Errances

13 janvier 2020

quasimodo

Filed under: venelles,- ana.a — ana.a @ 09:35

maxime_joue_aux_blocs

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:19

pierre

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:19

Apporter ma pierre à l’édifice

La race humaine contemple toujours la pyramide de Khéops

Devenir l’écho d’une civilisation qui a perduré ou disparu

Quand elle se retrouvera dans les étoiles

 

 

12 janvier 2020

Symphonie n°nul AKT V

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 23:59

Filed under: venelles,- jujustfn — jujustfn @ 21:34

dans un soupir tu fais revivre la surface de ma peau

il a plu assez haut, ici la neige commence à être plus froide. mes peaux glissent mieux

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 21:05

Une petite miette

Filed under: venelles,- slip_de_bain — Slip_de_bain @ 15:34

Une toute petite miette. Si petite qu’on pouvait à peine l’apercevoir. Mais assez grosse pour qu’on ait pas assez à se servir d’une loupe ou d’un microscope. Elle avait choisi un petit trou. Si petit qu’on ne pouvait rien y mettre. Mais assez gros pour qu’elle puisse s’y glisser. Elle était bien ici, c’était chaud, c’était confortable, il y avait un peu de lumière. Elle n’avait pas prévu de partir. Depuis le temps qu’elle cherchait un endroit comme celui ci. Elle était contente. Et elle s’endormi. Elle se mit à ronfler. Zzzzz zzzz zzzz.

nouveau rêve récurent

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 14:18
ça fait deux fois que je rêve qu'on me force à aller dans des fast foods
(ce qui n'est pas si dramatique, en soit), SAUF QUE
  • la première fois, il y avait dans le fastfood une boucherie, 
    où on tuait les animaux devant nous pour préparer nos burgers
  • la seconde, je découvrais un poisson vivant dans mon sandwich
j'espère ne pas avoir à continuer cette liste les prochaines nuits, 
je sais pas à quoi joue mon inconscient mais c'est glauque

Filed under: - arsène — Arsene @ 02:12

Je me suis perdu pendant longtemps à la recherche du mieux
Remplacé mes compétences, ma volonté par la technique
J’ai cru que si je n’y arrivais pas c’est parce que je n’avais pas les bons outils
Incapable de voir que les outils était mes propres mains et mon regard
Ces yeux qui maintenant ce porte sur chaque chose pour ne pas en perdre une miette
Chaque sensation est une passerelle vers l’appaisement
Me laissant traversé par les émotions de ce qui m’entoure

esprit

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:33

Et déjà le grand spectre l’entour de ses longs bras drapés. (Faust Symphony, S.108 : I.Faust)

ciel_+_montagne

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:32

Mourir pour l’honneur d’avoir vécu sa vie dignement

action

Filed under: venelles,- mykelh — mykelh @ 00:31

Étouffé par le cordon de la Mère,

Naissant dans la violence,

Un être qui désormais erre,

Dans la grande danse,

Du sang et de la Terre

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 00:23

je ne sais pas pourquoi je ne sais pas

quoi faire

quoi penser

je ne sais pas savoir sans penser sans ne pas savoir

 

 

11 janvier 2020

DRACO KILLER

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 23:59

Ainos, une rude nuit d’hiver. Dans les montagnes, seul l’éclat de la pleine lune offre de la clarté. Au creux de la montagne, une lueur rouge apparait. Elle est de plus en plus scintillante. Soudainement, elle s’élève et tranche une montagne en deux. Le bruit provoqué par l’impact réveil le seul village présent à des kilomètres à la ronde. Un jeune villageois dit à son père qu’il voit une étoile filante. Le père regarde le ciel, un faisceaux rouge fonce droit vers le village. Est-ce un dragon? Est-ce une comète? Le glas des enfers auraient-il sonné? Le faisceaux impacts le sol provoquant une gigantesque explosion. Mais les flammes se dissipent et rien ne semble détruit. Une silhouette semble se dessiner dans le dernier nuage de flammes restant. C’est Kerr von Kleef, le Dernier Fils de Thémyscira! Jusqu’en dans les contré les plus lointaines d’Ainos, on connait ce guerrier tueur de dragons animé par la rage du Minotaure dormant en lui. Au sein de la Ligue des Justes, les champions du continent, Kerr von Kleef est un symbole d’espoir pour une population vivant dans la crainte permanente que les forces du mal ne condamne le monde à l’obscurité pour l’éternité. Désormais capable de fusionner sa force avec le demi-dieu Igor Oulmar, hôte d’Armaggedeon, Kerr von Kleef est au sommet de sa puissance. Récemment revenu de sa quête en Terres Nordiques où il a mener à bien sa mission en conduisant l’équipe des Busters Bladers vers le succès, Kerr von Kleef vient d’écrire une nouvelle page de l’Histoire et prouver que la guerre contre les Ténèbres ne fait que commencer.

Filed under: - barb — Barb @ 22:45

Dehors

Filed under: - barb — Barb @ 21:56

Assis là depuis tant de silences
Le regard éteint
Sans précipitation
Chair froissée
Carton plié
Jambes coupées
Il attend.

Histoires courtes

Filed under: - barb — Barb @ 21:54

Un nain
Rouge costaud
Céramique craquelante
Demain bougera

Un nain
Passivement
Regard fixe
Herbe chatouillante

Un nain
Deux mains
Mouvement disparate
Bruit écrasant

Un nain
Pris à l’eau
Chatoyant
Assure ses arrières

J’ai acheté une peinture à thé au Maroc

Filed under: venelles,- zijian — Zijian @ 18:32

L’arrosoir

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 15:38

C’était un petit jardin. Il était entretenu très souvent. Il était arrosé quand il faisait chaud. Les fleurs et les fruits poussaient bien. Un jour il s’est mit à pleuvoir. Très fort. Très longtemps. Quand les nuages sont parti, le petit jardin était devenu un marais. Tout ce qu’il y avait était mort. Alors les gens ont pleurés. Si fort que leur larmes ont transformé le petit marais en un petit lac.

et ça qu’est ce que c’est?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:10

Prépiscinoasis

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:08

 

c’est une piscine, mais aussi un pré ou les couleurs sont inversées, renversées et changeantes, floues et indécises.

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 15:01

je suis sensible au fait d’être insensible

(jean cocteau)

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 14:19

l’inspiration devrait s’appeler expiration

gargantua

Filed under: venelles,- ana.a — ana.a @ 09:41

10 janvier 2020

Symphonie n°nul AKT IV

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 23:59

Umm?

Filed under: - barb — Barb @ 23:36

Corps étranger
Deci delà
Plonge et disparaît

Cruellement
Je me gifle puis te souris
Des allées et venues m’essoufflent
Pour mon plus grand silence
Pour ton plus grand bien
Une fuite
Un déroulé sans voies

Il respire ici quelque chose de puant
Des corps échauffés
Des mains parodistes
Un ricanement soudain

Des regards perdus
Des têtes désynchronisées
Un chassé croisé
Un temps
Une paroi

JE VAIS TOUT PÉTER

Filed under: - servane — servane @ 19:22

 

hongrie

Filed under: venelles,- ana.a — ana.a @ 16:43

Une belle montre

Filed under: - slip_de_bain — Slip_de_bain @ 15:38

Je n’aime pas arriver en retard. Je tiens ça de mon père. Lui n’arrive jamais à l’heure. Je trouvais ça insupportable. Alors j’ai décidé d’être à l’heure. J’arrive toujours pile à l’heure. Jamais une minute de retard, ou d’avance. Mais j’attends toujours très longtemps avant que mon père n’arrive.

9 janvier 2020

XEROX POWER

Filed under: - bradpitt — bradpitt @ 23:59

Dans un futur pas si lointain, l’humain est désormais réduit à l’esclavage servant aux nouveaux rois du monde: les imprimantes. Utilisés comme outils de divertissement, la race des femmes et des hommes se s’affrontent dans des olympiades à mort. L’épreuve phare de ces olympiades? Un biathlon alliant course de jet pack et tire à la carabine où cibles sont des hélicoptères accueillant la famille des autres concurrents. C’est une fin compliquée pour les homos sapiens sapiens, mais l’on ne peut que souligner l’ascension fulgurante des imprimantes, bravo à elles.

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 23:43

 

Celui que mon coeur aime

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:24

 

« Sur ma couche, la nuit, j’ai cherché celui que mon coeur aime. Je l’ai cherché mais je ne l’ai point trouvé. Je me lèverai donc et parcourrai la ville. Dans les rues, sur les places je chercherai celui que mon coeur aime. Je l’ai cherché mais je ne l’ai point trouvé! Les gardes m’ont rencontrés, ceux qui font la ronde dans la ville :  » Avez vous vu celui que mon coeur aime?  » Mais à peine les avais-je dépassés, que j’ai trouvé celui que mon coeur aime »

Drôle d’incantations magiques et mystiques, apparition paranormale des signes de l’amour dans la ville, comme une tâche de transpiration.

voyeurisme

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 23:17

soyons très honnête

cette photo à été prise de manière a faire croire qu’on prenais des amis en photo (du moins d’un pdv extérieur) . Mais le cadrage prouve que l’unique but était d’immortaliser ce qu’il se passait derrière la fenêtre, surtout avec ce qu’il s’y trouvait.

Colocation

Filed under: - barb — Barb @ 23:02

Ah quel plaisir de retrouver une copine plante qui était partie vivre sa vie, mon cœur accroché à une de ses branches.
Une nouvelle venue, plus grasse est venue aussi *invitée surprise. J’ai d’abord trouvé qu’elle était un peu envahissante, j’étais pas sure que ça allait passer nous deux. Et puis je me suis approchée, je lui ai parlé, et là j’ai vu un lien qui lui serrait les tiges, j’ai eu mal pour elle. Après avoir coupé ce lien, je sais pas ce qu’il s’est passé, on est devenues complices, trop chouette!
Et ma plante! Et bien pour tout vous avouer, on fait les timides, je lui ai caressé les tiges, je lui ai donné à boire et je crois qu’on va prendre quelques jours pour se reconnecter.

rêve

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:58

Thomas faisais la teuf à coté de chez moi. J’attendais et il est entré par la porte fenêtre, mais depuis l’extérieur. Bizarre.

Encore plus bizarre, mon appartement était rangé, voir même élégant. Thomas se retrouve avec moi. On se fait des bisous. Fait paranormal de nouveau: Thomas est en réalité une star de téléréalité. Mais c’est aussi Thomas. Les deux à la fois.

A ces deux visages qui se mêlent, s’ajoute un corps en distorsion. Un coup c’est creux un coup c’est pas creux. Je suis tellement perdue que j’ai l’impression que c’est en réalité une attaque.

On atteins à ma vie!!!!

Puis il retourne faire la teuf. Et j’attend à nouveau.

 

souvenir

Filed under: venelles,- daph — Daph @ 22:56

PHONOCROUTOPHOBE

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:53

La phonocroutophobie est la phobie de l’énonciation du mot « croute ».

Les phonocroutophobique, ne tolère pas de prononcer le mot croute ou de l’entendre.

On ignore encore les raisons

Mort pour vivre?

Filed under: venelles,- grenaloce — grenaloce @ 22:52

Evan git sous son boléro

Et derrière le vert bouteille brodé de fleur

Se déguise

Lui même

C’est un déguisement de pirate

Qu’il porte selon lui

Moi je dirai que c’est une cacophonie

De ce qu’il aimerait être

Poète romantique, mais aussi un type aventureux. Quelqu’un qu’on a envie de peindre, et qui a envie de peindre, quelqu’un qui inspire et n’est jamais le même.

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 22:08
chez mes parents j'ai retrouvé mon premier appareil photo,
un jouet sans mise au point ni réglages, genre appareil jetable, mais pas jetable
j'ai aussi trouvé une pellicule périmée depuis 2003 et une pile de la bonne taille
je me suis pas posé plus de questions

aujourd'hui, j'y ai trouvé des pins flottant dans la méditerranée, des algues solides
dans un ciel en velour marine, je ne sais pas trop. mais ça me plait.

art en grève?

Filed under: - chroniqueschroniques — ChroniquesChroniques @ 22:02

Newer Posts »« Older Posts

Powered by WordPress