Errances

18 octobre 2020

B?T

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 02:24

Je me retourne, je sue. 

La saleté, la laideur, l’angoisse et les visions m’envahissent.

C’est brûlant et ça coule dans mon dos.

Apparemment tu ne m’as pas vraiment aimée, pas suffisamment, et pourtant tu es là, et tu veilles. C’est trop tard, tu t’es transformée en cauchemars, et dans mes visions brumeuses je prie pour que tu disparaisses. Ne me fait plus de mal. Pourquoi je voudrais être là, alors que tu as passé ta vie à me tuer quand tu étais censée m’aimer. L’idée de ta voix déchire mes tympans et mon cœur.

Dans les spasmes et le crépuscule.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress