Errances

28 février 2017

Sweet thing

Filed under: - eva.hardy,chemins — Eva @ 22:57

Encore et toujours

Filed under: chemins — Étiquettes : , — errant @ 22:38

c’est une autre façon de s’exploiter

kriegspiel

Filed under: - sary — Sary @ 19:13

Filed under: chemins — Étiquettes : , — errant @ 16:32

Abstraction faite..

Filed under: chemins — Étiquettes : , — errant @ 14:24

Clint Billon lors de son fameux discours de Scranton, Pennsylvanie, 1953.

Filed under: chemins — Étiquettes : , — errant @ 00:18

« Changer une ampoule est un acte de grande bravoure.

Peu de personnes peuvent se vanter d’avoir effectuer un devoir aussi héroique. Cela demande de la patience, du savoir faire mais surtout un incroyable goût du risque. Mais ce geste est encore bien trop peu reconnu et cela m’attriste fortement.

Je dois bien avouer n’avoir jamais connu quelqu’un l’ayant fait, hélas. Il est vrai que ces personnes ne courent pas les rue et préfère se cacher pour accomplir leur chef-d’œuvre. Pourtant, c’est de ces personnes que notre peuple a besoin. Nous n’avons que trop entendu ces illustres déboucheurs de tuyau ! De ces ces soi-disant maitres en ouverture de pots de confiture. Pour écrire l’avenir nous avons besoin de lumière, pas de marmelade !

Arrêtons de nous morfondre dans ce monde qui appartient au passé. Levons nous vers le futur, notre futur, qui est celui des ampoules neuves. Où que vous soyez mes amis, levez vous et venez accomplir votre destin à nos côtés. Ce n’est qu’ainsi que nous vaincrons ! »

27 février 2017

Hommage à cette chanson qui répare mon ordinateur

Filed under: - gl — GL @ 23:29

Crabe simple

Filed under: - sary — Sary @ 22:50

Les salles d’attente sont des salles d’observation

Filed under: - eva.hardy,chemins — Eva @ 21:54

Le bruit attire l’attention. 

​Doucement mais sûrement, elle déchire une page du Elle Décoration. Elle commence par plier délicatement le bas de la page. Elle regarde furtivement autour d’elle. Les personnes qui l’entourent font semblant de n’avoir rien remarqué. Par égard, peut être. Par manque d’intérêt, certainement. Elle continue sa mission. Visiblement cet article en vaut la peine. On entend seulement le bruit du papier qui se déchire. Elle lève la tête – Regarde dans ma direction. Je fais mine de regarder ailleurs. 

Elle m’a vu. Je l’ai vu. 

Ce n’est pas un souci.

Elle poursuit son opération. Elle s’arrête un instant, plie le papier en trois et le glisse avec hâte dans la poche de son manteau.  Elle se débarasse de sa victime désormais amputée – Regarde autour d’elle – Choisit un nouveau magazine

Aujourd’hui non

Filed under: chemins — Étiquettes : , — errant @ 21:22

« Older Posts

Powered by WordPress