Errances

17 octobre 2020

Quignon

Filed under: - euridix — euridix @ 22:08

Pas deux, mais trois tartines ont élu domicile au fond du grille pain. L’immeuble dormait encore à poings fermés. Tout somnole, pas l’ombre d’un spasme. Se distille un calme monacale. Quelques zeppelins dans le ciel serpentent jusqu’aux horizons. L’immeuble est terne mais ne s’effrite pas. Les trois tartines pestent de ne pas avoir été beurrées. Béat, un pilote de zeppelin, édenté, rase un charme de près lors d’une manœuvre. Les étourneaux de l’avenue de janvier eux, donnent la becquée aux petits, délicatement.

Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Leave a comment

Powered by WordPress