Errances

3 avril 2016

Des montres dans mes poumons 2.0

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 11:18

Ça frappe, ça cogne, ça rape
elle s’immisce dans les poumons et les englues
Elle inonde, détruit puis te brûle de ces flux

Elle y met du siens pour faire plonger dans les vapes
Racle, expulse et déglutiIMG_63354

31 mars 2016

Formes Utiles ?

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 10:20

mym_a_la_chaine

rappe moi !

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 09:54

La vie c’est comme une rappe a fromage, et toi tu es le gruyère !

30 mars 2016

Meurtre à la petite cuillère

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:15

mym_cuillère_matiere

17 mars 2016

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:19

partir sans but, juste pour faire des tours, tromper le temps !

16 mars 2016

Touche

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 19:48

je me demandais d’où me venais la fascination du toucher et puis j’ai observé mon père bricoler, il ne se sert que très peu de sa vue, mais beaucoup de ses sensations au toucher, je l’ai toujours vu faire sans y faire vraiment attention!

main

14 mars 2016

la main bien ferme

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:42

J’aurais toujours besoin de vos tuteur pour devenir une belle plante !

10 mars 2016

pickpocket et sac à dos

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:25

« Surveillez vos affaires pour ne pas tenter les pickpockets » bizarrement j’ai pensée à la phrase  » si tu t’habilles trop court ne t’étonne pas de te faire violer ». Si on résume bien l’histoire ce genre de petit message dans le bus accuse  les victimes, je me sens plutôt mal par rapport à ça, on déresponsabilise en partie l’acte en te disant  » mais oui mais tu l’a cherché quand même, tu avais qu’a mieux les surveiller tes affaires, il fallait te méfier » me méfier ? de tous le monde? m’agripper à mon sac et grogner sur quiconque passe a proximité ? La vie est une injustice dans un monde qui se dit justement qu’il à raison et qu’il ne changera pas !

 

la main

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 11:47

la main froide, subitement réchauffer par le bus au chauffage poussé à fond, frottant contre un papier. La main qui bouge dans tout les sens, qui craque ces os, qui tord ces doigts. celles qui sont immobiles jointent, ou sur les genoux. Mais surtout, surtout celles qui tiennent cette objets qui semble les aspirer un peu plus chaque jour, cet objet simple, plat, mais qui apparemment à tellement plus que le monde extérieur. Je regarde tout le monde je les dévisage bien, ils ne me voient pas je suis la seule à être dans le mode réelle. On ne se parle plus, on ne se voient même plus!

5 mars 2016

la vengence du coquillage furieux !

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:54

Kill Shell

On a toujours su s’amuser avec pas grand chose, un champignon, une brique,ou bien des coquillages …
coquillage_1

2 mars 2016

2 mars journee post anniversaire

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 09:01

Est ce que c’est plus facile de se détester, que de s’aimer ?  (pensé dans le bus où tout le monde regarde le sol ou bien fait la gueule, je suis la seule à sourire ce matin)

Mon corps cri

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 08:10

mon corps cri de partout il ne veut pas se lever !

1 mars 2016

Molaire d’anniversaire

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 01:55

 

mym_molairedanniversaire

 

Une année j’ai offert à ma sœur une de mes dents pourrie, arraché peu de temps avant, juste pour une blague… 10 ans plus tard j’ai encore peur qu’elle se venge!

23 février 2016

j’ai entendu ce que je voulais et j’ai secoué la tête …

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:40

« Il y a quand même eu tout un processus de recherche pour ce nouveau procédé, mais remis en cause »

Mon copain à propos d’un « super » poivron résistant à la mouche blanche je crois …

21 février 2016

La 1er douleur

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 15:21

Quand j’étais petite il y a une chose que j’aimais beaucoup, perdre une dent, pas pour la surprise sous l’oreiller mais juste pour le plaisir de l’arracher ! Une douleur douce, je me rappelle même avoir forcé certaine dents à tomber, sa me prenais 1 ou 2 jour. Pousser, tourner, triturer, je sentais que la gencive s’arracher je l’entendais même et le plaisir que c’était de sentir que la dent allé céder avant que je céde à la douleur. Douleur que j’appréciais, la sensation de sentir battre ma gencive comme mon cœur, sa pulsait ! c’était étrange …. Le moment où mes dents définitives ont poussé  était nettement moins drôle j’avais l’impression horrible d’entendre les grincements des dents qui luttaient contre la gencive, et la douleur n’était pas la même c’était plus tiraillant et je n’avais aucun contrôle dessus ! C’est peut être là la limite entre une douleur que l’on supporte, parce  que l’on peut la gérer et celle que l’on ne peut suppoter parce qu’elle ne dépends pas totalement de nous.

18 février 2016

?

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:26

A l’origine la vie est-t-elle censé être aussi compliquée ?

17 février 2016

Engourdis

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:44

mym_engourdis

15 février 2016

flammekueche ou plutôt Flamme/kKKKKKKKKssssssshhhhhh

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 14:58

Hier l’ambiance était douce 14 février , jusqu’à ce que les flammes, que je n’avais jamais à l’intérieur de toi, commencent à jaillir, elles ont tellement jailli que j’en étais impressionné, incapable de bouger pendant quelques secondes qui m’ont paru une éternité !

OUBLI
JE FAIS QUOI?
JE FAIS QUOI BORDEL ?!
MA CASSEROLE EN FEU
LA CIRE C’EST COMPOSE D’HUILE !
OUBLIER DE BAISER LE FEU
90° SA BRÛLE
COUPE LE COURANT
PEUR DE BRÛLER L’IMMEUBLE
ÉTEINT L’ALARME
CASSEROLE DANS L’ÉVIER
KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKSSSSSSSSSSSSSSHHHHHHH FUMER GRISE
PLAFOND PLUS FONCE QU’AILLEURS

LA SAINT VALENTIN JE NE L’AIME PAS ET ELLE ME LE RENDS BIEN !

13 février 2016

la perte

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 14:45

Un Art

L’art de perdre est simple à maitriser
Combien de choses semblent faite pour être égaré
Que leur perte n’est nullement un désastre.

Oser accepter avec le temps
De perdre des choses, des clefs,
L’émotion vous gagne quand elle vous quitte.

J’ai perdu deux villes, deux rivières, un continent,
Ils me manquent
Mais ce n’est point un désastre.

Même te perdre toi
Cette voix facetieuse, ce geste que j’aime
Je t’aurais dis la vérité.

Il est évident que l’art de perdre
N’est pas trop dur à maitriser.

Bien qu’il soit toujours perçu comme
Comme un désastre.

Poème d’Elisabeth Bishop

12 février 2016

1h35 du matin

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 03:38

plaque sur le sol : »Souvent »…. petits pas, petits pas, chaussures trempées, plaque sur le sol : « c’est ainsi »

Souvent c’est ainsi !

10 février 2016

Finalement … la violence n’aurait pas été la solution

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 14:54

Je remercie ma patience de ne pas avoir appuyer violemment le frein !

8 février 2016

Envie de violence

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 18:50

L’envie de freiner violemment pour que tu te manges le pare brise, m’a traversé l’esprit !

3 février 2016

Vivant

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 13:39

« la douleur se révèle, dans sa violence et son mystère,comme la marque même du vivant » Nicolas Danziger
J’ai mal, je souffre, je ressens, j’entends mon corps qui m’appelle donc je suis.

2 février 2016

« A quel appel obéit la marée qui monte ?  » demande pascal quignard

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:34

Et la fin de toutes nos explorations
Sera de revenir à l’endroit d’où nous sommes partis
Et de connaître le lieu pour la première fois.

TS Eliot

1 février 2016

j’ai repris mon carnet !

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:34

mym_carnet

31 janvier 2016

le chemin est long

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 17:41

mym__quel_chemin

Il va falloir choisir, suivre les rails parce que c’est rassurant, parce que tout le monde fait comme ça ou sortir ?

28 janvier 2016

partir

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:49

l’impression d’être trop sensible sous mon masque social, l’impression de ne pas être de ce monde, l’impression que tout le monde, moi y compris ,sommes relié à des fils, des pantins !

j’essaie de me débattre, tout vas bien si je n’essaie pas de la fuir!

l’intuition que ce n’est pas ça la vie il y a d’autre chemin que celui que l’on me propose !

Je veux voyager, mais je n’ai pas de sous, plus tard sans doute j’en aurais mais plus de temps, ou plus l’énergie ou plus l’envie de me déraciner !

ma valise s’ennuie et elle me le rappelle tout les jours  !

Répétition du quotidien

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:19

Tout laisser tomber et partir … partir loin à l’aventure !

26 janvier 2016

Mon 1er habitat

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:38

Habiter son corps c’est être à l’intérieur de soi mais aussi autour ! Est ce que nous sommes comme de la buée, une brume flottante, nous somme dedans notre carapace de chair mais aussi tout autour ?

Quand je repense à un souvenir je ne me voit pas dans ma brume intérieur mais je me vois de ma brume extérieur je voit mon premier habitat, celui de chair, d’os et de sang !

Frontière mouvante, qu’est ce que le « moi », le dedans, le dehors les deux ?

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 00:10

Tout est lié !

24 janvier 2016

F**k society

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:41

23 janvier 2016

Vivante

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 20:35

Il y avait une brume monstrueuse, elle mangeait le paysage ! Ne laissant apparaître que de moitié les chemins sinueux du Botconan.Le temps idéal pour aller frapper l’asphalte avec mes petites chaussures roses flash !

J’ai fait le parallèle entre la brume et mon cerveau encore embué, et comme le chemin était sinueux la rêverie a commencé. l’impression d’être dans un lieu à la fois connu (parce que c’est le cas) mais aussi inconnu puisque j’avançais a l’aveuglette. J’aime beaucoup courir, c’est un des rares moment ou tu te sens en vie, pas parce que tu es actif mais parce que tu prends le contrôle de toi-même.

C’est comme si mon cerveau me laissait les commandes, qu’il me disait vas y je te passe le relay, ce n’est plus à moi de réguler ta respiration (ma respiration n’est plus passive je l’exécute), et tes pas, il va falloir que tu régules ta vitesse, (je contrôle la force que je mets dans chaque pas, je contrôle moi-même l’impact sur le sol),( et je sens mes muscles se contracter, j’ai l’impression d’être une machine).

mais mon cerveau est encore présent et au bout d’un moment ce manque de controle le frustre, alors il essaie de me faire capituler, route trop longue, point de côté, longueur de l’effort, côte insurmontable, tu me test pour voir de quoi mes cellules sont faite, voir ce que j’ai dans mes noyaux cellulaire, voir si je vais m’arrêter dans cette côte pour te redonner le relay! Mon casque m’insuffle de quoi tenir comme si il essayait de m’aider :

« Oh, it’s just me, myself and I
Solo ride until I die
Cause I got me for life
Oh I don’t need a hand to hold
Even when the night is cold
I got that fire in my soul »

20 janvier 2016

l’école m’a déconstruit

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 11:05

L’école m’a déconstruit, l’école m’a écrasé !

-Je ne peux pas rentrer dans ce moule, je ne veux pas!
Ce n’est pas moi, je ne veux pas me construire ça comme ça !
je trouve le même résultat mais autrement, ma méthode est différente mais elle marche quand même!
On nous dit d’affirmer notre personnalité mais on nous éduque pour devenir des photocopies de photocopie !
Mais moi je n’ai pas envie, on ne m’a pas demander mon avis !
je veux pouvoir écrire sans avoir a faire 3 grandes parties dans lequel il y a deux sous parties, le contenue n’a jamais été soucis la forme que l’on m’impose oui !

– NON tait toi! tu ne rentres pas dans le moule, pourtant il va falloir, tu as un examen dans deux ans, tu sais le bac ! Ici c’est soit tu te conformes soit tu n’y arriveras pas !

– Après m’avoir bien tassé dans ce moule qui ne me convenait pas, On m’a reproché de ne pas avoir confiance en moi,
je l’avais dit ce moule il n’était pas pour moi! Je n’aime pas ce moule !
je pensais que l’école était malléable que je pourrais y venir même dans un moule différent !
Je me suis adapter ! je me suis raccroché à Darwin

16 janvier 2016

angoisse

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 22:04

On m’a parlé du sentiment d’illégitimité …

« – je ne connais pas mais je ne pense pas ressentir ça spécialement. Non je ne pense pas . »

*ça mature pendant deux jour, j’y pense, je me renseigne*

« Cette émotion traduit un décalage entre ce que la personne pense devoir être et ce qu’elle est. »

Puis plusieurs mots viennent s’y raccrocher, anxiété social, peur des autres, angoisse, dévalorisation, phobie sociale

« – j’ai l’impression qu’une boite vient de se refermer sur moi avec marqué sentiment d’illégitimité  »

 

 

 

10 janvier 2016

.

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:27

Ta Gueule …

9 janvier 2016

Mymésys

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 18:09

mym_mymesys

8 janvier 2016

mon ex voisin

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:59

mym_monvoisin

7 janvier 2016

Machin la petite bête !

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 13:52

mym_manquedeconfiancecettepetitebête

Motivation

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 13:42

mym_jenesuispasencolère

6 janvier 2016

Pas bien, Travaillé, Vide, Esclave, Colère

Filed under: corridors — Étiquettes : — errant @ 23:32

mym_cematin_monventre_esclave

« Older Posts

Powered by WordPress