Errances

9 octobre 2019

Mémoire

Filed under: - barb — Barb @ 21:06

C’était si facile
Et ça ne l’est plus.

Quelques jours ont suffi
Pour que le sens soit lasse et que les perdu.es soient les gens.
Une lueur qui vacille au coin d’une pensée.
Et, c’est lancinant que tout s’efface à coup de sifflets.
Des tranches d’obscurité s’encartèrent dans les feuillets de mes journées
Pour ternir délicatement les souvenirs qu’il me restait de toi.

Fascinante délectation.

Craquements sensibles d’une mémoire des gestes
Qui tantôt m’ont fait aimer le plus discret de tes instants.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress