Errances

18 octobre 2020

Tant pis

Filed under: - Marineee — Marineee @ 00:01

Haletant et fourbu par l’effort, les oreilles vibrant encore des coups répétés, il posa finalement son marteau pour lever les yeux vers l’immense cadre doré.
Il penchait vers la droite avec insolence.
En s’approchant, on aurait même pû penser que les personnages de la photo se moquaient de lui, à l’abri de leur couverture de verre.
Mais il pensa aux nombreux clous qu’il venait d’enfoncer dans l’épais mur de brique et haussa les épaules en s’éloignant.
Le cadre n’avait qu’à pencher.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress