Errances

5 avril 2022

Filed under: - eejit — eejit @ 19:06

« Imaginer l’amour, ça me joue bien des tours, mais j’en demande encore
Comme je l’aime cette vie que je n’aurai jamais, en tout cas pas ici

Et bien sûr, j’imagine qu’jamais tu t’imagines que je sois dans le décor
Heureusement j’ai ma tête qui m’emmène à la fête, parfois jusqu’à l’aurore
Imaginer l’amour, c’est tout ce qu’il me reste pour respirer encore
Je l’aimais cette vie que je n’aurai jamais, en tout cas pas ici »
la fabuleuse Juliette Armanet

Aucun commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress