Errances

22 novembre 2021

Le Graal en Perceval

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 14:00

Perceval se trouvait dans un marécage où le jour ne tombe jamais, cela faisait quinze heures qu’il était dix-sept heures d’un mois de décembre. Il a de l’eau jusqu’aux cuisses, sa jupe glisse sur l’eau et il marche. Il n’a pas peur des poissons ni des caïmans qui auraient l’appétit ouvert par la présence d’un homme perdu. Dans cette forêt inondée Perceval est le seul être vivant, ce n’est pas ce qu’il y aurait qui lui fait peur mais c’est qu’il n’y a personne. Il se déplace entre les arbres en évitant d’être dans leur ombre. Les heures défilent et rien de comestible n’a pointé le bout de son nez. Les eaux croupies du marécage le feraient vomir en rouge jusqu’à sa mort s’il en buvait. Ses vêtements commencent à être trempé par l’humidité et le froid lui brûle ses orteils. Il tenait fermement son épée depuis son entrée dans le marécage et hésita d’être le maître de son destin. Il était peut-être déjà mort, en enfer attendant le passeur pour un autre enfer. Le roi lui avait prédit que sa quête le pousserait à dépasser son être mais ceci il l’avait oublié. La mémoire est un trait devenu exceptionnel. Parmi tous les chevaliers, il était le seul à n’avoir ni richesse, ni mémoire mais c’était pourtant lui la solution. Le problème était que malgré leurs richesses et leur pouvoir mnémo aucun des chevaliers ne tenait longtemps dans l’Éden virtuel. L’ex-cobaye Perceval est l’élu qui résiste pleinement à la simulation et les autres cobayes prouvent tous que ce n’est pas le manque de mémoire qui en est la cause. Non c’est quelque chose en lui qu’il doit trouver l’épée à la main. Le Graal

Aucun commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress