Errances

2 décembre 2018

le ventre noué, et l’appétence d’engloutir tout ce qui me passe sous la main. dimanche plus vieux. la soif de fumer mon paquet de cigarettes dans l’heure qui suit est quelque chose que j’aimerai pleinement envisager. enfumer mon crâne et mes poumons, histoire que mon cœur fuit sous les jupons. détestable, tu es détestable.

Filed under: méandres,- christian — christian @ 12:52

Alors ça y est c’est bon t’es là.
Là dans le sens ou j’crois qu’on est dans un pays qui parle exactement la même langue. Seulement ça ouais.
vas y, cours y, cours continuer ce que tu n’as jamais vraiment terminé.

C’était un rêve, seulement un beau rêve.
Je l’ai pris et garder avec moi, peut-être bien qu’il me tue maintenant. Peut être bien que finalement c’est toi ma personne nocive du moment.

 

Beaucoup d’écriture pour ne rien dire.
ah ça tourne hein, pour le coup j’aimerai bien faire le vide.
Taisez-vous, du vent!

 

 

I set your free.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress