Errances

30 novembre 2019

MAXIME

Filed under: venelles,- bradpitt,- grenaloce — grenaloce @ 02:45

Mon cher Maxime,

Je t’ai croisé un matin, et depuis, je rêve de te connaître.
Plantée là, mes cheveux bruns flottants dans le vent qui portait une odeur de gaz d’échapement.
mes yeux marrons te suivaient observant chaque détail de ton maillot de bain alors que tu marchais.
Du haut de mes 1m70 et des poussières, je n’ai rien loupé, de ce charmant spectacle.
En ce jour de Saint Valentin, j’ose enfin t’avouer ma flamme.
Rencontrons-nous à Venise en ce merveilleux soir d’Hiver. Il nous faut un signe de reconnaissance, emporte une poêle anti-adhésive (cela pourra nous être utile selon comment notre idylle évolue).
Pour ta part, tu me reconnaîtras facilement, je suis sexy.
Si tu le souhaites, nous irons dîner dans un lieu romantique, où chacun les mets me donnera l’occasion d’imaginer le goût amer de ta peau, viens, tu ne seras pas déçu.
La lecture de cette lettre t’aura sans aucun doute démontré qu’avant tout, je suis amoureuse (c’est là ma plus grande qualité et tu sauras l’apprécier j’en suis sure) je t’attends avec impatience

celle qui t’aime dans l’ombre,
Alice

 

 

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress