Errances

30 mars 2015

Tu t’es vu quand…

Filed under: sillons — Étiquettes : — errant @ 21:27

… tu délires

C’est toujours pareil. Se taire et attendre un signe.
Garder sa colère pour soi, regarder le vide, puis regarder en arrière.
L’auto-flagellation comme nouvelle habitude, le passé comme nourriture,
le dépit, la mélancolie, la culpabilité sont tes nouveaux amis.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress