Errances

2 mai 2020

C’est comme un ruban de fleurs fraîches

Filed under: - barb — Barb @ 23:09

Effleurer les rigoles d’un imperceptible mouvement

Déclarer une tempête sans pouvoir l’arrêter

Et je vais marcher tout droit croyant faire des ronds

Juste pour laisser passer

Ventiler un temps qui ne vous contiendra plus

Juste laisser passer

Je prends le juste pas quelques dernières fois à vos côtés

Sans rien dire sans oublier

Juste passer

Vous étiez là, persistantes, à chérir les fragments passés

Un demi souffle expirant

Juste

Aucun commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress