Errances

26 janvier 2012

La moustache qui grogne

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:58

 

Cliquez sur l’image…

Tu vas beaucoup nous manquer, Lionel !

16 novembre 2011

bzzz

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:42

« Il n’y a pas de solutions, parce qu’il n’y a pas de problème. »

Ça, c’est ce que dit Marcel Duchamp.

Il n’y a pas de solutions parce qu’on aura toujours un problème.

L’art de se pourrir la vie.

Les choses qui nous rendent haineux, fou, mélancolique, histérique, malade mental et parano.

On essaye de dormir depuis deux heures et juste au moment où on s’enfonce dans le matelas…..

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzZZZBzzzzZzzBZzzzBzzzBzzzBzBzzzzzzzzZzzzzzzzzzzzzzZzzzzzz.

On passe notre vie à chasser la mouche qu’on a invité parce que c’est trop calme, car on entend qu’ elle parce que justement, c’est trop calme.

Qui de la mouche ou de la tapette aura le dernier mot?

Bzzzzzz……..z

15 novembre 2011

Sandra, je dirais même plus….

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:11

T’as commandé un steak frites alors que
T’aimes pas les frites et en plus t’es végétarien
Et ben t’es con!

 

T’es resté honnête avec les gens
Alors qu’t’es l’seul garagiste à trentes bornes à la ronde

Et ben t’es con!

 

TU préfères te taper ta femme
Alors que t’as les moyens de te payer une pute

Eh ben t’es con!

 

OUAAAAAIS!

 

Didier Super, « Ben t’es con » in « Vaut mieux en rire que s’en foutre »

 

hum…

8 novembre 2011

Pas de serrements de mains

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 12:36

Mme et M. Geneviève Schwenck, Mme et M. Eliane François, M. et Mme Claude Leclercq, ses enfants, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, parents et alliés

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Marie LECLERCQ née ESCALLIER

survenu à l’âge de 96 ans. Les obsèques auront lieu en l’église du Mélèzet aux Orres, le jeudi 31 mars à quinze heures. Condoléances sur registre.

Pas de serrements de mains.

La famille remercie par avance toutes les personnes qui auront pris part à sa peine. Pompes Funèbres Bach Embrun-Guillestre

Cérémonie :

Obsèques en l’église du Mélèzet aux Orres jeudi 31 mars 2011 à 15:00 en l’église du Mélèzet aux Orres 05200 Les Orres France

Justice en pièces

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 12:26

C’est mon coin, mes 5 m2, c’est mon camion et c’est ma caisse. C’est mes clients, mes préférés et ceux que je peux pas encadrer. Ici je rends la justice. J’ai mon barème et il fait loi. Ici je fais payer l’impolitesse, le manque de savoir-vivre. Vous ne le savez probablement pas, à moins de revenir meilleur ou pire la semaine d’après, mais c’est comme ça.

Ici la malhonnêteté devient justice, et ça ne m’empêchera pas de dormir cette nuit.
Vous ne faites pas la queue? Dix minutes d’attente.
Vous ne dites pas bonjour? Dix centimes de plus.
Vous ne lâchez même pas un sourire coincé? J’arrondis à la dizaine supérieure.
Vous sortez à 7 heures du matin, dans un gling-gling de pièce un billet de 50 euros en vous excusant de ne pas avoir la monnaie? Je vous rendrai le tout en pièces jaunes et je ne prête pas la brouette.

Et si vous touchez le pain, je risque de vous vendre celui qui est tombé par terre.

Et le tout avec le sourire.

1 novembre 2011

L’autruche

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 16:22

Je suis l’autruche rouillée au torticolis, condamnée à regarder par-dessous, chacune des vertèbres paralysées par mille petits clous oxydés. Le temps de faire craquer chacune d’elles, je tire sur mon cou, mais mes cils résistent et s’emmêlent: ma tête devient une racine.

26 octobre 2011

Pour un renouvellement de pilule…

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 19:28

 

Extrait du magazine Bien sûr Santé, le magazine gratuit de la prévention dans le présentoir d’une salle d’attente de généraliste « Votre médecin vous offre ce magazine »…

 

Baah, merci…

25 octobre 2011

La tristitude

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 19:07

 

C’est quand on marche sur un tout petit légo,

C’est quand pendant un voyage en Inde, tu bois de l’eau..

21 octobre 2011

Quand tes cordes frottaient tes cheveux déjà blancs

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 14:53

Krakowiack Valse 01

20 octobre 2011

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 16:51

Y a une marque de yaourt, ça s’appelle Calins… C’est quand même la plus grande aberration du monde, non?

19 octobre 2011

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 20:54

Masse

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:54

Je suis allée trois fois au Mont Saint Michel. La première fois, j’en ai ramené le néant, car j’étais bébé. La seconde fois, j’ai ramené un rhume, car il y avait du vent. La troisième fois, j’en ai ramené un regret: celui d’avoir laissé là-bas, dans la boutique de souvenirs, la réponse à tout mes problèmes: une masse d’arme en mousse.

Les machines à laver ne sont pas des manèges à sensations pour les chats

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 08:54

Faire suivre…

18 octobre 2011

Le bureau des non-réclamations

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:42

17 octobre 2011

Foutaises

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 12:55

Je pense à vous

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 12:28

 

16 octobre 2011

C’est Papaaa !

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 13:02

 

 

11 octobre 2011

Non à la mondialisation !

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:31

Casse noix

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 11:26

To be or not to be. Eh bien, ce n’est pas la question. Moi, je ne demande pas mieux. Qu’est-ce que c’est qu’une noix? Rien du tout. Une noix, c’est une noix. Casser une noix, c’est casser une noix. D’un coté on casse des noix, de l’autre coté on raccommode la porcelaine cassée. Et peut-être que si demain on venait me proposer de raccommoder les noix que je casse aujourd’hui, peut-être que je ne dirai pas non. Ou alors, ou alors, ou alors, il ne fallait pas inventer les casse-noix, bande de saligauds, moi je prend les choses comme je les trouve !

C’est amusant, de casser des noix. Le bruit, quand j’étais petit, ça me faisait rire. Crac.

Seulement maintenant, il faut faire attention à ne pas abîmer l’intérieur, parce que dans confiserie, on ne plaisante pas. L’intérieur, ça ressemble à un petit cerveau, alors doucement! On a pas le droit, hein? On a pas le droit de vous les abîmer vos petits cerveaux. Faut faire attention. Faut être poli. Poli ! Hein ? …Pauvre Yorrick, va! … Eh bien moi, je les casserai comme je veux, mes noix ! (…)

 

Réplique de Bertrand, Acte 2, scène 4, Naïves hirondelles, Rolland Dubillard.

4 octobre 2011

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 09:55

Moi, mon seul luxe dans la vie, c’est d’être à la fois mon sauveur, ma victime et mon persécuteur.

3 octobre 2011

Air Rillette

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 17:33

Le cochon a des pattes, la rillette donne des ailes.

2 octobre 2011

Le temps passe, le souvenir reste…

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:35

 

 

Volubilis, Maroc

1 juillet 2011

1er bain de l’année

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:45

Aujourd’hui, on est le 31 mars, alors Nadine veut prendre son premier bain de l’année. Elle ressort son vieux maillot du placard, celui qui est usé au niveau des fesses. Mais c’est pas grave, à cette période il n’y a personne pour le voir.
Mais comme l’eau est trop froide, elle met des bottes…

17 mai 2011

Serwatka

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 22:19

En attendant la version papier…

20 avril 2011

Mon trou

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:35

Premier jet, premier essai sur issuu^^

13 avril 2011

procastination

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 20:22

http://www.koreus.com/video/procrastination.html

18 mars 2011

D-i-slex-y-e magique

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 12:02

J’ai appris comme nous tous les règles de grammaire, sur mon banc d’école primaire, en polycopiés-découpés-collés avec la date du jour dans le cahier au protége-cahier orange. Il y a les règles des accents «graves» et «aigus».C’est comme ça et pas autrement. Je les ai oublié, on m’a rappelé à l’ordre, on m’a crié dessus, on m’a rayé en rouge mes accents, et gribouillé mes chiffres à l’envers… On m’a dit que je n’entendais que ce que je voulais. «Combien de fois je te l’ai dit, les cygnes n’aiment pas les raies!»…Bon, au bout d’un matraquage de vingt-deux ans, c’est acquis. Et ça ne changera probablement jamais. Les cygnes n’aiment pas les raies, et j’ai intérêt de m’en souvenir, car sans ça je passerai pour une inculte pour le reste de ma vie. Aujourd’hui je fais mes accents dans le bon sens (enfin surtout les circonflexes) et je ne fais plus mes chiffres à l’envers (si je ne réfléchis pas). Je n’ai jamais demandé de preuves que c’était moi qui me trompais ou si c’était les autres. C’est peut être eux qui étaient dislexiques après tout.

Je me suis dis ça pour le première fois à onze ans, le jour ou moi et ma classe étions parti voir une exposition sur Brest au temps de l’académie de Marine, au XVIII éme siécle. On nous y montra des cartes de l’époque. Personne n’avait reconnu la pointe bretonne, sauf moi. À l’époque, la convention Nord en haut et Sud en bas n’existait pas encore. Alors je me suis dit qu’on me faisait vraiment une crise pour rien, pour ces foutus accents…
Et j’ai aussi compris que le sens devrait s’écrire S.E.N.E.S, comme KAYAK… (dans les deux sens pareil), et que le pourquoi n’a qu’une réponse : le «parce que».
Donc on m’avait attribué depuis mes cinq ans « un manque de maturité » pour des chiffres à l’envers, mais pendant 1800 ans on a fait des cartes dans le mauvais sens ! Une injustice, en somme.

Aujourd’hui je suis rentrée dans le moule. Mais pour ne pas donner raison à tous mes maîtres, je continuerai à glisser une «faute» ou deux ici et là.

23 février 2011

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 19:53

Je nage dans ma tête et dans mes vêtements.
Après tout il existe bien des poissons volants !
Attrapez moi par mon hameçon, car vous ne m’aurez pas avec vos bons mots.

18 février 2011

Multiples talents 3

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 16:27

Mary Floran
Catégorie: Auteur
Dates bio: 1856-1934
Activité: 1889-1933

Marie Leclercq née Guichard est née le 10 septembre 1856, fille de Henri Amédée Louis Guichard (1817-1893) et de son épouse Marie Albertine Joséphine de Beaulaincourt de Marles (1822-1887). Marie a vu le jour au 15 Rue Ringois, à Abbeville (Somme), ville dans laquelle M. Guichard était juge au Tribunal de première instance. Elle s’est éteinte en 1934, à l’âge de 78 ans, en son château de Beauvoir.

Le 10 avril 1883, elle épouse Florent Leclercq (1857-1937), dont elle aura trois enfants, Maurice (1884), Michel (1889) et Colette (1891). Le couple s’établit au château de Beauvoir.

Marie Guichard semble se lancer dans l’écriture en 1889, probablement peu après la naissance de son second fils, sous le nom de Mary Floran, pseudonyme dérivé du prénom de son époux.

Elle publia plus de quarante romans entre 1889 et 1930, dont plusieurs furent récompensés par des prix de l’Académie française.

nouvellesuzette.canalblog.com

Multiples talents 2

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 16:13

Multiples talents

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 16:09

Née en 1980, Marie Leclercq commence ses études de violoncelle au Conservatoire national de région (CNR) de Dijon auprès de Christian Wolf. En 1995, elle y obtient à l’unanimité trois Médailles d’or de violoncelle, d’harmonie et de musique de chambre.

En 1998, après une année au CNR de Boulogne-Billancourt dans les classes de Xavier Gagnepain et Hortense Cartier-Bresson, elle est reçue première nommée au concours d’entrée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Philippe Muller. En 2001, elle remporte le Premier prix du Concours international Jean Françaix.

Parallèlement à ses études, elle enseigne le violoncelle au CNR de Dijon.

En 2002, elle obtient le Prix de violoncelle mention très bien au CNSMDP et devient titulaire à l’Orchestre de Paris.

Marie Leclercq participe à de nombreux festivals : Villa Musica en Allemagne, Chaillol, Villecroze, Gavaudun, Le Moulin d’Andé, l’Académie de Royaumont, le festival des Arcs. Elle est également membre du quatuor Thymos.

www.orchestredeparis.com

2 février 2011

Ça vaut pas un radis mais au moins le paradis

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 18:37

28 janvier 2011

Vis et versa

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:29

Simple comme bonjour

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 10:26

20 janvier 2011

Vie antérieure

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 22:30

« Claude Lecourt épousa Marie Leclercq à Povins le 30 janvier 1704; trois mois aprés, ils se quittèrent. Marie Leclercq vint s’établir à Paris, où elle ne se fit connaitre que sous le nom de Mlle ; elle se fit recevoir maitresse couturière, gagna beaucoup, et devint couturière de la reine. Claude Lecourt, son mari, se retira chez un parent qu’il avait aux environs de Povins.
Marie Leclercq fit connaissance avec un nommé Rémi Raillard, maitre d’hotel du sieur de Viers : il parait qu’il y avait entre eux une relation intime.
Marie Leclercq, pendant ce temps la, devint enceinte; et le temps de ses couches approchant, elle se retira chez une sage-femme, où elle accoucha, le 2 septembre 1715, d’un enfant mâle, qui fut baptisé à Saint-Sulpice. Mais comme la sage-femme ne connaissait Marie Leclercq comme épouse Claude Lecourt, elle s’imagina que Remi Raillard, qui lui rendait de fréquentes visites pendant ses couches, était son mari; et elle fit baptiser l’enfant sous le nom de Raillard et de Marie Leclercq, son père et sa mére.
Marie Leclercq étant décédée le 23 novembre 1739, le scellé fut apposé sur tout ses effets.

Répertoire universel et raisonné de jurisprudence, Volume 9 Par Philippe Antoine Merlin

En cavale

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 02:02

À-dada

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 01:55

Ébauche d’affiche pour le festival de théâtre d’improvisation de Brest

Rois des gralettes

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 01:21

Je suis employée commerciale. Employée commerciale saisonnière. On a besoin de moi pour le travail le plus important de l’ère chrétienne: emballer les galettes des rois.
Je prends la galette sur l’échelle, je l’arrache à la couche de saindoux qui la fait briller, je la prépare et je la mets dans une boite en plastique transparent, puis je l’étiquette avant de la poser sur une étagére avant la mise en rayon.
Et je renouvelle l’opération 1200 fois dans la journée. Environ.
C’est chiant comme boulot?
Eh bien détrompez vous. Car 1200 fois par jour, j’attrape une couronne en papier  »Arthur et les minimoys » et je l’enroule autour de chaque galette.

Et à chaque fois je pense au roi qui aura, sans aucun doute, les cheveux gras.

Grasse à moi.

Et je suis payée pour ça.

Nouvelle tente Quechua 2 secondes 5 places

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 01:11

Merci Lilie

12 janvier 2011

Vrose

Filed under: charmilles — Étiquettes : — errant @ 21:32

-Allez, s’il-te-plaît le rose, on échange? Juste cet hiver!
-Olala, mais t’es fou le vert! Si on échange, ça va être un massacre! On va faire couler l’économie, les procès pour intoxication vont pleuvoir, les hôpitaux vont être bondés, les transports vont s’arrêter, les gens ne voudront plus sortir de chez eux!
-Pff, tout ça pour ne pas avoir à t’occuper du jardin, des arbres, des pelouses…Pourtant je ne te demande pas la lune, juste de te remplacer pour voir ce que ça fait!
-Bon écoute, si tu veux vraiment aller sur la figure des gens, va demander au rouge, en restant au niveau du nez tu fera moins de dégâts…

« Older Posts

Powered by WordPress