Errances

31 janvier 2011

childhood

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 21:53

“The events of childhood do not pass, but repeat themselves like seasons of the year”
Eleanor Farjeon

3 conseils pour réussir dans la BD

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 20:05

(petite parenthèse d’errances cette semaine, pour un compte rendu de mon errance de 4 jours à Angoulême)

1.

2.

3.

Leningrad Cowboy de Aki Kaurismaki

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:37

Ma Muse

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:28

Ma chienne est ma muse elle se lèche le cul et me lèche la gueule.

A la cire

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:26

J’ai épilé ma chienne de vie.

My body

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:25

Segment de vie

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:24

signe astrologique

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:23

Au matin

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:16

La buée c’est mes larmes que je colle sur la fenêtre tous les matins.

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:49

30 janvier 2011

childhood

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 01:31

“The events of childhood do not pass, but repeat themselves like seasons of the year”
Eleanor Farjeon

28 janvier 2011

Filed under: tortilles — errant @ 15:06

Vis et versa

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:29

Simple comme bonjour

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:26

27 janvier 2011

chirdhood

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 21:18

So, like a forgotten fire, a childhood can always flare up again within us.
Gaston Bachelard

26 janvier 2011

Filed under: tortilles — errant @ 13:10

25 janvier 2011

L’insouciance délavé

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:10

24 janvier 2011

Sofia Coppola

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 14:28

Extrait du film « Lost in translation », 2003.

Chers clients, il est 21h30…

Filed under: tortilles — errant @ 14:13

23 janvier 2011

Entrez dans l’obscurité et voyez la lumière

Filed under: tortilles — errant @ 20:03

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:51

Elle l’effleure, se dévoile, le regarde et puis se taille,
Il s’approche, il l’évite, elle s’enferme et ils sont quitte,
Elle le veux, elle dérive, elle ne sait plus ce qui lui arrive,
Elle joue la mercenaire, elle fait tout et son contraire,
Elle respire, ça s’éclaire, elle retrouve le formulaire,
Elle l’appelle, le retient, elle s’excuse, il ne dit rien…

Elle se brûle et elle en crève, elle tombe et se relève.

22 janvier 2011

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:39

Elle retourne à ses envies,
Elle artifice, elle délibère, elle dessine en pleine lumière,
Elle décide, elle se noie, elle ne sais plus alors elle boit,
Elle imagine le dessert, elle fais tout et son contraire,
Elle hallucine, elle le repère, elle fait un tour et elle le perd,
Elle regrette, elle s’attise, elle y repense, elle tétanise,

Elle s’emballe, elle l’attire, elle se décale et puis se tire,
Elle s’évade, elle accélère, il s’avance comme elle espère,
Elle s’en veux, elle se saoule, elle se quitte, elle se défoule,
Elle désarme, et espère, elle revient mais à l’envers…

21 janvier 2011

in

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 00:17

20 janvier 2011

Vie antérieure

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 22:30

« Claude Lecourt épousa Marie Leclercq à Povins le 30 janvier 1704; trois mois aprés, ils se quittèrent. Marie Leclercq vint s’établir à Paris, où elle ne se fit connaitre que sous le nom de Mlle ; elle se fit recevoir maitresse couturière, gagna beaucoup, et devint couturière de la reine. Claude Lecourt, son mari, se retira chez un parent qu’il avait aux environs de Povins.
Marie Leclercq fit connaissance avec un nommé Rémi Raillard, maitre d’hotel du sieur de Viers : il parait qu’il y avait entre eux une relation intime.
Marie Leclercq, pendant ce temps la, devint enceinte; et le temps de ses couches approchant, elle se retira chez une sage-femme, où elle accoucha, le 2 septembre 1715, d’un enfant mâle, qui fut baptisé à Saint-Sulpice. Mais comme la sage-femme ne connaissait Marie Leclercq comme épouse Claude Lecourt, elle s’imagina que Remi Raillard, qui lui rendait de fréquentes visites pendant ses couches, était son mari; et elle fit baptiser l’enfant sous le nom de Raillard et de Marie Leclercq, son père et sa mére.
Marie Leclercq étant décédée le 23 novembre 1739, le scellé fut apposé sur tout ses effets.

Répertoire universel et raisonné de jurisprudence, Volume 9 Par Philippe Antoine Merlin

time of sky

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 20:23

Une montre sans heure ?
c’est une autre manière de voir l’idée du temps qui passe.

Le designer Japonais ryohei yoshiyuki a cree une montre qui affiche la couleur du ciel variant toute les secondes de la journée.

« the sky color is mean to remind you to look up at the real sky, from time to time, in this busy life of ours. ‘we are always looking at some kind of window, on the computer, mobile phone and so on. and now a small window on one’s arm… »

« Older Posts

Powered by WordPress