Errances

28 mai 2016

Enrichi en agents apaisants

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:26

2016-05-28 22.22.44

13 avril 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:44

20160413_234223

4 avril 2016

Surement abusif sur le  » ca va mon p’tit ? »

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:28

2016-04-05 00.26.14

3 avril 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 01:10

2016-04-03 02.08.33

26 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:51

2016-03-26 22.49.54

25 mars 2016

Ma montagne.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:56

2016-03-25 21.55.02

23 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:12

2016-03-23 21.07.44

17 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:33

2016-03-17 22.33.01

9 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:03

2016-03-09 22.01.41

8 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:17

2016-03-08 23.16.24

5 mars 2016

Comble : incapable de dessiner un strabisme.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:10

2016-03-05 23.06.48

27 février 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:29

C’est toujours le même bureau imbibé d’une secrétaire fictive, d’une maîtresse tyrannique, d’un espion maladroit, de comptable jusqu’à vingt-huit, d’une mère à l’heure du goûter, d’une serveuse aux gribouillis.

25 février 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:30

 » Tu sais ou tu ne sais pas, ma chère Colette, que dans la maison on ne détruit rien. Nous avons en haut, sous le toit, une grande chambre de débarras, qu’on appelle la « pièce aux vieux objets ». Tout ce qui ne sert plus est jeté là. Souvent j’y monte et je regarde autour de moi. Alors je retrouve un tas de riens auxquels je ne pensais plus, et qui me rappellent un tas de choses. Ce ne sont point ces bons meubles amis que nous connaissons depuis l’enfance, et auxquels sont attachés des souvenirs d’événements, de joies ou de tristesses, des dates de notre histoire ; qui ont pris, à force d’être mêlés à notre vie, une sorte de personnalité, une physionomie ; qui sont les compagnons de nos heures douces ou sombres, les seuls compagnons, hélas ! que nous sommes sûrs de ne pas perdre, les seuls qui ne mourront point comme les autres, ceux dont les traits, les yeux aimants, la bouche, la voix sont disparus à jamais. Mais je trouve dans le fouillis des bibelots usés ces vieux petits objets insignifiants qui ont traîné pendant quarante ans à côté de nous sans qu’on les ait jamais remarqués, et qui, quand on les revoit tout à coup, prennent une importance, une signification de témoins anciens. Ils me font l’effet de ces gens qu’on a connus indéfiniment sans qu’ils se soient jamais révélés, et qui, soudain, un soir, à propos de rien, se mettent à bavarder sans fin, à raconter tout leur être et toute leur intimité qu’on ne soupçonnait nullement.
Et je vais de l’un à l’autre avec de légères secousses au coeur. Je me dis : « Tiens, j’ai brisé cela, le soir où Paul est parti pour Lyon », ou bien : « Ah ! voilà la petite lanterne de maman, dont elle se servait pour aller au salut, les soirs d’hiver. »
Il y a même là dedans des choses qui ne disent rien, qui viennent de mes grands-parents, des choses donc que personne de vivant aujourd’hui n’a connues, dont personne ne sait l’histoire, les aventures ; dont personne ne se rappelle même les propriétaires. Personne n’a vu les mains qui les ont maniées, ni les yeux qui les ont regardées. Elle me font songer longtemps, celles-là ! Elles me représentent des abandonnées dont les derniers amis sont morts.  »

 

Guy de Maupassant, extrait de Vieux objets.

29 mars 1882

24 février 2016

Oh Margaret.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:53

2016-02-24 22.52.22

19 février 2016

Biocalyptol

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:11

2016-02-19 23.10.43

12 février 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:51

Scribbler_6

11 février 2016

Cercle

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:35

2016-02-11 20.33.20

Vicieux.

3 février 2016

C’est gênant de comprendre que ce n’est rien de plus que de l’eau sur du béton chaud.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:11

20160203_220747

 

1 février 2016

Encore une cravatte trop serrée.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:18

2016-02-01 20.13.59

23 janvier 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:10

À la levée, c’est chaud et tremblant à la fois. C’est dur de sentir son corps.

20 janvier 2016

Dans un Texas rêvé

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:16

2016-01-20 23.15.08

Dubitatif

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 00:07

2016-01-20 00.05.41

18 janvier 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:46

2016-01-18 22.43.53

2016-01-18 22.43.13

16 janvier 2016

Je

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 00:08

m’inquiète.

10 janvier 2016

« Mise en abyme », c’est vraiment con comme titre alors NON.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:07

20160110_203253

 

7 janvier 2016

Un trait, double menton, lumière chaude.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:12

2016-01-07 20.10.20

2 janvier 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:37

Repousses ton dos vers le fond et surtout réduis le degré de tes poignets, tu crois vraiment que je n’ai rien vu ?

31 décembre 2015

Ah !

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:03

2015-12-31 21.00.32

30 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:51

20151230_214818

28 décembre 2015

Etats

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:33

2015-12-28 23.32.20

26 décembre 2015

Quand tout le monde dort

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:58

2015-12-26 21.22.11

23 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 16:16

2015-12-23 16.12.53

 

20 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 14:08

14:02, une femme habillée en moine Tibétain se remet les sourcils en place grâce à l’humidité de sa langue.

17 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:51

1 g

8.5 x 5.4 cm

Dégradé de vert et de bleu soustrait par Lebreton JF + marqueur partiellement éffacé + espoirs d’impressions oubliées mélangées dans une culpabilité d’un inconnu volé.21010901

15 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:08

0.80 g 6.7 x 7 cm Trop gros pour être dans une boîte + ma mère dans un bureau à moquette bleue divisé par le pourcentage d’une odeur d’encre passée et absente = cube en plastique inutile rappelant les années 90.

13 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 21:39

2015-12-13 21.26.26

1.7 g

5.8 cm

Je crois que ca a le goût de la menthe forte, elle prend toujours la même marque. Je veux pas la vexer, mais j’aime pas trop ça, ca colle aux dents, ca brûle la gorge et j’ai toujours peur de m’étouffer avec, alors je le prend je dis merci et je le met dans mon sac il finit par fondre parce que je la vois à chaque fois qu’il fait chaud et quand je vide mon sac je le met de côté sur une étagère ou dans une boîte peu importe mais j’arrive pas à le mettre à la poubelle c’est plus fort que moi, desfois je récupere ses listes de course j’ai toujours aimé son écriture et elle devient de plus en plus tremblente j’ai l’impression de garder ses habitudes dans ma poche et desfois j’ai l’impression de sentir les odeurs de sa cuisine.

12 décembre 2015

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:45

20151212_224311

8 décembre 2015

Après demain

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 19:57

2015-12-08 19.54.36

Bilan. BAM

6 décembre 2015

C’est vrai que c’est joli les lumières, mais ca pue quand j’ouvre la fenêtre.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:17

20151206_231404

5 décembre 2015

NON.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:16

20151206_001542

« Older Posts

Powered by WordPress