Errances

30 novembre 2021

comment j’ai tout fait exploser #10

Filed under: passerelles,- Louis Gipo — Louis Gipo @ 23:30

 

 

Filed under: - Till — Till @ 23:28

Filed under: passerelles,- Louis Gipo — Louis Gipo @ 22:42

les explosions commencent à me manquer

Filed under: - Ohannès — Ohannes @ 22:35

ANGSTY TEEN NOTES

Filed under: passerelles,- gsarahdsgt — gsarahdsgt @ 17:48

De Galaad à Lancelot

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 17:30

Dans une nuit spatiale, le corps cryogénisé rêvait de l’Éden. Une lumière scintillante embrase le ciel de l’Éden qui se reflète sur le lac de Diane. Sortant de l’eau, s’élève une femme tenant un poupon dans les bras. La fée Viviane déposa l’enfant Galaad sur la rive. Le corps de Galaad était recouvert d’un liquide amniotique qui remplissait le lac. La fée Viviane le regardait pleurer sur la rive et elle lui glissa entre ses bras une épée emballée dans un tissu bleu roi. Deux mois sont passés en dehors de l’Éden alors qu’à l’intérieur l’heure ne semble jamais se finir. D’un coup Galaad se réveille en pleuré dans son caisson de cryogénisation. Il a quitté sa mère et l’Éden mais il les retrouvera très vite.  Le roi Ban l’observe à travers la vitre du caisson. Les câbles et les perfusions se débranchent de Galaad et le liquide s’évacue du caisson. Le roi ban et sa femme Hélène n’arrivaient pas à concevoir leurs héritiers, ils l’ont donc mirent au monde grâce à l’Éden et l’intelligence artificielle Viviane. Cependant, quand Galaad était dans l’Éden personne ne savait où il se trouvait, ses parents l’avaient perdu et ne pouvaient le trouver même sur Terre car son caisson était en orbite autour de la station spatiale de Camelot. Il se réveillait toujours seule, tous les mois dans son caisson. Dans l’Éden la fée Viviane est là pour s’occuper de l’enfant perdu. La fée est programmée pour s’occuper de chaque chevalier afin de les guider vers le Graal et le salut éternel. Dans le cas de Galaad l’implication de Viviane dépassa sa programmation car elle lui donna naissance et cela dépassa tout ce qu’il lui a été implanté. Pour le guider vers l’excellence de son destin, elle l’aura éloigné des autres chevaliers ainsi que ses parents. Le roi Ban et sa femme Hélène pensèrent avoir perdu leur fils pour toujours dans l’espace sans douter que Vivianne l’avait enlevée. Cela brisa Hélène qui se résigna à rester sur Terre dans un couvent sacré, louant la gloire de la mémoire. Vivianne éduqua alors elle-même le jeune Galaad sous un nouveau nom qu’elle lui donna: Lancelot.

forêt

Filed under: - Sandra Deguine — Sandra Deguine @ 11:30

Il s’est jeté dans les orties pour montrer qu’il ne pleurait jamais.

Nouvel abri

Filed under: - zeon — zeon @ 00:50

29 novembre 2021

Le réveille de Gauvain

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 23:44

C’est qu’il y avait son épée dans le ventre de son père. C’est pour cela qu’il imaginait l’avoir tué mais sa mémoire lui faisait défaut. Puis d’un coup une ombre sourde transpercée par une lumière… Gauvain se réveille près d’Arthur qui le regarde revenir de l’Éden. Son cauchemar avait pris fin avant qu’il ne se souvienne du début. Pourquoi ses rêves le mènent à tuer son père? Arthur lui annonce son échec devenu banalement si quotidien ou plutôt mensuel. Gauvain ne sait jamais combien de temps il passe dans l’Éden tout est si rapide à l’intérieur. Cette fois Arthur lui annonce 40 jours et 40 nuits. Aucun Graal ne fit trouver, ni lui, ni aucun autre chevalier ne semblait s’en approcher plus que le normal. Pourquoi l’immortalité de l’Éden les rejetait de ses lieux. Leurs esprits ne tiennent en moyenne jamais plus de 2 mois dedans. Si seulement il savait ce qu’était le Graal. Lui seul pourrait les aider à y rester éternellement. La Dame du Lac ne leur avait encore rien décrit de sa forme mais elle portait conseil sur les chemins à emprunter jusqu’au Graal. Elle est une I.A. que beaucoup auraient voulu supprimer mais malgré se conseille abstraits elle ne s’est que rarement trompée. Tout n’est qu’une question d’interprétation… Le Graal existe-t-il vraiment sans aucun doute? Gauvain en a les yeux remplis quand il regarde son oncle Arthur. Pourtant Arthur sait que son neveu accompli et accomplira de grandes choses. Seul la mémoire qui reste en témoignera.

Solveig rêve

Filed under: passerelles,- Casimor — Casimor @ 22:52

« -Eh! dit-elle en lui tirant l’épaule.

-Qu’est ce qu’il y a Solveig ?

-Comment on fait pour pas avoir peur ?

-Attends pour celle là je dois réfléchir… »

 

écho 

Filed under: - Till — Till @ 22:38

mémoire perdure
fragment souvenir
force première
nébuleuse origine
râle primale
élan (impulsion)
bribe d’essence
paysage persistant

Dialogue n°1

Filed under: passerelles,- Casimor — Casimor @ 22:36

 

« Etre artiste n’est-elle pas une fin, pas un moyen ? » lui dit Persona 1 «  La liberté de changer ses journée une option, l’occasion de pendre le temps de choisir ce a quoi on consacre son temps. Un engagement sur le court terme toujours renouvelé. Méthode, organisation et hasard.

-Ca pèse lourd, le poids du hasard

-Ouais mais hasard partout, inévitable. L’art c’est prendre le risque de tenter d’organiser son bonheur :. une réponse à la mort

– Un jet de dé… La tentation de paniquer est forte. Apprendre ce que tu ne sais pas.

-Paniquer souvent n’est ce pas, s’entrainer au hasard ? Après il faut chercher un rythme. »

 

 

je suis à bout

Filed under: passerelles,- Ezra — Ezra @ 21:31

l’ambiance est pesante
ils s’inquiètent c’est fatiguant
j’ai encore vomi
le sommeil est parti lui aussi
les nuages sont revenus je crois

Filed under: passerelles,- Ezra — Ezra @ 21:18

Très bon

Filed under: - ombmlrd — ombmlrd @ 21:10

La mozza crue
Pâtes pesto
Pain huile d’olive ail herbes de Provence

(Je veins de découvrir que c vrmt la bouffe italienne quoi)

no one can hear you scream

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 20:48

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 20:46

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 20:45

jj

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 20:42

spirits are immortal

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 20:41

Il faut entretenir les liens

Filed under: - Amélie — Amélie @ 19:03

Roue de tracteur

Filed under: - Ohannès — Ohannes @ 13:58

L’objet était là, devant eux, ils le voyaient à travers les globes oculaires artificiels mais n’avaient encore jamais eu l’occasion de le voir de leur propres yeux. Malgré les trois-cent kilomètres qui les séparaient, il émanait du disque une énergie étrange, tout le monde était fasciné, plus personne n’osait bouger. L’artefact émergeait à moitié de la terre dure du fond de la galerie en laissait deviner sa forme circulaire. Son échelle était inattendue, on ne s’en était pas rendu compte sur les caméras de la foreuse mais l’objet était d’une taille impressionnante, l’équipe s’attendait à celle d’une assiette mais elle se rapprochait plutôt d’une roue de tracteur.

J’ai besoin d’une définition

Filed under: - cboquen — cboquen @ 13:45
   Rêverie
Nature : s. f.
Prononciation : rê-ve-rie
Etymologie : Rêver.

Idée chimérique semblable à un rêve.
   Délire causé par une maladie, par la fièvre.
État de l'esprit occupé d'idées vagues.
   Pensées riantes ou tristes auxquelles se laisse aller l'imagination.
Produit de l'action de rêver, de méditer.

it’s supposed to be fun, turning 21

Filed under: passerelles,- gsarahdsgt — gsarahdsgt @ 13:30

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et je suis un peu perdue. C’est la première année où j’ai si peu l’impression que c’est mon anniversaire. Peut-être que c’est ça de vieillir? La symbolique de cette journée s’efface peu à peu et puis c’est plus qu’une journée comme une autre, un +1 métaphysique, sans vraie valeur ni influence sur le monde ou sur mon être (à part que maintenant je peux boire dans le monde entier youhou).
Maintenant que j’y pense, en soi y a une pression additionnelle qui vient se mettre sur mes petites épaules, il faut de plus en plus que je sois une adulte, responsable et capable. Et puis ça veut aussi dire que je suis pas vraiment un génie, parce que j’aurais pas accompli de grandes choses à un âge qui parait trop jeune pour l’entendement. Et je fais donc partie des gens ordinaires. Peut être que tout le monde se pense extraordinaire jusqu’à ce qu’ils aient 21 ans et puis après on se prend la réalité en pleine gueule.
Aussi, j’ai la sensation de pas avoir de personnes avec qui célébrer vraiment. Depuis quelques temps je me pose des questions sur mes amitiés. Les groupes du lycée et de la prépa se délitent et ça laisse plus place qu’à des relations individuelles éparses. Si je devais faire une fête j’aurais l’impression de faire des patchwork de gens qui vont plus complètement ensemble et je suis même pas sûre qu’il y en aurait tant que ça.
En plus je suis malade et j’ai pas dormi. J’étais chez mes parents ce weekend et j’ai pris le train à 7h pour rentrer à Rennes mais j’ai pas dormi de la nuit parce que j’avais mal aux oreilles et le nez qui coule et une sale toux. Donc le bon gros rhume qui se transforme en otite merci bien.
Mais bon, mes parents et ma soeur se sont réveillés avec moi (à 6h) pour me faire souffler des bougies avec la tête dans le cul avant de retourner se coucher une fois la porte claquée. Et ça c’était quand même très mignon.

alliées

Filed under: - Sandra Deguine — Sandra Deguine @ 09:49

Alliées muettes pour amours interdits
Enveloppes trop lourdes
Souffles étranglés
Le froid l’alourdit
Allongez-la ici
Laissez-la
Le jour a tout enseveli
Lundi saigne et dimanche disparaît

28 novembre 2021

carré de goudron #5

Filed under: passerelles,- Louis Gipo — Louis Gipo @ 23:38

Le même type en colère me prit à partie : « Eh ! C’est toi qui connais le terrain, tu devrais trouver une solution pour qu’on reste ici sans risque. » J’expliquai ce que je pensais, mais il n’était pas satisfait, les autres non plus.
– On ne peut pas quitter cet endroit, on n’a pas bossé pour rien ! On a mis cent ans à rendre la terre fertile, avec la patience de la laisser tranquille et tu voudrais qu’on parte pour recommencer ailleurs !
Ils manquaient de nuance. Je tentais d’apaiser la tempête.
– Écoutez, je… je sais qu’on a beaucoup bossé ici. Et je n’ai pas envie de partir non plus. Mais les solutions sont maigres. La côte s’effondre et c’est justement là l’héritage d’un passé que nous sommes en train de changer. Savoir si les éboulements vont s’étendre jusqu’ici est impossible pour le moment, je n’ai même pas le matériel.
– On n’a qu’à contacter un hameau plus important que le nôtre. Ceux du sud, c’est là où ils ont le plus de moyens. Suffit d’activer la radio pour une fois !
– Mais vous savez que ça prendra du temps dans tous les cas… Et à quand bien même, vous voulez faire quoi ? Qu’on foute du béton le long de la falaise pour pas qu’elle se casse la gueule ? Et contacter d’autres bleds, même pas sûrs qu’ils acceptent de venir.
– Pourquoi pas préparer un des voiliers et partir vers eux ?

C’était rare de recevoir des informations d’autres hameaux, encore plus d’en donner. Il y a cinq rassemblements par an, tous les villages de la région se réunissent. Faut voir le monde. Ça permet de se rappeler les accords, faire le point sur les avancées de chacun et être sûr qu’aucun n’oublie. J’avais entendu dire que dans le temps les informations circulaient partout, sans arrêt, ils ne devaient même plus avoir le temps pour penser. Maintenant, j’avais l’impression d’être pris de court. Dans notre situation, nous ne pouvions pas attendre une de ces assemblées, et un voyage en voilier pouvait se solder d’un échec.

Le conseil prit fin peu après sur un statu quo. On verrait le lendemain.

strepsil et huiles essentielles

Filed under: passerelles,- gsarahdsgt — gsarahdsgt @ 22:47

j’ai mal à la gorge et j’ai du mal à parler. j’ai la voix cassée. peut être que du coup j’ai du mal à écrire, et comme j’ai la voix cassée, j’ai l’écrit cassé? le gingembre et le miel soignent la voix cassée, qu’est ce qui soigne les problèmes d’écriture ?

Entrez

Filed under: - Till — Till @ 22:38

Radiohead sur France Inter

Filed under: - eejit — eejit @ 21:59

Aujourd’hui tout est de trop, les travaux dans le jardin de l’école, les cloches de l’Église qui ne semblent pas vouloir s’arrêter de sonner, les gens partout, à croire que tout le monde se fout de ma semi-gueule de bois. J’ai envie de voir personne mais la vérité c’est que je n’ai envie de voir que toi. J’ai envie que tu me fasses un café et qu’on partage ton lit devant un bon film, j’ai envie qu’on s’assoie sur ton balcon et qu’on discute en faisant face aux Horizons.
Il faut que je te dise que je t’écris en écoutant Arctic Monkeys et qu’Alex Turner me dit de snap out of it et que je ne sais pas comment l’interpréter. Il faut aussi que je te dise que quand mon réveil a sonné ce matin c’était « Karma Police » de Radiohead à la radio, ça non plus j’ai pas su l’interpréter, mais je me suis dit que ça devait être un signe. Tu sais, je crois drôlement fort au destin. Mais je crois aussi très fort au fait qu’on a un rôle à jouer dans le déroulé du-dit destin. Par exemple je finis cette lettre en écoutant « I wanna be yours » mais c’est en aléatoire, pas de ma faute, et j’arrive pas à savoir si je dois te l’envoyer ou non — j’ai pas peur de dire les choses, généralement, mais je suis terrifiée de comment les gens vont les interpréter. Je veux pas que tu penses que c’est une déclaration d’amour parce que c’est pas le cas. Benjamin a beau dire que je suis croc-love, je t’assure que non, en plus c’est pas mon genre, l’amour c’est pas mon truc. Je veux pas que tu sur-interprètes ce que je dis, je crois que je voulais seulement te dire qu’il y avait Radiohead sur France Inter ce matin et que j’ai pris ça comme un signe pour t’écrire.

Filed under: passerelles,- Ezra — Ezra @ 21:17

« Older Posts

Powered by WordPress