Errances

10 février 2020

Filed under: - barb — Barb @ 23:04

Il y a des jours comme ça

Où ça pète et ça pue

Les portes claquées avant même d’avoir été aperçues

Il y a des heures comme ça

Où c’est lourd et cinglant

La tronche défaite portant un corps démembré

Il y a des marches comme ça

Où tout s’envole

Balayée ici et là nettoyant un fratras incohérent

Il y a des choses comme ça

Qui s’expliquent pas

Ce soir je saute je ris je parle fort.

 

Attachez vos casques

Filed under: - le morse — Le Morse @ 21:28

On est pas la pour prendre des coups soit disant, mais on y passe tous on va tous raquer un jour ou l’autre pendant cette courte existence. Mais c’est pas rare de voir des gens s’en prendre plus que d’autre. On se croit tous uniques dans nos peines nos tristesse. Comme si personne n’avait jamais vécu la même chose. Tous ce que vous vivez a déjà été vécu.

Alors pour les coups, c’est pas à la force de la mandale, c’est a l’épaisseur du casque. Là, tu mesure les dégâts. Plus tu prend des coups, plus il durcit. Jusqu’a peser lourd. Jusqu’a ce qu’il compresse ton crane et t’empêche de penser correctement.

J’ai peur

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:19

écrire

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 19:02

j’ai envie d’écrire écrire écrire
je sais pas exactement quoi ni comment ni pourquoi
j’imagine qu’il faut juste que ça sorte
je trouverais bien une façon
d’écrire et crier crier crier

Filed under: - jujustfn — jujustfn @ 16:30

si elle s’en va je vous jure je saute dans un avion je la fais redescendre

Filed under: - servane — servane @ 14:37

bergson_henri

Filed under: venelles,- ana.a — ana.a @ 00:12

Commençons par la nature. On rit d’un chien à moitié tondu, d’un parterre aux fleurs artificiellement colorées, d’un bois dont les arbres sont tapissés d’affiches électorales, etc. Cherchez la raison ; vous verrez qu’on pense à une mascarade. Mais le comique, ici, est bien atténué. Il est trop loin de la source. Veut-on le renforcer ?

bus lov

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:06

L’amour de ma vie avait un bonnet et un beau nez

Malheureusement quand je l’ai retrouvé

Il n’avait plus que le beau nez

Son crâne sans bonnet

Démunis de mystère

J’avais l’impression qu’il m’avait déjà tout donné

Il ne restait plus que son beau nez

Grand

Trop grand sans son bonnet

La seule chose qui n’a pas changé

C’est qu’il continue de m’ignorer

pas de sortie!

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:00

c’était rouge et c’était bleu, et maintenant c’est rouge, c’est bleu, c’est rose, violet, vert, noir, orange, marron même, mais pas blanc.

C’est pas blanc parce que on veut remplir, on veut étouffer de matière la terre entière, la couvrir de bouts, de morceaux, qu’on puisse plus trouver répit que dans le plein, et le trop .

9 février 2020

Filed under: - barb — Barb @ 22:29

Aujourd’hui il dort. Comme souvent d’ailleurs Il court de longues heures enivré par les odeurs qu’il vient de respirer. Il court et reste immobile.

Pour qu’il court tout en douceur je lui ai acheté un tapis beige dans lequel secrètement j’ai envie de me rouler. Les pieds nus discrètement je découvre, il me scrute.

En fait il surveille ma main pour essayer de faire passer son corps dans sa trajectoire.

Dehors, tel un chevreuil, épris de liberté.

Intérieur, calineur compulsif

Encore plus de sucre

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:18

être là

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 19:02

j’aime pas trop être comme ça
je veux qu’on soit là
qu’on m’écoute
me comprenne
me prenne dans les bras
me rassure
me protège
et pourtant
j’attaque
la carapace est si dure
on ne peut pas me toucher
sans se blesser
on ne peux pas

alzheimer

Filed under: - servane — servane @ 17:49

ça sent pas bon
des résultats qui tombent
il y a des jours comme ça
où la vie ça sent pas bon
ah non, ça sent pas bon
elle est jeune
ah oui, ah oui
silence pensif
rire aux larmes
yeux cernés d’eau
la vie ah non, ça sent pas bon
qui a inventé la fatalité
tu prendras bien un ricard
cinq ou six et on sera tous amnésiques
je voudrais vomir la lucidité
et cette boule coincée
je la connais pas tant que ça
qu’est-ce que ça change
je voudrais oublier
la mort
la vie
l’amour
la sobriété

8 février 2020

Il ne peut pas pleuvoir tout le temps

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:07

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:41

Il fume les deux mains sur le volant

Compte les lampadaires qui défilent autour de lui

Son collègue s’est endormi contre la vitre

Rien de particulier cette nuit

Stanley rumine

Sa cigarette coincée entre les lèvres

Le salon de massage est encore fermé

Et au loin déjà

Les premières lueurs du matin

Pointent derrière la ville

 

7 février 2020

tout pourri tout pourri pourri pourri pourri tout pourri

Filed under: - servane — servane @ 19:23

 

Un serpent

Filed under: venelles,- slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:06

La vie éternelle est le principal souhait des êtres humains?

Filed under: venelles,- zijian — Zijian @ 17:55

Une pensée précédente: C’est parfait de décéder à l’âge de 40 ans.

Point de vue actuel: C’est juste une idée qu’un enfant pense que la distance de 40 ans est trop loin, et ce n’est pas différent de 80 ans.

bonne ambiance ici

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 09:36

6 février 2020

Vieille branche

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:05

Synonymes mes amours

Filed under: - barb — Barb @ 14:11

Le champ du lexical du sortir vient peupler mes phrases depuis un moment: Déglutir, vomir, faire jaillir, hurler, crier, se faire entendre, cracher.

c’est chouette, il y en a pleins d’autres:

débiter, proférer, dire, rendre, régurgiter, dégorger, restituer, dégobiller, dégueuler, exécrer, honnir, laisser sortir, jeter, lancer, projeter au dehors, abhorrer, abominer, absorber, , cracher, détester, expulser, gerber, haïr, huer, répudier, siffler

Filed under: - barb — Barb @ 14:02

J’ai souvent envie de hurler.

Mais je n’y arrive pas par peur de gêner.

L’hystérie dont on m’aurait gentiment affublée n’est pas si loin dans le langage des hommes.

Je ne crie pas pour ne pas déranger

Je ne veux pas effrayer mes sœurs.

Alors j’attends ma lune

Pour m’exprimer.

le paradis s’il existe

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 13:42

se_tailler_la_langue

Filed under: venelles — ana.a @ 09:51

Quand la mère des trois chèvres est partie, le loup décide d’y aller.
Il toque à la porte et explique que c’est lui la mère, et qu’elle avait oublié ses clés.

Les enfants, perplexes, lui disent de s’en aller.

Que faire?

Il décide de limer des dents et sa langue, histoire d’avoir une voix plis aigue.

Cette fois-ci, les enfants lui ouvent. Quel malheur. Le petit dernier est le seul qui arrive à s’échapper, en se cahant dans la cheminée.

Quand la mère revient et découvre la scène du crime, elle n’a qu’une seule idée en tête : se venger.

5 février 2020

tendre

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 21:14
if you
disappear
then I…
you know the feeling
if you
fall appart
then I…
you know the feeling
you know the feeling

Je n’ai pas envie de danser

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:05

Filed under: - servane — servane @ 16:36

l’un était fêlé l’autre était fadasse

Filed under: - servane — servane @ 16:35

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 01:10

PAM

PAM

PAM

PAM

PAM

PAM

 

Il crache

Se tourne

Les cailloux craquent sous sa chaussure

 

 

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:59

rouge

bleu

jaune

clignotant dans la nuit,

se reflètent sur la surface métallique

des rêves brisés

4 février 2020

J_M_P

Filed under: venelles,- ana.a — ana.a @ 23:56

Jean Michel Poème se reveille un matin choqué par ce qu’il avait rêvé ce soir-là. Il baisse les volets pour que la lumière n’entre plus dans son appart.

comment_je_me_sens_quand_jarrive_le_matin_avec_mes_mocassins

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 23:44

Hee hee

Scène de la vie quotidienne

Filed under: - barb — Barb @ 21:59

Way to go

Filed under: - barb — Barb @ 21:43

Salto arrière

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:01

toujours pas le rythme?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 01:56

coupure brutale

3 février 2020

top confort

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 21:27

 

(ça datait l’autodérision un peu)

Tricheur

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 19:01

Filed under: - barb — Barb @ 18:37

Les yeux tout piquants, le corps ne sait plus s’il faut aller prendre le petit déjeuner ou se préparer pour le coucher.

Il tente des trucs, des variations.

ça marche quelques minutes et faut tout modifier.

Oulala.

pfiou

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:21

hier j’ai vu

un cochon faire l’amour

à un sceau

qu’il avait renversé

à cet effet

puis il m’a regardé

mal

je le dérangeais

j’ai honte de l’avoir dérangé

Newer Posts »« Older Posts

Powered by WordPress