Errances

14 mai 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 00:03

10 mai 2021

(je vais bien)

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 23:21

25 mars 2021

les claques

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 16:29

24 mars 2021

L’Amoureux

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 11:19

23 mars 2021

glossaire?

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 00:11

Les autres

Le masque

L’intimité

L’amour

Les garçons

La colère

Queer

Les objets

La famille

L’urgence

L’humeur

La solitude

Les façades

Les détails

22 mars 2021

Se projeter dans les images

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , , — bleu.quentin @ 23:02

21 mars 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 14:35

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 14:35

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , , — bleu.quentin @ 14:34

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 14:34

14 mars 2021

Nous sommes les enfants des sorcières que vous n’avez pas pu brûler

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 20:45

13 mars 2021

D’ailleurs je ne suis pas le seul

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 00:42

Ah et oui, je me cache toujours

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 00:41

12 mars 2021

Je suis désolé Errance, pour ce flottement

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : — bleu.quentin @ 21:48

24 février 2021

chat dégoût

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , , — bleu.quentin @ 10:26

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 10:25

22 février 2021

Shortbus

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 23:33

21 février 2021

L’étoile

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 20:54

17 février 2021

J’ai même fait mon premier tirage

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 00:58

J’ai passé un bon week-end

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:57

14 février 2021

bains

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 01:22

12 février 2021

étude de masques

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : — bleu.quentin @ 21:38

monstre

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 21:37

9 février 2021

Je perds toute consistance devant cet homme aux oreilles percées mille fois.

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 01:18

Je perds toute consistance devant cet homme aux oreilles percées mille fois.

Des bijoux sonores et brillants, le reste à m’en faire crever : j’ai détesté ses façons, me suis plié à son style, nous avons même partagé une nuit. Voilà le grand malheur, s’il en a de si beaux, il sait briser les masques. Il sait se passionner pour des vieux chants sans en retenir les mauvaises manies, quant aux chants de nos jours, il en est le récit. Il a tout, il est tout, il ne le sait pas, il est de ces grandes images.

Ah ! Et il m’embrasse bien sincèrement. Moi je me vide à l’observer s’entourer de tous les bons avis, de voir les gens s’engorger dans ses grandes scènes. Dîtes moi pourquoi les jolis garçons me rendent vide.

Hercule

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:58

8 février 2021

La soucoupe et le perroquet

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:19

6 février 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 19:26

Anarchie relationnelle

ne pas mettre de mots sur des relations

aucune boîte

aucune case

pas de relation privilégiée

4 février 2021

Le masque d’épines

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 00:47

Ce sont ces regards en plongée, les word-vomit des cinq premières minutes. Il y a une habitude qui fait abattre les autres pour se clamer survivant, montrer ses dents, sûrement pour affirmer sa malice. Mais ! cela n’ira pas bien loin,

Théâtre intérieur

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:34

2 février 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 09:58

31 janvier 2021

Chaque jour saluer du nouveau monde, ou Ôde à la fluidité

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 23:28

Si la constance est gage de vérité, je ne m’y fais pas. J’appelle aux changements de corps et à la dysmorphie du tout. L’ordre nouveau sera mouvant, de miettes, ou gazeux. Jamais limité par une enveloppe unique, qui propose stupéfaction à chaque correction.

Il est temps de faire sauter le cadre et de laisser couler les frustrations, d’accepter l’anti-définition. L’ère du fluide.

RIP Sophie

30 janvier 2021

vitrine sur rien

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , , — bleu.quentin @ 23:45

29 janvier 2021

Les yeux

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:56

De l’oeil sont projetées les images. Celles-ci s’y plaisent aussi volontiers.

Il y a de ces projections que l’on enfilerait d’un lien de coton, à garder au creux du cou. Vous êtes toujours plus beaux à mes yeux, ma caméra incarnée.

27 janvier 2021

involontaire

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 15:34

25 janvier 2021

Le poids des Autres

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 14:55

Gemme au coeur

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , , — bleu.quentin @ 14:55

23 janvier 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 02:16

Pot

Cage à vide. Bouche à fleurs.

Miroir

Carrefour des moi, s’en méfier.

Bleu

Humeur à boire.

Silence

À tuer. Souvent trop à nu.

Gemme au coeur

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 02:16

Il y a de ces cavités que l’on ne remplit pas, moi je vous parle des plus accueillantes. Si la chair s’effrite contre les parois rocheuses, la petite roche est bien plus semblable à l’organe et ses tissus poreux. Celle-ci s’adonne à l’échange de fluides, de la chance liquide à la mélancolie. Rappelez-vous que l’on finit toujours par gober du gravier par en dessous, là est notre lien à la terre et ses enfants durs. Je vous demande de vous y attarder, d’écouter les lourdes vibrations du corps inconnu dans votre enveloppe souvent trop parcourue.

Je ne me sens jamais plus vivant que lorsque cette pierre noire affaisse mon coeur écrevisse, tourmaline de mes amours.

La couronne

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , — bleu.quentin @ 02:15

Avec son piston, iel aura aussi une chemise, une écharpe et un pardessus à dorures. Mais c’est au trône qu’iel aspire, celui aux tissus lourds desquels se dégagent des relents de tyrannie.

La famille royale eut été un symbole de prestige duquel iel avait rêvé, entouré de flammes, un blason fondu comme ces jolis vases du palais. De ses plus beaux masques, iel avait traversé tous les dîners d’affaires et autres cérémonies pour apaiser ses folies pyromaniaques, une vengeance en feux d’enfer.

Mais le talisman absolu résidait en ce large minéral, reposant sur la couronne, comme une vieille âme salie, que jamais aucun souverain n’eut pu rayé de son nom. L’apparat de folie.

C’est dans l’objet même qu’iel se prendra au jeu des plus grandes stratégies, renversant les hiérarchies, détruisant les statues pour y découvrir une terre fertile, celle des nouvelles âmes.

22 janvier 2021

Le visage aux yeux ouverts

Filed under: musardises,- bleu.quentin — Étiquettes : , , — bleu.quentin @ 00:33

Celui-ci est un appel au réveil. Que vos yeux grands ouverts vous décharnent le corps, il est grand temps de voir : c’est l’Autre qu’il faut questionner, c’est dans son expérience que tu peux t’émanciper. C’est dans le geste attentif que tu aperçois ces noeuds dans sa peau, de petits récits qu’il te faut parcourir.

Ne plus se regarder, mais bien se voir.

« Older Posts

Powered by WordPress