Errances

28 décembre 2018

Filed under: - asthene — asthene @ 18:33

La lune nous surveille.

Rappelle-toi les soirées que l’on passait à la contempler.
Son esprit sage nous apaisait.
On la regardait du coin de l’oeil,
agités, on tendait les mains,
on s’étirait, on se portait,
prêt à tout pour la toucher.

Te rappelles-tu de ces soirées, l’entendais-tu ?
Elle se moquait de nous, tu sais.

Et nous n’écoutions rien,
deux enfants têtus qui continuent d’essayer :
têtes baissées, bras levés.
Encore une fois. Encore une fois.

Et elle qui disait « Regarde ces pauvres enfants,
regarde les essayer de devenir grands. »

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress