Errances

18 mars 2020

On comprend rien à ce que je dis

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 21:45

Vous ne me comprenez pas non, non pas parce que je suis super marginale et perchée (perchée peut être un peu quand même), mais parce que. Un gâteau . Je pense au gâteau parce qu’hier j’ai regardé le meilleur pâtissier, c’est marrant que sur gâteau et pâtissier il y ai des accents circonflexes, bref, et le thème, du meilleur pâtissier c’était; « perché ».

Voilà. Je fais des connections beaucoup trop rapides. Et puis je sais pas, ça, ça n’aide pas. Le problème c’est que ma tête s’emballe, et puis mes yeux voient bien l’incompréhension de mes interlocuteurs. Du coup, entre deux mots qui n’ont rien à voir; mettons : pelouse et Jean Luc Reichman , même si ce n’est pas un mot et qu’en cherchant bien on pourrait sans doute trouver un rapport entre les deux, je m’excuse. Pelouse, ah désolé, mais revenons à Jean Luc Reichman. Oui j’adore les douze coups de midi. En plus du meilleur pâtissier ça fait probablement de moi la ménagère de moins de 40 ans modèle. Mais revenons à nos moutons. Je m’excuse et cela produit un effet encore plus déconcertant sur l’interlocuteur qui essaye déjà difficilement de comprendre la course de ma tête; pourquoi elle s’excuse?

Je suis désolé d’être incompréhensible mais ça ne m’aide pas à me faire comprendre, alors je suis condamnée à être un bourbier de paroles, qui ne s’excusera pas de peur de vous enfoncer encore plus, mais qui sera donc consciente d’être impolie de ne pas s’excuser et ça c’est grave, parce que la politesse j’y tiens. Beaucoup même. Alors je tiens quand même à m’excuser au final. Pardon, même si ça ne vous aide pas, et encore plus pardon que ça ne vous aide pas d’ailleurs.

J’espère qu’un jour on me comprendra

 

Aucun commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress