Errances

25 septembre 2014

Bonjour, Au revoir (et puis des bisous !)

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 12:55

Une dernière chose, avant de ne plus pouvoir retaper mon login et mon mot de passe (parce que Thierry Moré aura décidé que j’ai plus à passer par là en tant qu’errante) et donc de quitter ces lieux qui m’ont grandement fait du bien (je verserai ma larme ce jour là) :
em_byebye
En tout cas ça ne m’empêchera pas d’errer de mon côté, car je crois bien que jamais je ne voudrais marcher sur un chemin unique. Becos à tous.

11 mai 2014

Ma peau

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 21:31

J’ai besoin de parler. Non. J’ai besoin d’écrire.
Je sais pas quoi faire de ma peau.
Je sais pas quoi en faire.
Faut-il que je la laisse vivre ?
Dans l’espoir qu’elle trouve d’elle-même quoi devenir.
Je sais pas où me mettre.
Je sais pas non plus quoi faire.
Quoi penser.
En fait, je sais rien.
Je sais rien du tout.
Je sais plein de choses,
mais je sais que je sais rien non plus.
Quoi faire.
Quoi faire de cette peau qui m’entoure.
Qui m’englobe.
Qui me dévoile tout en me cachant.
Que tout le monde peut toucher.
Que tout le monde peut voir.
Celle qui dit qui je suis.
Celle qui peut mentir.
Et dire ce que je ne suis pas.
C’est comme ça avec elle.
C’est comme ça avec toi.
Je dis rien. J’écoute.
Je laisse faire.
Je laisse vivre.

9 mai 2014

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 22:15

em_grogrogro copie

19 avril 2014

Une idée comme ça.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 15:03

em_idee

16 avril 2014

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 11:17

em_battre

2 avril 2014

Une des réponses.

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 21:05

En travaillant, je suis tombée là-dessus :

On n’est jamais si heureux que quand on a trouvé le moyen de se perdre.
Journal d’Hirondelle de Amélie Nothomb

26 mars 2014

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 20:14

À un moment, j’ai plus besoin de respirer. Mes poumons ne se remplissent plus d’air. Et je ne bouge plus. Je n’ai plus besoin de rien. Je suis vide. Je suis comme cette boite qui ne veut plus qu’on l’ouvre pour la remplir. Mes poumons ne veulent plus être cette fonction de vivre. Ils ne sont plus. Et moi j’ai besoin de rien. Je me sens bien de n’avoir plus besoin de rien.
Je me sens bien.
Et puis, y’a les réflexes qui reprennent le dessus, et qui font remarcher le mécanisme. Et me revoilà inondée d’air. Ça fait un peu mal. Puis ça fait tellement de bien.
J’ai de nouveau besoin de voir. J’ai de nouveau besoin de marcher. J’ai de nouveau besoin de rire.
J’ai de nouveau besoin de vivre.

24 mars 2014

Autoportrait VI

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 23:00

em_autoportrait6

23 mars 2014

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 21:22

Le soleil s’éteint,
et moi avec.

20 mars 2014

Une envie

Filed under: flâneries — Étiquettes : — errant @ 22:55

Les yeux fermés,
le coeur ouvert.

« Older Posts

Powered by WordPress