Errances

20 février 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : , — errant @ 11:16

Il est déjà bien tard pour qui se réveille à sept heure

Il est déjà bien tôt pour qui voulait passer une journée dans un lit

Il n’est rien si je casse l’horloge et ferme les rideaux

Il n’est plus grand chose pour qui accepte de se laisser oublier.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress