Errances

30 avril 2008

mère-grand…

Filed under: passages — errant @ 20:18

textedescriptif

maman enfin presque

Filed under: passages — errant @ 20:13

textedescriptif

prendre_un_jet

Filed under: passages — errant @ 00:28

pour moi ce sera un jet vodka chocolat fruit de mer

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

29 avril 2008

Paranoid park

Filed under: passages — errant @ 03:24

“I stared out the window. I imagined riding to the police station, my hands cuffed behind my back. That would be fine with me. It really would. I was done. There was no point now. My life sucked so much, I might as well get caught.”

G.W

Filed under: passages — errant @ 03:09

Rebecca: This is so bad it’s almost good.
Enid: This is so bad it’s gone past good and back to bad again.

Graduation Speaker: High school is like the training wheels for the bicycle of real life. It is a time for young people to explore different fields of interest and to hopefully learn from their experiences. In coming to terms with my own personal setback, I’ve learned that I don’t need to rely on drugs and alcohol, and that I’m very lucky that more people besides myself and Carrie weren’t injured in the accident. And I’ve learned that to overcome life’s obstacles you need faith, hope and, above all, a sense of humor.

kids

Filed under: passages — errant @ 03:00

Telly: When you’re young, not much matters. When you find something that you care about, then that’s all you got. When you go to sleep at night you dream of pussy. When you wake up it’s the same thing. It’s there in your face. You can’t escape it. Sometimes when you’re young the only place to go is inside. That’s just it – fucking is what I love. Take that away from me and I really got nothing.

ken park

Filed under: passages — errant @ 02:56

Peaches: Do you remember your dreams?
Claude: Sometimes.

Eeney… Meeney… Meiny… Moe… Catch a… Tiger… By its… Toe …

Filed under: passages — errant @ 02:52

eeney meeney miney moe
catch a tiger by its toe
if he hollers let him go
eeney meeney miney moe

it was spectacular

Filed under: passages — errant @ 02:43

Lester Burnham: So, Janie, how was school?
Jane Burnham: It was okay.
Lester Burnham: Just okay?
Jane Burnham: No, Dad, it was spectacular.

Beauty again.

Filed under: passages — errant @ 02:41

Ricky Fitts: It was one of those days when it’s a minute away from snowing and there’s this electricity in the air, you can almost hear it. And this bag was, like, dancing with me. Like a little kid begging me to play with it. For fifteen minutes. And that’s the day I knew there was this entire life behind things, and… this incredibly benevolent force, that wanted me to know there was no reason to be afraid, ever. Video’s a poor excuse, I know. But it helps me remember… and I need to remember… Sometimes there’s so much beauty in the world I feel like I can’t take it, like my heart’s going to cave in.

28 avril 2008

Essais typo

Filed under: passages — errant @ 16:42

JNUR-TYPO
Je patine un peu, pour trouver une belle maniere d’écrire « JNUR ».

Oui, donc « JNUR », est un projet de site internet. On y trouvera une ville imaginaire intégrée dans une interface interactive de type « Google map », dans laquelle on pourra s’y promener, découvrir de petites histoires de la ville. Ensuite, on pourra « habiter » cette ville.
Comment faire?
En nommant les rues.
Nommer une rue est ici un acte d’écriture. Acte spontané ou réléchi.
C’est simple et cela peut être très varié.
Traditionnellement, on trouve des noms de lieux, de personnes ou d’événements, qui font la mémoire et les valeurs d’une communauté. « Chaque ville défend, par ses plaques, l’image qu’elle donne d’elle-même et la plupart du temps ses habitants soutiennent cette image ».(voir odonymie)
A JNUR nous inventons une Odonymie plus directe.
Le choix du nom de la rue, de l’impasse, du quais, du square, ne dépend que de nous,
il peut autant témoigner de l’amour que l’on a pour tel auteur, du plaisir que l’on a eu en tel endroit, de la haine que l’on a pour les épinards, ou de la dernière action quotidiennement anecdotique que l’on vient de faire.
En y laissant ce choix, on donne à cette ville un peu de nous.

Bon alors ce logo….

Il y a le style « linéale graphisée », pour le coté « modernisme géomètrique »

JNUR-TYPOJNUR-TYPO

Et le style « plaque de rue » avec un leger côté « disneyland ».
les ligatures renforce l’idée d’écriture..

JNUR-TYPOJNUR-TYPO

Filed under: passages — errant @ 14:05

textedescriptif

Filed under: passages — errant @ 13:30

textedescriptif

JNUR a du relief

Filed under: passages — errant @ 06:01
COURBES DE NIVEAUX

tre

mettre_la_table

Filed under: passages — errant @ 00:56

mettre la table
prendre la porte
c’est la porte ouverte
à toutes les fenêtres

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

…some day you will die..

Filed under: passages — errant @ 00:39

27 avril 2008

Je crois que…

Filed under: passages — errant @ 21:57

textedescriptif

Graphic City III

Filed under: passages — errant @ 21:56

textedescriptif

Graphic City II

Filed under: passages — errant @ 21:53

textedescriptif

Prochainement…

Filed under: passages — errant @ 03:38

prochainement JNUR
JeNommeUneRue.com (existe pas encore)

++++BBBB/////—-

Filed under: passages — errant @ 01:10

none

26 avril 2008

Filed under: passages — errant @ 17:19

textedescriptif

étrangerie_bizarroïde

Filed under: passages — errant @ 10:42

– » Moi, j’ai dit bizarre, bizarre, comme c’est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
– Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
– Moi, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre ! »

extrait dialogue avec Louis Jouvet dans Drôle de Drame de Marcel Carné, 1937

Filed under: passages — errant @ 01:48

c’était étrange
t’étais étrange
c’était étrange que tu sois étrange
c’était étrange que tu sois comme un étranger
c’était étrange que je sache que comment tu me regardais
comme un étranger
c’était étrange que je pense que quel étrange que tu me regardes
comme un étranger
c’était étrange
le regard étrange qui venait de toi
était tout froid tout étrange
sans fait exprès
mon cœur est fané tout un coup le tout étrange
sans l’attendais
mon corps est éparpillé étrangement
comme des feuilles étranges

je souffrais mille morts étrangement
tu n’es plus là
t’as disparu furtivement
sans aucun bruit
étrangement

25 avril 2008

minute_cocotte

Filed under: passages — errant @ 12:22

youpi_c’est_vendredi_
c’est_soupe_aux_salsifis_
c’est_bon_la_soupe_aux_Tragopogon_porrifolius_

c'était bon

c'était bon

c'était bon

c'était bon

Filed under: passages — errant @ 01:53

24 avril 2008

suivez_mon_doigt_03

Filed under: passages — errant @ 22:56

à_dada_sur_mon_cheval_blanc_d’henryIV

c'était bon

extrait visuel de ABCD, Raoul Hausmann, 1923-1924

suivez_mon_doigt_02

Filed under: passages — errant @ 20:19

« Tire_la_chevillette_la_bobinette_cherra »

c'était bon

c'était bon

sans titre

Filed under: passages — errant @ 15:15

none

deuble good night chief

Filed under: passages — errant @ 15:13

none

{ Île }

Filed under: passages — errant @ 05:05

Étendue de petite dimension entouré d’eau.

Ile

Inspiré par Jacques Levy et Michel Lussault

(…)

Boîtier anti-jeune

Filed under: passages — errant @ 03:28

I’m too shy for these people,

double Beauty

Filed under: passages — errant @ 02:54


23 avril 2008

Filed under: passages — errant @ 19:31

textedescriptif

Pouêt-pouêt camion…

Filed under: passages — errant @ 18:57

Pouet


J : On dirait un calendrier de routier…
C : ha ouais trop cool!

Pouet


Filed under: passages — errant @ 18:03

textedescriptif

Filed under: passages — errant @ 18:02

textedescriptif

Filed under: passages — errant @ 18:02

textedescriptif

Filed under: passages — errant @ 18:01

textedescriptif

Filed under: passages — errant @ 17:56

textedescriptif

« Older Posts

Powered by WordPress