les paumes ouvertes

il se passe la main sur le visage, doucement

ouvre une paupière, deux, et nous regarde

 

11 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:10

10 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 18:04

8 novembre 2019

Sur le chemin, devant l’océan, beaucoup de vent

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:40

Et tout cela craque et gémis, grince et hurle.

un endroit maudit, une eau salle, souillée.

On a gâché le sol, cassé sa force.

Des rivets percent la falaise, solides.

 

« Vous savez, c’est un lieu que l’on oubli. La lande est si belle,

quand l’état est arrivé on a gueulé mais ça n’a pas marché.

On aurait peut être du gueuler plus fort. Alors on n’en parle plus.

On en a pas envie. Au fond, un peu d’amertume. »

 

Il déglutit, regarde la mer, détend ses épaules.

Il est beau au soleil, ses mains immenses contre ses jambes encrées au sol.

7 novembre 2019

petites aventures

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:24
Très sombre, et beaucoup de brouillard.
Une station de ski, des belles pentes, des mélèzes. 
Il est trempé, tout seul, mais ça va.  Le sac est étanche. Il marche.Il y a du vent. 
Il a peur des flics, zone central du parc, c'est pas top.Un petit peu plus sombre, toujours du brouillard. 
Dans un angle, entre deux bâtiments, il attend. Ici il y a moins de vent, 
il est près de la route mais à moins de chercher personne ne le verra. 
Il se dit dans le parc contre une zone aménagée, la nature est déjà bien impactée. 
Sac, arceau, toile, sardine, tendeur, sardine, tendeur, sardine. 
Pelotonner devant son réchaud il ne dit rien. Aujourd'hui il n'a rien dit. 
Hier il a parlé avec un agriculteur. C'était bien. Il lit. Met un pull, 
une deuxième paire de chaussette. S'endort, se réveille, s’endort, se réveille. 
Sort une couverture de survie et l’étend sur lui. 

Une grande surface dorée. La transparence est belle, 
à chaque mouvements ça se froisse doucement, ça crépite. 
Il a plus chaud. Il fait une connerie je le sais, la couverture 
va condenser toute l'humidité et au réveil le bout du duvet aura gelée. 
Il apprend ce n'est pas grave. 
Et demain, au café, toute les affaires trempées 
s’étendront sur les chaises, les tables et l’étendage.

6 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:16
Si on peu salir, souiller, alors ça veut dire que l'on est sale? Souiller c'est polluer.
c'est contaminer petit à petit, empoisonner et gâcher quelque chose. Si on peu salir 
alors on peu nettoyer. On a inventer le propre. L’extérieur ne sera jamais sale. 
La peau sera elle-même.
Souiller c'est sortir d'une logique, d'une bienveillance. 
S'autoriser à briser. Sortir de l'attention, appartenir à autre-chose, 
du domaine de la pulsion. Du radicalement individuel. Refuser l’état des choses. 
Refuser l'existence des autres. Tout foutre en l'air et s'autoriser à cracher. 
Abandonner, tout écraser, se laisser déchirer. 
A un moment refuser refuser refuser, 
tout rejeter et piétiner.

5 novembre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 10:31

4 novembre 2019

john et karl

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 10:39

3 novembre 2019

construction

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 11:21
C'est trois hommes, trois figures. Le nez droit ou cassé, des sourcils larges, de légères cernes roses.
On s'avoue qu'ils ne sont pas très expressifs. Il faut leurs associer des choses. 
Ils ne sont pas secs et seul. Ils palpitent, ils ont froid, ils sont humide parfois trempés. 
Ils appartiennent à l'épais, au luisant. Les lèvres gercées,  ils évoluent. 
Parfois, un évènement simple les anime. Un seau, le reflet de ce seau dans son eau. Il y plonge les mains, les poiles brillent et se hérissent.
Un autre pose le pied, prend appuie, se hisse. La couche supérieure crack. Avec un à-coup il s'enfonce jusqu’à mi-cuisse.

2 novembre 2019

BON LES GARS

on mange quoi?

il y a longtemps

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 01:49

1 novembre 2019

des petits instants de veilles

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:08

Beaucoup d’histoire,

ça démange les mains.

 

Un moment d’héliportage, ciel, charges, bâches, hélico, papa, hélingues

 

Paf ça décolle

31 octobre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 01:21
- On fait une pose ici?

-Oui, ce n'est pas trop raide et la vue est belle

30 octobre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 01:24

– Et maintenant j’ai envie de l’étrangler, de lui péter les pommettes, de crier, de hurler peut-être.

Tout ça ça reste coincé là dans ma gorge. J’ai du mal à articuler.

– Tu arrives à déglutir?

29 octobre 2019

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 10:39

27 octobre 2019

un homme ciré jaune

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 09:51

« Older Posts

Powered by WordPress