Errances

10 décembre 2018

Filed under: - Co.linedupont — Co.linedupont @ 13:30

Car tout comme l’histoire de l’écriture s’inscrit dans l’histoire de la notation, et que l’histoire de la notation s’inscrit dans l’histoire de la ligne, il ne peut y avoir d’histoire de la ligne qui ne soit aussi celle des rapports, fluctuants, entre les lignes et les surfaces — 

Tim Ingold

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress