Errances

18 octobre 2021

Filed under: - zaz — zaz @ 20:24

j’ai le mental perturbey

Chevalier

Filed under: - Ohannès — Ohannes @ 19:57

Filed under: - LYUBA — LYUBA @ 19:12

comment t’es arrivée là toi?

Filed under: - Amélie — Amélie @ 18:38

Les coquillages

Filed under: - cboquen — cboquen @ 17:38
Récolte de coquillages sur la plage de Saint-Malo, coquilles d’une ou deux pièces.

Vous suoV

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 17:25

La mort astral, on n’arrive jamais à l’oublier mais le wagon continue à suivre ses rails. Vous êtes dans ce wagon et après s’être fait éventrer vous vous retrouvez devant un grand bassin situé dans une vallée puis dans une villa. Vous vous souvenez du regard de votre tueur comme si c’était vous. À vrai dire le reflet n’était pas parfait car c’était bien vous mais dans cinq ans au moins. Puis, vous voilà au bord d’un bassin. Votre esprit confond le réel à la simulation. Vous avez tellement enregistré votre conscience qu’elle est devenu autonome par sa complexité et cinq an après elle revient vous éventrer. Dans la simulation le bassin est au paradis après avoir connut une tel mort tout s’en rapprocherait. L’eau est calme et le bassin est une piscine sur la terrasse de la villa face à la vallée. Vous vous voyez de dos un couteau à la main prêt à remplir le bassin de votre sang.  Ce n’est pas votre sang car il est à lui ou du moins cela ne l’est plus. La mort est un cycle, votre seul ennemis c’est vous qui tuerez plus tard ce que vous étiez.

Brouillard rouge

Filed under: - zeon — zeon @ 16:28

strobe light

Filed under: - ombmlrd — ombmlrd @ 16:05

chanson préférée

Filed under: - Sandra Deguine — Sandra Deguine @ 14:26

Au milieu de tout ça, y’a nous y’a moi.
Verre sur verre de cuba libre.
Don’t forget me, I’m doctor beat.

Connection publicitaire

Filed under: - Zaqiqu — Zaqiqu @ 12:43

La ville a ses quartiers « publicitaires » connectés et d’autres physiques. Les lieux principaux de diffusion publicitaire physique sont les plus fréquentées mais on peut distinguer trois types de quartiers.

Le quartier aisé : il a peu de magasins mais c’est pour laisser la place à chacun d’entre eux d’être les plus majestueux afin d’attirer encore plus de touristes. Ce qui est encouragé par la ville car cela profite aussi à toute son économie en passant par les transports et les petits commerçants.

Le quartier Historique : ce sont des espaces qui soit ont de la publicité physique car ce sont des lieux qui mêlent magasins et construction historique, soit les constructions historiques ont une place si majeure dans ces espaces qu’elles ne contiennent que des publicités holographiques ou connectées.

Les quartiers communs : dans ces quartiers la publicité n’est pas inexistante physiquement car on peut retrouver des hologrammes et des panneaux numériques mais comme chaque personne est géolocalisée et connectée les publicitaires diffuses dans l’implant neuronal les publicités ou les diffuse par la rétine.

Au creux de mon cou

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:17

Complices paroles
Promesses, monts et merveilles
Le souffle à l’oreille

Une nuit

Filed under: - Amélie — Amélie @ 00:06

Suave vertige
Enchanteresse ballade
Douce ivresse

17 octobre 2021

Il y a une porte

Filed under: - Till — Till @ 23:59

Fragment du rêve 2

Filed under: - zeon — zeon @ 23:16

Au milieu d’un champ avec une neige abondante, je marchais le long de la route à travers une tempête de neige avec ma petite sœur. Elle ne savait pas parler. J’étais une voyageuse et on ne pouvait pas dormir même dans une auberge à deux sous parce qu’on n’avait pas la nationalité. Les gens aux visages de ce pays ont haussé les épaules comme s’ils ne pouvaient pas s’en empêcher, et j’ai haussé les sourcils comme si j’y étais habituée. Juste avant que les pieds sont gelés, on a trouvé une maison où la lumière orange fuit. Dans cette maison vétuste et colorée de plusieurs couleurs, des immigrants y habitaient. Ils vivaient dans une maison sans toit et des oiseaux blancs volaient au-dessus du plafond ouvert. Soudain, mon corps s’est suis élevée vers le ciel et volé dans le ciel avec les oiseaux. On a traversé des frontières et passé plusieurs pays. Dans le ciel, il n’y avait pas besoin d’une nationalité ou d’un toit.

 

 

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

 

 

 

 

 

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Se faire pardonner

Filed under: - Bordelle — Bordelle @ 23:12

Chéri tu ronfles mais ta mayonnaise elle est meilleure.

mémoire à distance

Filed under: - zaz — zaz @ 23:10

Impressions

Filed under: passerelles,- Casimor — Casimor @ 22:01

La saveur d’un citron lui mordant les dents,

Le dos épuisé par l’assemblage de son temple,

Il s’étonne de l’éclat de la mer quand il sort fumer.

Blaze caché

Filed under: - sang_pression — sang_pression @ 21:53

n°5

Filed under: passerelles,- Ezra — Ezra @ 21:50

brocante

Filed under: passerelles,- Ezra — Ezra @ 21:47

j’ai trouvé des nouveaux trésors

oisiveté.5

Filed under: passerelles,- gsarahdsgt — gsarahdsgt @ 21:16

j’étais dans le car et j’ai dormi et après j’étais dans mon lit et j’ai dormi (de pire en pire ses excuses à l’autre)

Sartre

Filed under: passerelles,- eejit — eejit @ 17:52

Moi j’aime bien les gens, mais n’empêche que Sartre avait un point quand il a dit L’Enfer c’est les autres

+de 55 piges

Filed under: - ombmlrd — ombmlrd @ 17:28

A table ça s’aigrit, ça se reproche de cuisiner du canard en boîte ou de ne pas avoir rangé le garage

MANGER LA SOUCOUPE

Filed under: passerelles,- Louis Gipo — Louis Gipo @ 14:07

La dame à l’arrêt de bus

Filed under: - cboquen — cboquen @ 13:46
~ Vous voulez vous assoir ?
  ~ Non ça va merci !
~ Si allez y il reste de la place !
  ~ Merci c’est gentil. Ça fait du bien de s’assoir. 
~ C’est bien aussi de marcher!
  ~ Ça fait depuis que je suis née que je marche alors j’en ai marre.

Écorchés pensifs

Filed under: - Ohannès — Ohannes @ 13:08

Grand félin

Filed under: passerelles,- Ohannès — Ohannes @ 12:50

Massage Thaï (00h12)

Filed under: - sang_pression — sang_pression @ 00:25

16 octobre 2021

Filed under: passerelles,- Louis Gipo — Louis Gipo @ 23:52

aujourd’hui rien à exploser

Fleurs qui ne se fanent pas

Filed under: - zeon — zeon @ 23:52

Newer Posts »« Older Posts

Powered by WordPress