Errances

30 novembre 2020

Déjà-vu

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 23:57

Une terrible guerre civile à éclaté sur Mars. Les gens seraient devenus fous et stérile. On a marché depuis un an de stations spatiales en stations spatiales. Elle porte le dernier être humain en elle et je dois la protéger du monde extérieur. Je ne suis presque plus humain mais grâce à ma couveuse je pourrais la remplacer. Je sais qu’une machine de transfert se trouvait en Australie avant la fin. Si elle y ait toujours il serait préférable de la retrouver avant qu’un malheur n’arrive au dernier espoir de l’humanité. Je sais pas ce qu’on ferait d’un enfant dans ce monde mais je le fais pas pour ce monde. Surement que je veux sauver cette enfant pour moi. Une dernière raison d’être et d’être humain.

la magie de Noël mesure 50cm

Filed under: - œufmollet — oeufmollet @ 23:48

Bamboch

Filed under: - zeal — Zel @ 22:36

La bamboche c’est à la maison…

On s’est lassé.es d’être des bambins.

La caboche cabossée, j’ai le pas bancroche

mais t’abattrais d’un coup d’bambou.

 

P’TIT POTE

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 21:37

Filed under: - euridix — euridix @ 20:09

jesus take the wheel

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 18:39

Growing

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 18:20

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 18:03

En ce moment j’ai envie de faire l’amour. 

Pas pour le sexe, pas pour le plaisir, pas pour l’autre, pas vraiment pour une peau chaude contre la mienne.

Juste, pour l’amour.

Ça fait longtemps.

Un don pénible

Filed under: - Amélie — Amélie @ 13:45

Il avait le don de rendre les choses simples compliquées.

quelque chose de sacré

Filed under: - juliette — juliette @ 11:52

29 novembre 2020

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 23:53

Filed under: - euridix — euridix @ 22:59

get out of my heaaaaad

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 22:49

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 22:43

Il y a cette petite chapelle, perchée au bout du monde. Perdue au milieu de la bruyère et du granit, penchée au dessus de l’océan. Un peu plus loin, derrière les genêts, un vieux puits, engorgé de sable. Le toit, surplombé d’une croix de pierre. Les puits comblés me pince toujours un peu le coeur.

Je me demande si la croix rend l’eau bénite. Une bénédiction enfouie sous des mètres de sable et de roche.

Et si le vide avait encore été là, est ce qu’y tomber aurait fait de moi une sainte ?

Un bouquet de fleurs fanées gît dans la niche au fond. Je tend la main et les tiges s’effritent entre mes doigts. Je me retourne et en confectionne un nouveau. Des petites fleurs sauvages et des pissenlits, flamboyants comme le soleil.
C’est une offrande éphémère, bercée par le vent marin et le soleil de septembre.

 

HAWAIIAN RIDER

Filed under: musardises,- Franck — Franck @ 22:41

floote

Filed under: - zeal — Zel @ 21:11

Jour 30

Filed under: - Marineee — Marineee @ 20:02

Jour 30:
Faute d’avoir fait les courses, la nourriture se fait rare dans la villa.
La faim attise les tensions entre nos candidats, que les moindres détails rendent irritables.

Pornographie

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 19:37

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 14:37

Prise de tête et jolis ongles

Filed under: - Amélie — Amélie @ 12:24

Fatiguée

Filed under: - Amélie — Amélie @ 11:15

Ton souvenir m’a réveillé bien trop tôt ce matin, quelle violence.

Cheers *saxophone music playing softly*

Filed under: - Marineee — Marineee @ 00:38

28 novembre 2020

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 23:32

Qui a laissé tomber mon prénom

Filed under: - œufmollet — oeufmollet @ 23:24

Des histoires pas encore découvertes

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 23:03

Brouillon

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 22:42

Whisky coca défendu

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 22:40

Y’a les baisers
Les premiers
Goût d’embruns
Goût de spleen
Y’a les baisés volés
Dans les trains de tsarines
Les baisés d’un été
Où la main s’achemine
Mais les baisés d’Alizée

Sont de vraies gourmandises

Quand je pense à toi
Toi le loup des steppes
Je n’ai pas peur de toi
Est-ce que ça t’oppresse
Prends ce chemin là
Tu le dis sans cesse

 

Elle me suit toujours

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 21:41

J’ai charcuté mon visage.

D’abord j’enlève un œil.

Puis je découpe ma joue droite jusqu’à la bouche.

Je crée quelques trous sur mon front et mon menton.

Je rebouche l’orifice laissé par mon œil ainsi que les autres trous sur mon visage avec des pièces de machines.

Elle m’a tout de même retrouvée.

Je pensais passé enfin inaperçu à ses yeux.

Sécurité Globale

Filed under: musardises,- Franck — Franck @ 20:34

Alors la manif c’est ouf, à paris c’etait TB, par contre pourquoi brûler des motos ? Moi je suis triste pour  elles … Moins pour les flics. ACAB

from hell to xmass

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 18:46

Filed under: - euridix — euridix @ 18:38

gala

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 18:33

hydrolacrymal

Filed under: - zeal — Zel @ 18:11

« j’en perd mon hydrolat lacrymal

pour porter tous les non-dits

aspergé à la lacrymo »

 

L’Hydre au lac cru mal

de prêter des moutons gris

à purger par les mots

(Et si l’Homme en disait trop

paradant d’une rime ?)

(passer plus souvent l’aspi sous le lit)

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 00:15

Après avoir oblitéré, à l’aide d’une boîte vide de barquettes au chocolat LU, une araignée qui se baladait dans le plus grand des calmes sur mon lit, je m’apprête donc, à 00h11, dans un délire psycho-maniaque, a passer ma chambre au peigne fin de mon aspirateur.

27 novembre 2020

C. 💖

Filed under: - fabiola — Fabiola @ 23:53

Lit II

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:23

Filed under: - œufmollet — oeufmollet @ 22:47

du temps de trop,
la vérité s’échappe.

bleu

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 22:31

Marie

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 22:28

 

Aujourd’hui Marie est venue nous rencontrer sur la jetée, inquiète des soudaines envies de s’immerger, par les temps qui courent. C’est de la sienne dont elle nous parlait, depuis la perte de son mari Gabriel.

  • « Nous formions un seul coeur ! »

Je lui ai répondu que c’était beau, elle nous parlé de ses dernières années en Italie, de sa peur de la mafia, du Vatican, je lui ai dit que j’étais sûr qu’il lui en restait de jolis souvenirs.

  • « Vous êtes gentil de penser à moi ! »

Elle nous a parlé de ces textes anciens qui ne mentent pas, elle nous a dit que l’on vivait la fin, celle du monde, et qu’il allait renaître. Nous sommes le nouveau monde, elle nous passait la main, sûrement.

Marie tu nous as fait pleuré à nous laisser là sur la jetée, tu nous as dit que tu te demandais pourquoi tu étais resté seule sur la Terre sans Gabriel, et bien voici. Puisqu’il nous faut prendre du temps, comme tu dis, je prendrais le temps.

J’ai cru à une envoyée des cieux, pour me rappeler mon âge. Tu nous as demandé nos prénoms, Marie j’espère aussi connaître un jour les paysages d’Italie.

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 22:13

« Older Posts

Powered by WordPress