Errances

20 octobre 2021

le souvenir trouble de ma dernière visite à Fréhel

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:06

18 octobre 2021

comment t’es arrivée là toi?

Filed under: - Amélie — Amélie @ 18:38

Au creux de mon cou

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:17

Complices paroles
Promesses, monts et merveilles
Le souffle à l’oreille

Une nuit

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:06

Suave vertige
Enchanteresse ballade
Douce ivresse

15 octobre 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 22:53

Impatience.

14 octobre 2021

La lettre

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:39

C’est écrit, plus moyen de reprendre ces mots. Les lignes, telle une longue chaine, se sont resserrées autour de mon cou. Prise au piège par la vérité, doucement je suffoque.

Idylle

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:42

Les roses rouges ont fanées dans leur vase, on dirait qu’elles ont su.

Aujourd’hui, j’ai remarqué

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:51

en penchant ma tête en avant j’ai remarqué que, emporté par mes joues, c’est tout mon visage joufflu qui se déforme et coule vers le sol (il doit leur susurrer des choses bien sympathiques pour que mes joues souhaitent autant le rejoindre).

11 octobre 2021

régressif chic, détail choc

Filed under: - Amélie — Amélie @ 11:17

J’aurai aimé le voir sourire

Filed under: - Amélie — Amélie @ 11:09

Son visage semblait fondre, non pas qu’il fut en train de pleurer, mais sa peau telle de la cire de bougie s’affaissait vers le bas de son visage, recouvrant presque ses yeux. Il ne paraissait pas vieux, seulement son visage exprimait une certaine résilience aux dures épreuves qu’il avait du traverser.

Je fabule mais il est peut-être juste né comme ça le bougre.

8 octobre 2021

Errances photographiques

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:54

7 octobre 2021

étau lâche

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:32

6 octobre 2021

Bonne ambiance

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:31

coeur serré, estomac noué,
tant bien que mal, j’ai retenu les larmes

5 octobre 2021

Encore après, Marina et Ulay dans mes pensées

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:39

Plus tôt

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:26

Plus tôt (13h06), je croisais les amis d’un garçon que j’ai fréquenté.
Un peu plus tard (16h39), je croisais ce garçon que j’ai fréquenté.
Beaucoup plus tard (00h27), j’y repensais. Je me demandais : pourquoi avons-nous à nous ignorer ?
Me détestes-tu autant (je suis désolée)?

4 octobre 2021

La racine ou l’algue [version haïku pour le fun]

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:44

Le sable brûlait,
Curieux rejet marin
Qui agonisait

Le rejet marin semblait agoniser, je l’ai extirpé du sable qui brûlait mes pieds

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:41

25 mars 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:58

Je n’arrive pas à te saisir, que retenir de toi

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:52

Avec toi, je ne sais jamais sur quel pied danser

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:52

24 mars 2021

Le brouillon

Filed under: - Amélie — Amélie @ 12:26

Hier soir, j’ai noircit trois pages à propos de toi.

 

Je n’arrive pas à te saisir,
J’ai du mal à te cerner.

 

Je ne sais pas quoi en penser.

19 février 2021

Vide

Filed under: - Amélie — Amélie @ 01:47

Laisser derrière soi

Filed under: - Amélie — Amélie @ 01:44

14 février 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:35
désinhibée, déshabillée

6 février 2021

Le collier a cédé sous le poids des attentes

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:12

3 février 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 01:25

Non.

 

 

 

 

 

De ce corps hermétique, de cette carapace,
les émotions sont prisonnières.

Alors j’écris,
j’écris,

je noircis le papier de mes pensées, je le broie, je recommence.

Broyer du noir, voir trouble à cause des larmes.

2 février 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 22:59

un corps hermétique,

 

une carapace,

 

 

Pas grand chose à dire en ce moment,

Filed under: - Amélie — Amélie @ 22:50

je me sens vide.

1 février 2021

Déception

Filed under: - Amélie — Amélie @ 18:36

Déception, nom féminin (latin deceptio, -onis, de decipere, tromper)

Action d’être déçu. Chagrin, tristesse, vexation que l’on éprouve quand on s’est laissé prendre au mirage de l’illusion, quand une espérance ne se réalise pas.

Finalement

Filed under: - Amélie — Amélie @ 18:32

je suis déçue et c’est si triste

« Older Posts

Powered by WordPress