Errances

20 octobre 2021

le souvenir trouble de ma dernière visite à Fréhel

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:06

18 octobre 2021

comment t’es arrivée là toi?

Filed under: - Amélie — Amélie @ 18:38

Vous suoV

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 17:25

La mort astral, on n’arrive jamais à l’oublier mais le wagon continue à suivre ses rails. Vous êtes dans ce wagon et après s’être fait éventrer vous vous retrouvez devant un grand bassin situé dans une vallée puis dans une villa. Vous vous souvenez du regard de votre tueur comme si c’était vous. À vrai dire le reflet n’était pas parfait car c’était bien vous mais dans cinq ans au moins. Puis, vous voilà au bord d’un bassin. Votre esprit confond le réel à la simulation. Vous avez tellement enregistré votre conscience qu’elle est devenu autonome par sa complexité et cinq an après elle revient vous éventrer. Dans la simulation le bassin est au paradis après avoir connut une tel mort tout s’en rapprocherait. L’eau est calme et le bassin est une piscine sur la terrasse de la villa face à la vallée. Vous vous voyez de dos un couteau à la main prêt à remplir le bassin de votre sang.  Ce n’est pas votre sang car il est à lui ou du moins cela ne l’est plus. La mort est un cycle, votre seul ennemis c’est vous qui tuerez plus tard ce que vous étiez.

Connection publicitaire

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 12:43

La ville a ses quartiers « publicitaires » connectés et d’autres physiques. Les lieux principaux de diffusion publicitaire physique sont les plus fréquentées mais on peut distinguer trois types de quartiers.

Le quartier aisé : il a peu de magasins mais c’est pour laisser la place à chacun d’entre eux d’être les plus majestueux afin d’attirer encore plus de touristes. Ce qui est encouragé par la ville car cela profite aussi à toute son économie en passant par les transports et les petits commerçants.

Le quartier Historique : ce sont des espaces qui soit ont de la publicité physique car ce sont des lieux qui mêlent magasins et construction historique, soit les constructions historiques ont une place si majeure dans ces espaces qu’elles ne contiennent que des publicités holographiques ou connectées.

Les quartiers communs : dans ces quartiers la publicité n’est pas inexistante physiquement car on peut retrouver des hologrammes et des panneaux numériques mais comme chaque personne est géolocalisée et connectée les publicitaires diffuses dans l’implant neuronal les publicités ou les diffuse par la rétine.

Au creux de mon cou

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:17

Complices paroles
Promesses, monts et merveilles
Le souffle à l’oreille

Une nuit

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:06

Suave vertige
Enchanteresse ballade
Douce ivresse

15 octobre 2021

Filed under: - Amélie — Amélie @ 22:53

Impatience.

14 octobre 2021

La lettre

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:39

C’est écrit, plus moyen de reprendre ces mots. Les lignes, telle une longue chaine, se sont resserrées autour de mon cou. Prise au piège par la vérité, doucement je suffoque.

Idylle

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:42

Les roses rouges ont fanées dans leur vase, on dirait qu’elles ont su.

Aujourd’hui, j’ai remarqué

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:51

en penchant ma tête en avant j’ai remarqué que, emporté par mes joues, c’est tout mon visage joufflu qui se déforme et coule vers le sol (il doit leur susurrer des choses bien sympathiques pour que mes joues souhaitent autant le rejoindre).

11 octobre 2021

régressif chic, détail choc

Filed under: - Amélie — Amélie @ 11:17

J’aurai aimé le voir sourire

Filed under: - Amélie — Amélie @ 11:09

Son visage semblait fondre, non pas qu’il fut en train de pleurer, mais sa peau telle de la cire de bougie s’affaissait vers le bas de son visage, recouvrant presque ses yeux. Il ne paraissait pas vieux, seulement son visage exprimait une certaine résilience aux dures épreuves qu’il avait du traverser.

Je fabule mais il est peut-être juste né comme ça le bougre.

10 octobre 2021

Expérience Tympœur: retour

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 17:37

Sans prévenir, sans raison apparente, le cœur revient fracasser le tympan gauche. Allongé dans le noir le « rappel » est évident. Je ne peux nier ce qu’il signifie. Comme toujours, je m’endormis après une heure et demie de lutte. Une lutte contre une certaine folie car la fatigue est là mais ce bruit… Incessant comme toutes les images, les idées qui traversent mon esprit. Mais je sais ce que ça signifie. Quand mon corps dormira je pourrais avoir accès à cet espace astral que j’avais abandonné. Pendant une heure et demie je sais que ce qu’il me passera par l’esprit deviendra encore plus vrai que quand je suis éveillé.

Morpheus disait à Néo : « Qu’est-ce que le réel? Comment définis-tu le réel? Si tu fais allusion à ce que tu peux toucher, sentir, goûter et voir alors le réel n’est que le signal interprété par ton cerveau. »

Cela semble peut-être flou pour vous mais sachez que ce n’est pas de la fiction. Je vous parle d’expériences rêvées qui marque le corps ou du moins si vous n’avez plus les stigmates de vos rêves, les souvenirs de leur douleur sont intacte.

Je finis donc par m’endormir. Je finis toujours par m’endormir. Cette nuit-là je ne savais pas que je retournerais aussi loin dans l’espace astral. Me voilà sur le quai du métro. Sur le quai du métro je vois le métro de la ligne en face déposer ses passagers. À vrai dire il n’y a que moi et la personne sortant de cette rame de métro. C’est moi en face. Le métro est le moyen de voyager des mondes alternatifs, du futur et du passé. C’est donc moi du futur, à moins que ce soit moi du présent face au moi du passé. Je ne sais de quelle époque je viens. On ne le sait plus tous les deux mais on sait une chose. On ne doit jamais rencontrer par erreur son moi. Un seul peut vivre. Il prit les devants pour me tuer mais mon esprit n’est pas encore prêt pour une telle expérience. Le réveil est brutal. Je ne pense pas qu’il eut le temps de me tuer, j’ai dû réussir à me réveiller à temps.

La nuit est longue à nouveau.

Note sur un rapport d’avril, 2139.

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 17:04

Face à la vitrine brisée et couverte de sang, le corps du gamin gisait, dans sa main la puce de son implant mnémo serrée fortement alors qu’une pub se lança sur l’implant neuronal des inspecteurs.

L’implant cérébral Mnémo vous permettra d’être connecté à tous les souvenirs mis à votre disposition par les autres utilisateurs sur Mnémothers. Vous pouvez partager ainsi vos souvenirs les plus drôles et les plus insolites. Partagez à votre communauté et vos amis vos expériences les plus folles ! Votre plus grosse frayeur du moment, un repas dans votre restaurant préféré ou encore une journée pleine d’action avec votre saut en parachute. Toutes les expériences sont possibles grâce au Mnémo. Partagez votre vie et découvrez ce que le monde a à vous offrir.

L’un des inspecteurs vérifia les donnés de la puce du gamin. « C’était Manourant, une de ces bimbos sur les réseaux », confia l’inspecteur à sa collègue. « Le gars qu’on a descendu à côté voulait surement lui voler sa puce », reprit-il. Sa collègue regarda le visage du gosse « Je reconnais ce corps, c’est l’une des nouvelles enveloppes de chez Chrysalide ». « Merde ! Va savoir quel pervers se trouve encore là-dedans. De toute façon ils sont tous les deux morts on laissera les infolégistes s’occuper d’eux. On fait notre rapport. On a plus rien à faire ici »

8 octobre 2021

Errances photographiques

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:54

7 octobre 2021

étau lâche

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:32

Note sur les premières prothèses du 22ème siècle, Mordred.

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 09:53

Dans un rêve Léodagan vu de ses yeux la mort en personne prendre ses amis, me confia mon père. À cette période des virus mortels touchaient les voit respiratoires, les poumons même le cœur et parfois le cerveau. Ils se propageaient avec une vitesse hallucinante. Le réchauffement climatique et toutes ces merdes causées par l’homme ont tellement remué la nature qu’elle a fini par leur répondre en envoyant des émissaires mortels. Je vous confirme bien qu’à cette époque l’enjeu planétaire était la survie de l’humain, donc effectivement au bord de l’effondrement l’anarchie avait pris une place majeure. Mon grand-père, Uther le plus proche ami  de Léodagan et surement son dernier détenait la quasi-totalité des gisements de pétrole dans l’océan Atlantique. Une fortune assez conséquente pour ne plus survivre mais bien régner. Afin de devenir un roi sur cette planète il proposa à Léodagan d’investir sa fortune dans la médecine afin de développer avec lui des prothèses d’organes et de membres. Il voulait favoriser les prothèses via imprimantes d’organes en 3D mais parfois il ne pouvait fabriquer que des prothèses mécaniques. Ces dernières permettaient malgré tout l’amélioration de l’homme. Comprenez bien que personne n’établissait de projets à long terme à ce moment à cause des milliers de morts par jour. Uther savait qu’après la survie de l’humanité son entreprise de prothèses développées avec Léodagan serait centrale dans le nouveau monde.

6 octobre 2021

Bonne ambiance

Filed under: - Amélie — Amélie @ 21:31

coeur serré, estomac noué,
tant bien que mal, j’ai retenu les larmes

5 octobre 2021

Encore après, Marina et Ulay dans mes pensées

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:39

Plus tôt

Filed under: - Amélie — Amélie @ 20:26

Plus tôt (13h06), je croisais les amis d’un garçon que j’ai fréquenté.
Un peu plus tard (16h39), je croisais ce garçon que j’ai fréquenté.
Beaucoup plus tard (00h27), j’y repensais. Je me demandais : pourquoi avons-nous à nous ignorer ?
Me détestes-tu autant (je suis désolée)?

4 octobre 2021

La racine ou l’algue [version haïku pour le fun]

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:44

Le sable brûlait,
Curieux rejet marin
Qui agonisait

Le rejet marin semblait agoniser, je l’ai extirpé du sable qui brûlait mes pieds

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:41

1 octobre 2021

Note sur les salles des montagnes aux pics enneigés

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 21:15

Les serveurs de la station orbitale se trouvaient dans de vastes pièces en forme de cube situées de part et autres des pièces de vie pour une réutilisation de leur chaleur comme chauffage. Le système d’aération amenait le froid spatial dans l’enceinte de ces pièces pour maintenir au frais les serveurs et permettait d’isoler la chaleur des serveurs pour la redistribuer dans toute la station. Lors de la création des salles de serveurs et de la gestion de leur climatisation, le chevalier Bédivère (ingénieur des salles et conseillé d’Arthur) prit la décision de rendre l’accès aux serveurs quasiment impossibles sans assistance robotique. Les serveurs ont été scellé dans des montagnes piégées par Bédivère lui-même. Les pics glacés pouvaient être gravis par l’homme mais dans le simple but d’entraîner les chevaliers à des conditions extrêmes afin de leur forger un mental d’acier. L’assistance robotique se faisait à distance et si jamais une panne générale se déclarait des générateurs de secours étaient répartis dans chaque zone de la station. Bédivère pouvait aussi avec l’autorisation d’Arthur éteindre le simulateur de gravité afin d’accéder plus facilement aux serveurs mais cela mettrait en péril certaines installations de stations, notamment les végétaux plantés dans les montagnes. La réel fonction de ces salles étaient tout autres car les chevaliers avaient aussi un grand plaisir à se balader aux pieds des montagnes fleuris. Loin de la Terre, ces lieux étaient ce qui s’en rapprochait le plus. Des lieux aussi artificiels que l’éden.

30 septembre 2021

note sur les motivations de la Fée Morgane

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 23:01

Petite Morgane avait l’habitude de se débrouiller seule. Elle ne faisait que survivre avec la charge de sauvegarder le patrimoine mémoriel de sa famille. Son père fut assassiné par Uther qui était de son vivant l’actionnaire principal dans le financement du Plan Delta. À la mort d’Uther, Arthur lui succédant hérita d’une montagne d’argent et d’une mission divine d’un éden provenant du futur. Morgane le détesta alors tout autant que son orgre de père, jalouse de son destin divin… Elle portait un casque sur les yeux lui brulant la rétine d’un langage Mnémo. Depuis l’épidémie, causant la perte foudroyante de la mémoire, le système de langage Mnémo prit une place cruciale pour ceux qui voulaient régner sur les vivants. Ce sont les savants qui détiennent le pouvoir. Même l’argent ne saurait vous rendre un tel pouvoir. Le langage Mnémo permettait de garder en mémoire certaines connaissances et données même si vous étiez atteint.e d’oubli. Morgane n’avait aucun problème mémoriel, muni d’un casque Mnémo elle ne savait que bien trop ce que le pouvoir était.

29 septembre 2021

Le plan delta

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 18:23

Arthur créa la base de construction de la station spatiale sur le barrage néerlandais du plan detla. Lancelot l’épaulait en tant qu’ingénieur des caissons de cryogénisations pour les élus destinés à résider sur l’éden de la station spatiale. L’éden est un espace virtuel où  les élus cryogénisés peuvent y vivre éternellement.

14 mai 2021

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 00:03

10 mai 2021

(je vais bien)

Filed under: musardises,- bleu.quentin — bleu.quentin @ 23:21

9 mai 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 00:05

allo le goudron qui mouille sous le houblon.

ici on oubliait les deux roues pour finir l’année à pied. on ré-apprenais à marcher.

et la on la vue la peau à colorier, les bras qu’on avait juste envie de remplir de baisés pour combler le peu de vierge

allo le coloriage, on se voit vite

6 mai 2021

Filed under: musardises,- moïra — MOira @ 22:56
i met someone in the sink tonight,

i'm still at the window with a late cigarette that never end, hearing some far away talk

"there's a spider in the bathroom sink, we should move it away. Should i vacumed it ?"

"no way, i'm gonna fix this"

it's like i can feel her everywhere on my skin now, like she knocking at my door so quietly that i could even respond to her. she will come at night, looking for some hot sheet full of sleeping sugar.

i keep hearing sound, dozen of them over the speaker's music. am i making those too, is she even real, or do am i inventing some shit to keep my messy brain busy ? what is behind the spider ? the roomate's problem ? the lonely rose ? the diploma ? all the things in this life? are those only fable that i should somehow forget about ?

is there is something after the story you keep telling all your life ?


27 avril 2021

Filed under: musardises — MOira @ 08:33

I knew the trash would’ve been picked up early this morning.

Result is that I woke up in a day that’s suppose to exist for no one, Moon was still there waiting for the sun to take their place.

M was still in bed waiting for the trash to been picked up, included them-self… maybe

*laugh*

ew

« Older Posts

Powered by WordPress