Errances

16 octobre 2020

Concours de rouages

Filed under: musardises,- Franck — Franck @ 00:32

Dans un concours de rouages 

Plus pur transmissions des années 70, le Monster truck est un des véhicules qui exprime le mieux la notions de puissance mécanique absolue. Pur show off de cylindrées. Des machine, à base de gros V8 parfois V12, repousse les limites du couple pour pouvoir écraser des carcasses de taules.

Pendant une heure et demi de show, sauts et cascades, le théâtre laisse entrer sur une piste poussiéreuses du sud de la France trois monstres de rouages. LES MONSTERS TRUCK. La foule cris d’impatiences sous les ordres directifs d’un show man essoufflées par tant de cris. 

_ « LES VOILAS, LES VOICIS LE BLUE THUNDEEEEEEEER ! BLUE THUNDER !!!!!!! » 

Trone devant nous, 10 tonnes de metal, montée sur de très larges pneu en gomme sous pression basse. Écrasant de leur posture de pauvres voitures déformer. Le couple représente le Monster Truck. La puissance sans vitesse. Dans la force. Les voilas qui monte sur les capaux dans un rugissement rauque. Laissant derrières eux une poussière caniculaire du et des nuages de calamine noir et brulés. Une main sur la portières et un oeil sous les roues les pilotent joue de l’embrayage pour trouver le grip sur les taules et les pars brisés des voitures.

_ « Messieurs Dames, trois de ces voitures proviennent du parking, désolé pour eux ! »

Un kiff ultime, un voyage au pays des effets sans trucages, au sources meme de la démonstration de puissance, comme les courses de dragstère. Les spectacle de Monster truck devienne de plus en plus rare. ( Sans doute a cause des cout d’entretiens de toute cette structure mobile ) Dans un monde sans physique, sans prise avec le poids des éléments, les Monster truck font office de dernier lascars, avec les dragstaires, et sans doutes les corses de Nascars d’icône de cette mécanique lourde et noble. Les anglais au devise divine comme « light is right » n’était pas passer comme références de constructions. Un monde qui rouler Ford et fait de grosse carlingue, au moteur de Caravelle.

Vive le metal ! Longue vie au metal !

« Lourd c’est bien, lourd c’est mieux. Si ca ne marche pas tu peux toujours assumer avec ! » Snatch,  Guy Ritchie

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress