Errances

28 septembre 2013

Verk : Définition

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 16:08

Le verk, c’est un mélange de vert et de beurk. Le verk c’est moche, c’est dégoûtant.
Le verk ça fait penser au vieux pot de chambre de la mémé. Le verk est encore plus moche sur un pot de chambre aussi vieux que la mémé.
Ça fait penser au tupperware. Celui où t’as laissé le gratin de chou-fleur entamé depuis les vacances de Noël dernier. Le couvercle verk te dit de ne pas l’ouvrir. Le verk c’est à vomir. Il te prévient de lui-même que c’est pas bon. Que tu pourrais même en mourir.
Le verk il est partout dans les endroits où t’aimes pas aller, les couloirs d’hôpitaux, les chambres d’internats, la voiture de tonton qui sent le moisi, le carrelage de tata Odette, la couverture qui gratte quand ta couette est à laver et surtout le pot de chambre de Mémé.
Le verk c’est tout ça. Le verk c’est moche. Le verk c’est ce qui te dégoûte. Le verk c’est du vomi.
Mais le verk maintenant je le trouve joli. J’ai appris à l’aimer parce qu’il est, un pot chambre de couleur moche.
Verk, je t’aime parce que tu me dégoûtes.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress