Errances

2 mai 2017

mardi 2 mai

Filed under: chemins — errant @ 22:14

 

des flux des mouvements de migrations depuis toujours mais en moins vite avant que aujourd’hui on bouge sans vraiment faire pause. Les cerveaux des nouvelles générations se modifient, ont du mal à se concentrés. 

c’est ce que la propagande du progrès cache : les accidents.

Serions-nous une génération accident ?

 

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress