Errances

30 septembre 2012

le passé selon Cyrulnik

Filed under: errances — tiry @ 21:43

pour Morgane, Boris Cyrulnik explique comment le passé …

L’imparfait

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 21:29

-Et votre chien est de quelle race?

-C’est un pur bâtard.

Variation souvenirs 02

Filed under: layons — Étiquettes : — errant @ 19:47

Eddie Boyd

Filed under: flâneries,sillages — Étiquettes : — errant @ 19:37

replouf

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 18:58

So you think you are pleasantly plump.

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 16:45

mamie

Filed under: flâneries,sillages,sillons — Étiquettes : — errant @ 16:39

vacances à la montagne

Filed under: flâneries,sillages,sillons — Étiquettes : — errant @ 16:38

Savoir regarder 2

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 16:19

Cougar vs Chanson !

De l’un à l’autre, mémoire au regard.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 15:46

Idée du jour #1

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 00:30

29 septembre 2012

speachless

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 23:38

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 22:59

« Monsieur déclara aussitôt qu’il faisait justement une cure de silence, que le monde retentissait de trop de coups de hache, que tous les hommes étaient devenus bûcherons, qu’il lui convenait à merveille de se placer au-dessus du bruit. » René Laporte, Hotel de la Solitude.

Une histoire de palier.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 20:38

 

Monsieur G n’a plus toute sa tête depuis que sa voisine est partie. De loin on aurait cru qu’il était froid comme une chaise de salle d’attente, pourtant il était plutôt chaud comme le fer à repasser de mémé qui est toujours allumé dans la buanderie. Mais que voulez vous, Monsieur G. n’aime pas se montrer, il préfère attendre.

La voisine mettait ses talons haut assorti a son rouge à lèvre juste pour sortir les poubelles. Le bruis qu’elle causait sur le parquet était d’une musique prenante. Cela, en revanche, insupportait la concierge. Cette dernière ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi tant d’élégance pour une simple poubelle.

C’est donc entre l’attente insupportable que Monsieur G. vienne l’aborder et les reproches de la rombière que la voisine s’en est allé. Finalement, même les histoires de paliers c’est compliqué.

Je cherche encore l’adresse

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 20:09

Monsieur Alain Guyard,

La Zonzon n’est pas de votre première plume, mais ce sont les premières de vos lettres que j’ai lues.
Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de lire quelque chose qui vous tire par le bras d’un trou trop sombre où vous étiez tombé? Il faut dire que vos phrases sont arrivées au bon moment, j’ai retrouvé foi entre lecture et écriture.
Je ne suis jamais passée par la case «prison», j’aime bien la philo mais pas trop, je suis une enfant gâtée des classes moyennes, le genre de fille qui s’ennuie au lieu d’être heureuse, je n’aime même pas le sud, je trouve que les murs y sont trop propres, et  manquent de cette humidité champignoneuse qu’on trouve dans le nord.
Mais j’ai grave kiffé votre écriture, sa mère. Quand on frappe votre nom dans google avec la hâte de savoir qui a bien pu pondre un truc pareil, on tombe sur des interviews où vous expliquez votre dévouement philosophique marginal, votre pensée rebelle, et sur des photos de vos tatouages de bad boy.
Même si je n’ai pas tout vu/lu, je n’ai pas trouvé beaucoup de lignes sur votre verve entrainante. Alors j’en rajoute quelques unes ici. Le battage médiatique autour du «professeur en grève illimitée avec l’éducation nationale», c’est chouette comme histoire, et ça explique pas mal de trucs. sauf que je le trouve injuste parce qu’il oubli un peu tous les mots dont vous êtes fort. Face à la voix sensuelle qui vous interroge sur France Inter (on a presque l’impression qu’elle mouille devant un gangster), je voulais ajouter que vous décrivez les choses avec une justesse qui défie la langue française.
Bref, je voulais surtout vous dire merci.

Sincèrement,

Chloé Kermorgant

P.S.: je suis évidemment entrain de lire «Le Projet Salomon»

« Les souvenirs se fanent aussi quand on les oublie »

Filed under: layons — Étiquettes : — errant @ 19:47

Savoir regarder.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 17:10

plouf

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 17:00

Charmilles

Filed under: charmilles — tiry @ 16:07

charmilles (Allée bordée de nombreux charmes ) ferme, les errants et errantes qui ont fait parti de cette promotion ont publié 1205 articles et ont produit des livres de grande qualité.
sandra a été la plus prolixe (de tous les temps) avec 232 articles, mais la qualité était présente partout (ou presque faut pas exagérer), bonne route Audrey, Baé, Jihn, Lucia, Mifigue-mimelon, Mathilde, Onuki, sandra, Serwatka, Wald et Yuanfen

Dans la vie y’a des ronds plus gros que d’autres.

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 15:50

Une Errance

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 14:46

C’est durant la guerre qu’on l’a perdu. Un peu avant, ou après en fait je ne sais plus.

Mummy’s life sucks

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 00:06

28 septembre 2012

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 22:53

Placotage.

Deep inside of me

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 22:37

 

Fard à poux

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 21:50

En tailleur.

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 21:41

Péché originel 2

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 21:23

Péché originel

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 21:21

paper tigers

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 20:01

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 19:08

parfois

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 18:29

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 18:25

Je préfère regarder et considérer que d’utiliser vulgairement un de mes cinq sens.

et ben ouai

Filed under: flâneries,sillages,sillons — Étiquettes : — errant @ 17:20

Muddy Waters

Filed under: flâneries,sillages — Étiquettes : — errant @ 17:02

Filed under: flâneries,sillages — Étiquettes : — errant @ 16:59

pouet pouet

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 16:46

-Georges, as-tu vu Gilbert ce matin?

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 16:30

Ma maison grouille d’intrus

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 15:03

HOME

Filed under: sillages — Étiquettes : — errant @ 14:31

 

Doucement, doucement, doucement s’en va le jour

Doucement, doucement, à pattes de velours.

Auto ficus

Filed under: sillages — errant @ 14:21

« Older Posts

Powered by WordPress