Errances

25 janvier 2022

Partir tôt

Filed under: - cboquen — cboquen @ 16:00

Le matin le chemin est tout droit,

je traverse le port,

je passe sous les portes,

seule sans personne.

Comme c’est agréable de marcher,

regarder les bateaux se reposer.

 

24 janvier 2022

Bilan

Filed under: - cboquen — cboquen @ 23:00

C’est l’heure de faire le bilan,

générosité des recherches

qualité de dessin,

revoir le contenu,

toujours le contenu.

Penser au fond,

le fond de mes pensées ?

Mes pensées?

Penser.

Oublier.

23 janvier 2022

Réponse de Lucidia

Filed under: - cboquen — cboquen @ 14:32

Nous savons faire la différence entre la vérité et nos rêves. Bien que nos rêves nous paraissent si réel. Et c’est pour ça que c’est si bouleversant pour nous. Parce que tout ce qu’on fait dans nos monde semble réel. Je suis attacher à des personnages comme si c’était des vrai personnes.

Après, le plus embêtant c’est quand on ne peut pas Rêver ou qu’on nous coupe en plein milieu. Personnellement revenir de manière si brutale ne me met pas bien. Et je n’imagine même pas comme ça doit être pas évidant pour mon copain quand je m’enferme dans la salle de bain pour rêver et qu’il sait qu’il ne doit pas me déranger.

Voilà, c’est ça d’avoir un trouble de la rêverie compulsive. Ça peut être un véritable don, parce qu’on a une facilité à crée des histoires compliquée et des personnages ficeler vu qu’on fait ça pour vivre avec dans nos rêves. Mais ça peut être une vrai malédictions, comme être incapable de ce concentrer ou que la moindre musique ou début de film qui te plaît te fait ressentir le besoin de partir en rêverie.

22 janvier 2022

La fenêtre

Filed under: - cboquen — cboquen @ 15:14

Dans ma rêverie,
j'emprunte souvent des couloirs
sans fin.
Des maisons sans extérieur.
Des appartements au dernier étage.
Attention à ne pas trop se pencher
sur la fenêtre.
Sinon je risquerai de tomber,
et de tout effacer.

 

21 janvier 2022

Le Roi

Filed under: - cboquen — cboquen @ 16:10

Je suis en retard

19 janvier 2022

La grille

Filed under: - cboquen — cboquen @ 13:46

Ma rêverie se présente comme une grille:
   elle se compose de scenarios différents,
   des moments, des instants,
   que j'assemble au fil du temps.
Parfois je revient sur mes pas.
Parfois j'arrête l'histoire,
   si elle ne me plaît pas.
Cette grille est modulaire,
   en fonction des années.
Elle est mouvante,
   imprévisible.

 

18 janvier 2022

Jeu des rêves

Filed under: - cboquen — cboquen @ 15:46

Jeu des rêves

  1. Mélanger
  2. En tirer 3
    1. Inévitable
    2. Possible
    3. Impossible
  3. Rédiger mon interprétation

Dans ce monde, il n’y a que 2 saisons: été-automne. Point final. Une boucle infinie. L’air y est irrespirable, à la limite de l’étouffement. La durée de vie d’un habitant est de 8 ans: c’est court oui. Mais qui voilà: un habitant, PocPoc de son doux nom. À 107 balais il a réussi à éviter l’inévitable, la gravité terrestre ne l’a pas atteint, où alors physiquement. Il ne ressemble à rien le pauvre. La gravité l’a bien défiguré. Quel est le secret de sa longévité? 

Carte 1: Quelques passages malheureux

Carte 2: Mais une étincelle va éclairer les jours quand les feuilles tombent. Image d’un renouveau. 

Carte 3: L’été revient mais cette fois-ci sans fin: l’oublie. Oublier le temps, le laisser filer et ainsi durer jusqu’à 107 ans.

Pour résumer ma vie sera longue et monotone à l’image de PocPoc.

17 janvier 2022

Vue

Filed under: - cboquen — cboquen @ 23:21

Vue d'une rêverie:
on cours sur le sillon,
en espérant que le nuage ne s'arrête pas.

16 janvier 2022

les eaux

Filed under: - cboquen — cboquen @ 18:36

Imaginez plonger dans les eaux profondes,
des rêves.
Ne plus en sortir,
rester dans un monde parallèle.
Ce serait beau.

15 janvier 2022

Le trouble

Filed under: - cboquen — cboquen @ 17:23

Ce trouble prend de plus en plus de place le soir,
   il s'installe,
fait son nid dans mon esprit.
   C'est gênant parfois,
de devoir partager ses pensées,
   avec sa rêverie.

14 janvier 2022

La couverture

Filed under: - cboquen — cboquen @ 20:24

J’ai raté la couverture.

Je l’ai pas dit à Annie sinon elle m’aurait fait recommencer.

Si je le dis pas, ça se voit pas.

Promis je m’appliquerai la prochaine fois.

13 janvier 2022

YiYi

Filed under: - cboquen — cboquen @ 16:45

Why is the world so different from what we thought it was? Now that you’re awake, and see it again, has it changed at all? Now, I close my eyes, the world I see is so beautiful.

12 janvier 2022

Those eyes

Filed under: - cboquen — cboquen @ 15:04

She had the most beautiful eyes
so deep you want to fall inside.
Those eyes, "they never lies".

11 janvier 2022

Why

Filed under: - cboquen — cboquen @ 12:16

Cette nuit, impossible de dormir.
Trop tenter à finir ma rêverie,
j'en ai oublié le sommeil,
je l'ai laissé de côté.

1h, 2h, 3h.
Ah ça mon histoire était bien détaillée,
j'ai eu le temps de la peaufiner.
Une fin heureuse, avec en fond musical,
le refrain "Destroy Myself just for you" 
de Montell Fish.
(Je vous laisse aller découvrir)

10 janvier 2022

Les mots

Filed under: - cboquen — cboquen @ 15:46

Parfois les images sont plus simples que les mots.
Parfois on préfère ne rien dire.
Juste tourner les pages,
sans faire attention au contenu des phrases.

Les rêves c'est pareil,
on les laisse filer,
sans en retenir un passage.

Par peur d'y voir le sens caché,
le reflet de la réalité,
que notre cerveau nous fait confronter.

8 janvier 2022

Nuages V.3

Filed under: - cboquen — cboquen @ 16:39

7 janvier 2022

King Kong

Filed under: - cboquen — cboquen @ 19:42

On est juste passées devant,

mais c’était déjà terrifiant.

Le cinéma en face,

était plus attrayant.

 

6 janvier 2022

La chaise

Filed under: - cboquen — cboquen @ 11:03

 

J’étais assise avec les autres,

et pourtant je me sentais seule.

Seule avec mes pensées.

Plongée dans ma rêverie.

5 janvier 2022

Les visages

Filed under: - cboquen — cboquen @ 11:53


Chaque jour je choisis un visage.
Celui qui reflètera le mieux l'esprit.
L'état d'esprit qui me convient.

4 janvier 2022

Reste cool

Filed under: - cboquen — cboquen @ 21:49

20h09

je crois que je commence à comprendre pourquoi je pars tant dans ma rêverie.

cette double vie semble être un refuge.

je fuis tellement la vérité que je cherche désespérément à créer ma fiction.

je fuis la confrontation, le débat, le dialogue

et parfois le conflit qu’il en résulte.

la rêverie est une échappatoire à la réalité.

cette réalité de dire nos pensées.

je me met en retrait,

je me cache.

peut être qu’on m’oubliera

3 janvier 2022

Au revoir

Filed under: - cboquen — cboquen @ 19:27

31 décembre 2021

Minerve

Filed under: - cboquen — cboquen @ 00:44

Escapade

un moment pour respirer.

28 décembre 2021

La robe noire

Filed under: - cboquen — cboquen @ 22:23

Je suis descendue annoncer la nouvelle. Paul et Maman préparaient la soupe. Ils rigolaient, et je n’aimais pas cette idée de les arrêter. 12h12, j’annonce le décès. Paul me prend dans ses bras mais ne pleure pas, il reste là, muet. C’est étrange comme chacun réagit différemment à la disparition. Maman avait les larmes aux yeux, Paul n’a rien montré, m’a juste écouté. Antoine a relativisé, “Il faut voir ça comme un soulagement, elle souffrait, maintenant elle est partie et un nouveau né prendra le relais, c’est le cycle de la vie”. Il n’a pas tort mais j’avais l’impression dans sa voix, que rien ne tremblait. Puis j’ai réussi à avoir Papa: “Allo? Oui, comment ça va? Pas bien. Je suis triste. […] Je suis seul aux Comores et je dois voir le ministre des transports dans 2h”.  Je n’aime pas m’habiller en noir. Mais le 3 janvier 2022  je n’aurai pas le choix, je vais faire une exception.

 

27 décembre 2021

L’ignorance

Filed under: - cboquen — cboquen @ 21:48

Mes rêveries sont de plus en plus
 intenses ces temps ci,
cela doit être dû aux longs trajets 
 qui m’animent.
Mes pensées divaguent,
 il y a des heures à perdre.

J’ai du temps pour construire 
 mon scénario,
 la musique à fond,
 la fausse réalisatrice que je suis 
recommence les chapitres.

Aziliz retrouve Ludo un ami d’enfance 
 à l’escabel,
ils prennent un verre et se rappellent
 les anecdotes du collège.
Et comment l’ignorance les a fait 
 se perdre.


26 décembre 2021

La boule à facette

Filed under: - cboquen — cboquen @ 12:06

On prépare le nouvel an,
ça rigole plus.
On investi. 

Cette année on va s'marrer,
c'est Bruno qui l'a dit.

Alors on sort la boule à facette,
et les années 80 sont de sortie.

25 décembre 2021

J’ai pris une décision

Filed under: - cboquen — cboquen @ 19:31

Ma rêverie me joue des tours,
je mélange mes envies et mes désirs,
la réalité et la fiction.

Je prépare la nouvelle année,
avec la seule décision,
de ne pas avoir de résolution.

 

24 décembre 2021

Si seulement

Filed under: - cboquen — cboquen @ 18:45

Si seulement on pouvait revenir,
juste un instant,
à l'innocence de l'enfance.

Où le réveillon de Noel n'était
que le moment merveilleux
où tout allait bien.

Où les Playmobil attendaient patiemment
d'être découverts sous le sapin.


22 décembre 2021

Les nuages

Filed under: - cboquen — cboquen @ 14:58

J'aime me perdre dans mes pensées,
j'aime me perdre dans les nuages,
j'aime partir un peu trop loin.

Je repousse le moment de partir,
pour profiter des derniers instants,
qu'il me reste avant d'oublier.

D'oublier mes pensées,
d'oublier de rêver
et partir, pour de bon.

21 décembre 2021

Filed under: - cboquen — cboquen @ 16:26

Ma rêverie continue même en vacances,
je profites du changement de lieu 
pour renouveler le scénario. 

Aziliz n'aime pas les fêtes de noël,
elle n'aime pas faire semblant,
semblant que tout va bien.

Alors elle s'évade avec lui,
souvent sous la pluie,
de façon romantique.


20 décembre 2021

Eye contact

Filed under: - cboquen — cboquen @ 14:32

 

« Older Posts

Powered by WordPress