Errances

14 mai 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 00:03

10 mai 2021

(je vais bien)

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 23:21

9 mai 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 00:05

allo le goudron qui mouille sous le houblon.

ici on oubliait les deux roues pour finir l’année à pied. on ré-apprenais à marcher.

et la on la vue la peau à colorier, les bras qu’on avait juste envie de remplir de baisés pour combler le peu de vierge

allo le coloriage, on se voit vite

6 mai 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 22:56
i met someone in the sink tonight,

i'm still at the window with a late cigarette that never end, hearing some far away talk

"there's a spider in the bathroom sink, we should move it away. Should i vacumed it ?"

"no way, i'm gonna fix this"

it's like i can feel her everywhere on my skin now, like she knocking at my door so quietly that i could even respond to her. she will come at night, looking for some hot sheet full of sleeping sugar.

i keep hearing sound, dozen of them over the speaker's music. am i making those too, is she even real, or do am i inventing some shit to keep my messy brain busy ? what is behind the spider ? the roomate's problem ? the lonely rose ? the diploma ? all the things in this life? are those only fable that i should somehow forget about ?

is there is something after the story you keep telling all your life ?


27 avril 2021

Filed under: musardises — MOira @ 08:33

I knew the trash would’ve been picked up early this morning.

Result is that I woke up in a day that’s suppose to exist for no one, Moon was still there waiting for the sun to take their place.

M was still in bed waiting for the trash to been picked up, included them-self… maybe

*laugh*

ew

25 avril 2021

El fin

Filed under: - Marineee — Marineee @ 00:19

Le jeu se termine, le héros a accompli toutes ses missions,
rallié au cours de son voyage une communauté toute entière
qui l’a accompagné dans sa quête d’objets magiques,
qui l’a soutenu dans ses combats.
Il avance maintenant seul sur le chemin de l’affrontement final,
fort de son expérience, transformé.
Prêt à anéantir son dernier démon, et ainsi clore l’épopée.

22 avril 2021

page 10

Filed under: - fabiola — Fabiola @ 23:13

19 avril 2021

Saoulé Soleil

Filed under: - zeal — Zel @ 09:09

16 avril 2021

Nothing’s better than the warmth of a fire when it’s cold outside

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 16:40

j’ai un gout de métal dans la bouche. 

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 00:49

et la je suis encore dos de tête collé à ton tapis. mes pupilles dansent à la place de nos membres éclatés par le G. la lumière de la salle de bain tape le fond de ma rétine que je fait tourner en un millions de cercles imaginaires.

ta tête ne bouge pas, elle se laisse faire sous le coup de quelques caresses distraites.

ici je rêve de me lever pour t’inviter à danser, mais jamais je ne le fait. tu t’enfonce dans mes cuisses comme dans le meilleur des canapés.

je sais que dans un instant tu va bouger. te lever jusqu’à la cuisine pour redevenir seul maitre de notre apathie.

– you still up ?

-hum, kind of

-got something to wake up, want some ?

-yeah, why not

tu ouvre le tiroir qui peut nous tuer trois fois, et t’attrape la gourde pleine de métal.

moi je me lève, laborieusement je quite les light de la salle de bain. mon cul posé sur le pire de tes tabouret, je te mate entrain de préparer ce qui va te donner la force de me baiser.

-still weak with drugs M ?

-never change a wining team J

tu me met plus de grenadine dans mon verre pour pas que je fasse la gueule en le buvant, et toi tu te met deja une race dans le tient. on se matte pas sans ça, pas vrai ?

-here’s  yours

-thanks

on bois d’une traite, c’est degueulasse. tu te met la tête dans l’évier pour boire au robinet comme un gosse.

-i always feel like a damm car when i drink this shit, you know like a sketchy transformer

toi tu me dis R comme d’hab, t’attends que ça monte pour aligner trois mots. moi c’est deja la, donc j’en profite j’étale. j’attend que tu reveille le mec que t’as envie d’être avec moi. t’arrive pas à te contenter d’être nice, faut que tu devienne un peu tox.

ça me vient, je te vois jamais le jour, et j’ai l’impression que ça fait sens.

-are you mad because of our conversation ?

tu me matte, ayé tu vas me talk.

-no, i’m not. i mean it’s ok

-cool. but you know we can talk about it if you need it, i don’t mind.

t’évite le talk, t’as pas envie d’être toi le soir. tu t’éclate la tronche jusqu’à ce que tu soit ok avec ton personnage. c’est putain de ridicule.

tout ce qui va se passer, comme à chaque fois, c’est une baise sous G dont on se souviendra pas, des lèvres colorés par le vins rouge, ton chat qui s’en ballec, des tracks qui me sortirons jamais de ma tête, des bleues partout, et un de nous deux qui finira par cry. ce soir c’est moi.

-i’m not sad, just so happy that i’m about to cry.

ew ! fuck off M, c’est nimp, c’est tox ce que tu raconte. parce qu’au fond à chaque fois que j’ai été avec toi le soir je savais que tu n’existerais plus le matin putain.

quand je me reveille chez toi je me sens mal. c’est sombre, j’ai mal au crane, ta couverture pleine de bébé mort me tue le dos, et la poussière se lève avec la lumière qui éclaire l’appart de junky ainsi que ta tronche d’enffoiré.

à chaque fois je me suis barrée le plus vite possible pour pas te rencontrer quand il fait jour. je savais que j’allai plus t’aimer si on faisait de la photo-synthèse ensemble.

vraiment mec, premier degré tu peux disposer.

14 avril 2021

les cheveux

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 13:04

13 avril 2021

PERDU

Filed under: - zeal — Zel @ 20:23

12 avril 2021

Quand ça sent le sucre

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 23:21

My hands are shacking, I’m passing out for a bit. Time don’t want to exist anymore in my head. It just left like the rain, but the ground’s still wet.

My head remember what it’s like to be alive, but it don’t want it that way from now. I feel like it’s nothing new to me, I can’t handle reality as I should. I keep freezing on things that not even belong to my small world. Keep screaming and crying for something or someone I don’t even know. Maybe all of those feelings just don’t belong to me, maybe that is to much for the small world of their owner.

Is it just a piece of someone else’s sad cake ? What a gift, it taste poisoned.

Every time I freeze it feel like air tell me that nothing is real. Every time I end up smelling sugar on my skin, as if my body know that it’s time for depressed desert.

11 avril 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 23:15

it’s not like i’ve nothing to tell you,

it’s again one of those times that happen only at night, one of those time that make me looking for the moon like it can welcome my late talk to you. I can’t talk to you now, actually i think it will never happen again. Strange to wright it out loud. People that have been for a time important to me exist in my head as if  I can speak with those endlessly . You don’t exist in my head anymore August, you’re nothing to my brain, but my tong got some stuff to tell. I will never tell you, or write you those words, but it have to exist somehow somwhere.

August… You such a piece of trash, not a shy guy. Buy your-self humanity please

10 avril 2021

L’été

Filed under: - Marineee — Marineee @ 13:37

8 avril 2021

8 rue la fayette

Filed under: - le_nouketou — Étiquettes : — le_nouketou @ 18:55

Midi. Chacune installées d’un côté de la table devant nos assiettes. Je n’ai plus l’habitude de manger si solennellement avec quelqu’un. Elle me dit qu’elle va vendre l’ancienne maison. De toute façon on n’y vit plus. Elle est sûre de ne pas vouloir y retourner. Je lui dit que je comprend. Je triture les morceaux de céleri dans mon assiette. J’en ai trop mis et ça a pris le pas sur le reste. L’annonce me laisse une gêne que je ne sais pas vraiment décrire. Ce sera la séparation définitive avec ma maison d’enfance.
Je fini de manger. On parle des prochains semis pour le jardin.
Je commence à faire la vaisselle. Le malaise ne part pas. Cette impression que quelque chose m’échappe. Tout à l’heure je lui ai dit qu’elle devrait essayer dans tirer le meilleur prix. La maison est assez bien placée et originale. Je détesterai vendre mon passé au rabais. Le riz a collé dans le fond de la casserole. Je suis troublée par la disparition de mes points fixes. La fin d’un quotidien aux murs réconfortants. Un mouvement forcé vers l’inconnu. Cette maison d’enfance beaucoup plus tangible que tout ce que je construis depuis ces trois dernières années.
L’égouttoir est trop petit. Je mets les casseroles à sécher sur un torchon.
Je pense que mon inconfort réside là. Dans mon incapacité à me sentir vraiment chez moi nulle part. Même mes rêves me ramènent vers des maisons aux portes fermées. C’est comme les meubles entassés dans le hangar. Leur vue m’incommode toujours. Ils appartiennent à une enveloppe disparue mais dont je peux encore tracer les contours. Je passe rapidement un coup d’éponge sur la table. Les miettes collent au côté jaune. Mes souvenirs vivent dans des fantômes et je crains qu’ils n’en deviennent.

Ici

Filed under: - zeal — Zel @ 12:13

6 avril 2021

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 23:21

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 23:20

5 avril 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 21:13

est ce que j’ai vraiment envie de can* ? ou c’est un rêve trés nul que je fais ?

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 15:00

1 avril 2021

C’était décembre

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 22:46

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 20:40

J’ai des émotions, je déglutis.
Je veux faire des perles, fuir ma vie.
Les roulades, trop d’empathie.
Ma vie qui se vide, en apathie.
Les fleurs qui se fanent, sans poésie.
Et mes yeux dans les tiens, nuit insomnie.

 

 

 

 

l’attente

Filed under: - le_nouketou — Étiquettes : — le_nouketou @ 18:37

31 mars 2021

Des mots concrets sur des notions vagues

Filed under: - Marineee — Marineee @ 01:13

J’ai trouvé des mots pour ces sentiments et tout est plus clair.

Une exemple de plus du le miracle du langage,
nommer une chose permet de mieux l’appréhender.

[Du latin apprehendere « prendre, saisir, attraper »]
Saisir par l’esprit, comprendre.

Nostalgie

Filed under: - Marineee — Marineee @ 01:03

Morris B. Holbrook (1993) voit dans la nostalgie un vrai sentimentalisme,
puisqu’elle se manifeste selon lui par une attirance pour « des objets (des personnalités, des endroits
ou des choses) qui étaient plus familiers (populaires, à la mode, ou largement diffusés) quand la
personne était plus jeune (dans les débuts de sa vie d’adulte, dans son adolescence, dans son enfance,
ou même avant sa naissance) »

D’après la définition de Simon Reynolds, dans son ouvrage au titre piquant, Rétromania, le
rétro […] « a généralement trait aux artefacts de la culture populaire »

Les enjeux sociaux et communicationnels du phénomène rétro
Coralie Gardet – 2013

30 mars 2021

tout terrain

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 22:00

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 20:50

j’ai encore oublié

Filed under: - zeal — Zel @ 08:35

29 mars 2021

Des montagnes à gravir

Filed under: - jo_letaxi — jo_letaxi @ 22:21

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 20:49

Filed under: - Die.final2.psd — Die.final2.psd @ 20:49

le rejet

Filed under: - le_nouketou — le_nouketou @ 20:28

Baratin

Filed under: - zeal — Zel @ 08:58

28 mars 2021

dimanche.

Filed under: - zeal — Zel @ 21:13

26 mars 2021

Homogène

Filed under: - Marineee — Marineee @ 12:15

fumée

Filed under: - zeal — Zel @ 10:33

25 mars 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:58

Je n’arrive pas à te saisir, que retenir de toi

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:52

Avec toi, je ne sais jamais sur quel pied danser

Filed under: - Amélie — Amélie @ 23:52

« Older Posts

Powered by WordPress