Errances

30 octobre 2015

Le « bon goût » n’existe pas en art contemporain, parce que l’artiste a cessé d’être un simple exécutant d’œuvres commanditées par un mécène, qui définissait son statut avant la Renaissance.

Filed under: corridors — Étiquettes : , — errant @ 08:55

ko_guemas_bonhommealu

papier aluminium d’une tablette de chocolat

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress